23/05/2016

Parlementeurs et pacte faustien

cali.jpg

 

Tu as l’air de mauvaise humeur. Serais-je parce j’ai fait mourir ton fils ?

Demande Caligula à Lepidus qui n’a d’autre choix que répondre :

« Mais non Caius, bien au contraire »

Cette tirade de Caligula ressemble fort à celle de François Hollande s’adressant aux parlementeurs de gauche pour proclamer :

« Il n’y a pas d’autres alternatives » (a part moi)

Rappel : Plus de 70 % des français sont hostiles à la loi travail

             Plus de 70 % des français sont hostiles à une candidature Hollande/Sarkozy

La démocratie de Marché se résume donc tout simplement pour les gens à élire un Président par dépit, sachant que le maitre de ce monde branlant a été élevé jusqu’au pouvoir absolu par des groupes de pressions et est assujetti à des facteurs économiques qui ne laissent guère de libertés de décision. Stupide pilote d’un engin qui lui échappe et devant faire appel à des experts pour savoir quelles manettes manœuvrer.

Je l’avoue j’ai été frappé hier de d’entendre Benoit Hamon parler de croissance molle, ce que j’explique sur ce blog plusieurs années (tapez nécronomie croissance molle)

 Quant aux nouvelles technologies, il semble être le premier homme politique à comprendre que les destructions d’emplois seront bien supérieur aux créations. Bel effort...

L’exemple Wall Mart aux USA me semble édifiant du pacte faustien consommateur/Travailleur.

Leurs serveurs sont désormais si puissants qu’ils sont capables d’aller recueillir les infos sur tous les concurrents mondiaux et combattre leur prix. Ainsi, on a pu s’apercevoir dans leur communication aux USA qu’ils baissaient systématiquement les prix par rapport à leurs concurrents. Cette nouvelle a bien été accueilli par le consommateur mais quelque temps après, on s’est également aperçu que Wall Mart licenciait massivement. Autrement dit nous étions en quelque sorte en présence d’un marché scorpionesque puisque par leurs achats, certains clients organisaient de fait leur propre licenciement de la société pour laquelle ils travaillaient directement ou indirectement (beaucoup de sociétés travaillent avec Wall Mart…)

Contrairement à ce que l’on essaye de nous vendre dans tous les medias avec le changement de calcul du PIB etc…Economiser de l’argent n’est pas la même chose que gagner de l’argent…

03/05/2016

Lien dernière émission

Lien youtube direct > https://www.youtube.com/watch?v=je4kg_9jvnY

Lien sur site Akasha > http://akasha-webradio.com/jean-pierre-crepin-necronomie3

 nuit debout,rcesssion,insurrection paris,economie,philosophie,sociologie,contre culture

29/04/2016

Le Zapping dans les ZAD

 

J’étais avec mon pote Marcel l’autonome qui était sans emploi depuis je ne sais pas combien de temps. Il avait occupé un temps un boulot chez Eurodisney d’où il s’était fait virer pour harcèlement sexuel sur la belle au bois dormant. Depuis, rien…

Marcel déteste les stars de la téléréalité, les pop stars, les pornstars, les curés pédophiles et Cyril Hanouna. Comme il a un pète au casque, et il qu’il a entendu Sarkozy dire qu’il fallait regarder BFM Business, il ne regarde que cette chaîne et de temps la chaîne parlementaire et parfois la chaîne KTO parce qu’il pense que les migrants et l’Islam vont nous submerger. Une fois en zappant, il a vu sur Euronews, Victor Orban, le premier ministre hongrois qui ne veut pas de migrants parce qu’il ne veut pas laisser rentrer l’homophobie et l’antisémitisme dans son pays.

En dehors de tout ça Marcel est un garçon plutôt serviable.

 

L’après-midi, on avait regardé Mario Trou de secours le patron de la BCE expliquer que les taux d’intérêts allaient rester durablement bas et qu’il allait étendre son programme de rachat d’obligations aux entreprises probablement dès juin. Parallèlement, il allait poursuivre son programme d’assouplissement monétaire non conventionnel.

A la fin du discours de Mario, Marcel avait déjà éclusé sept bières, alors j’ai proposé qu’on aille bouffer quelque part puis qu’on aille écouter Lordon à Nuit Debout.

Comme on avait rien de spécial à faire, le programme fut adopté à l’unanimité. Bref, on est sorti sous le coup de huit heures pour rejoindre la place de la république. On a été bien accueilli, on nous a demandé si on voulait faire partie d’une commission. Marcel s’est inscrit à la commission légalisation du cannabis. Moi, je suis resté assis à écouter les différents intervenants et franchement j’ai vraiment trouvé ça rafraichissant. Pas du tout genre inutile frondaison…Bien après minuit, on a quitté la place.

Il y avait une bonne femme qui gueulait à un balcon disant qu’elle allait éradiquer le gauchisme.Marcel m’a dit que c’était Julie Lescaut.

On a marché un peu dans Paris avec des potes en poursuivant les conversations puis on est rentré juste à temps pour voir Stéphane Soumier avec ses gros sourcils nous présenter la rubrique "jean pierre crepinHappy Boulot » dans laquelle il expliquait qu’il y allait avoir un Facebook intra-entreprises et que c’était extraordinaire… »

Après quoi, on a regardé les experts avec Nicolas Dose de quoi en se demandant quelle drogue il prenait pour être autant galvanisé. Les invités étaient formels : l’entreprise allait remplacer tout à la fois, la famille et la nation.

C’est le moment qu’on a choisi pour aller se coucher….

                                                                                                                    ,