26/08/2015

La Grande Rotation

 

la grande royayion,jean pierre crepin,futur,retour crise,chineLa chine est rouge l'occident y sera....

 

 

 

 

 

 

2015 aura été une grande année à tous les points de vue.

Des grands flux migratoires ou des grands remplacements (main d'oeuvre moins chère, je le vois ici en Turquie avec les 2 millions de syriens fraichement arrivés)

Des grands défis comme dit madame Merkel qui compte absorber cette année 800 000 migrants.

Des grandes rotations.

En 2013, les banques centrales notamment la FED ont tenté sans y parvenir totalement de créer une première grande rotation, tout le cash étant absorbé par le trou noir des dettes souveraines et des obligations d'Etats.

Ce que l'on appelle une grande rotation est le passage des marchés d'obligations vers les marchés actions plus rémunérateurs lorsque la croissance redémarre ou quand les banques centrales déversent des milliards dans les banques en espérant que celle ci les prêtent et contribuent a faire redémarrer l'économie ou en soutenant les entreprises.

On sait aujourd'hui d'après les économistes de la Maison Blanche que tout juste un peu plus de cinquante pour cent a été investi aux USA et que les banques américaines se sont servis de ces montagnes de cash pour les investir dans les pays émergents (les BRICS) jugés plus rémunérateurs.

 

Ce à quoi nous assistons en ce moment n'est donc rien moins qu'une grande rotation inversée. Autrement dit un départ des marchés actions , dans ce cas précis, les marchés actions chinois pour revenir sur les marchés obligations des pays riches.

En clair la boucle est bouclée, nous avons fait le tour et tout ça pour rien

Un circonvolution nécronomique type boomerang ou double dong...

A ce stade, plus personne ne voit ce que les banques centrales peuvent faire en plus si ce n'est être tétanisées à l'idée de remonter les taux et de faire imploser leurs marchés actions tout aussi virtuels que ceux de la Chine et qui ne résultent que d'un gonflage de joue (type la grenouille et le boeuf) comme aurait dit Jean de la Fontaine le plus grand économiste français de tous les temps.

20/08/2015

Bon anniversaire Vincent

kutla1.jpg

                                                            CLICK ON PICTURE

 

A Zerograd, le pays de la croissance zéro, le 20 Aout est une date importante. C'est le jour anniversaire de notre courageux Directeur du protocole Vincent.

Une tâche ô combien ardue qu'il exerce avec dévotion, talent et vision depuis maintenant huit longues années.

Mon cher Vincent, Fanny (dont c'est l'anniversaire demain) et moi même ainsi que tous les membres de Nécronomie Internationale te souhaitons un bon anniversaire.

Cinquante deux ans, ce n'est que 25 ans à l'envers chez les technoptimistes transhumains pour qui les soixantenaires d'aujourd'hui sont les trentenaires d'hier.

C'est aussi l'avis des liquidationnistes (réforme des retraites oblige).

Donc tu est jeune...ET BEAU

16/08/2015

Rien n'est vrai rien n'est permis tout est possible

 

 JPC s'autoconsumant

20150813_170816_2.jpg

 

 

                                                                       Les lunettes de soleil                                                                         mais pas la plage

tout-est-permis-mais-rien-n-est-possible-ossian-gani-et-tremeau-fabien.jpg

 

 

 

 18420947321040_black.gif


Parcourant le long chemin qui menait du " tout est permis mais rien n'est possible" de Michel Clouscard* gourou marxiste devenu icône de l extrême droite et de la révolution conservatrice au Rien n'est vrai tout est permis de Hassan ibn al Sabbah  grand maître des assassins dont la pensée fondée sur l'exaltation du libre arbitre était désormais réduite à un produit de consommation sous forme de jeu vidéo 'Assassin 's creed Quel mépris pour le vieux de la montagne !!!

JPC s interrogeait en se consumant au soleil devant le lycée français de Galatasaray.

Nous dirigions nous vers une société plus permissive ?

Allait on autoriser plus de transgressions puisqu'en période de stagnation séculaire marquée par l'austérité il n'y avait plus grand chose à offrir ?

Une permissivité accrue est une monnaie d échange gratuite.

Cela n'en prenait pas le chemin. Les allemands toujours soucieux de leur vie privée passaient leur carte d'identité au micro onde pour faire cramer la puce rfid.

Les dizaines de touristes saoudiennes en burka qui déambulaient le long de l'Istiklal (l'avenue des champs élysées d'Istanbul) et qui se mêlaient aux centaines d'autres occidentales qui comme elles se filmaient avec un téléphone fixé sur un bras téléscopique apportèrent une réponse claire et limpide à JPC :

Rien n'était vrai donc rien n'était permis et par voie de conséquence tout était possible

Nous étions conviés à un holocauste cannibale de notre image et de notre représentation.

Une sorte d'autoconsommation d'un bonheur sans cesse simulé et totalement virtuel.

PS Il est à noter que le bonheur simulé en burka est d'autant plus impressionnant que l'on ne filme que ses yeux.

 

 

*Soral se dit son heritier et Zemmour le cite en conclusion du suicide français

Il doit se retourner dans sa tombe !