03/05/2016

Lien dernière émission

Lien youtube direct > https://www.youtube.com/watch?v=je4kg_9jvnY

Lien sur site Akasha > http://akasha-webradio.com/jean-pierre-crepin-necronomie3

 nuit debout,rcesssion,insurrection paris,economie,philosophie,sociologie,contre culture

29/04/2016

Le Zapping dans les ZAD

 

J’étais avec mon pote Marcel l’autonome qui était sans emploi depuis je ne sais pas combien de temps. Il avait occupé un temps un boulot chez Eurodisney d’où il s’était fait virer pour harcèlement sexuel sur la belle au bois dormant. Depuis, rien…

Marcel déteste les stars de la téléréalité, les pop stars, les pornstars, les curés pédophiles et Cyril Hanouna. Comme il a un pète au casque, et il qu’il a entendu Sarkozy dire qu’il fallait regarder BFM Business, il ne regarde que cette chaîne et de temps la chaîne parlementaire et parfois la chaîne KTO parce qu’il pense que les migrants et l’Islam vont nous submerger. Une fois en zappant, il a vu sur Euronews, Victor Orban, le premier ministre hongrois qui ne veut pas de migrants parce qu’il ne veut pas laisser rentrer l’homophobie et l’antisémitisme dans son pays.

En dehors de tout ça Marcel est un garçon plutôt serviable.

 

L’après-midi, on avait regardé Mario Trou de secours le patron de la BCE expliquer que les taux d’intérêts allaient rester durablement bas et qu’il allait étendre son programme de rachat d’obligations aux entreprises probablement dès juin. Parallèlement, il allait poursuivre son programme d’assouplissement monétaire non conventionnel.

A la fin du discours de Mario, Marcel avait déjà éclusé sept bières, alors j’ai proposé qu’on aille bouffer quelque part puis qu’on aille écouter Lordon à Nuit Debout.

Comme on avait rien de spécial à faire, le programme fut adopté à l’unanimité. Bref, on est sorti sous le coup de huit heures pour rejoindre la place de la république. On a été bien accueilli, on nous a demandé si on voulait faire partie d’une commission. Marcel s’est inscrit à la commission légalisation du cannabis. Moi, je suis resté assis à écouter les différents intervenants et franchement j’ai vraiment trouvé ça rafraichissant. Pas du tout genre inutile frondaison…Bien après minuit, on a quitté la place.

Il y avait une bonne femme qui gueulait à un balcon disant qu’elle allait éradiquer le gauchisme.Marcel m’a dit que c’était Julie Lescaut.

On a marché un peu dans Paris avec des potes en poursuivant les conversations puis on est rentré juste à temps pour voir Stéphane Soumier avec ses gros sourcils nous présenter la rubrique "jean pierre crepinHappy Boulot » dans laquelle il expliquait qu’il y allait avoir un Facebook intra-entreprises et que c’était extraordinaire… »

Après quoi, on a regardé les experts avec Nicolas Dose de quoi en se demandant quelle drogue il prenait pour être autant galvanisé. Les invités étaient formels : l’entreprise allait remplacer tout à la fois, la famille et la nation.

C’est le moment qu’on a choisi pour aller se coucher….

                                                                                                                    ,

 

                                                        

23/04/2016

connerie réelle vengeance virtuelle

JPCREPIN1.jpg

J’étais là dans un bar et je regardais la télé. Pour une fois, ça ne parlait pas de Joey Starr et de Cyril Hanouna. On voyait un bateau couler avec à son bord des migrants : hommes, femmes, enfants…mais dans le bar tout le monde semblait s’en foutre plus ou moins. C’était devenu la routine en quelque sorte. Assis à une table à mes côtés, il y avait un type d’une quarantaine d’année en costard cravate qui lui aussi fixait l’écran. De temps à autre, il jetait un œil vers moi en me dévisageant. Il semblait porter un grand intérêt à mon tee shirt Jack Daniels. Au bout d’un moment, peut-être s’ennuyait-il, il engagea la conversation. »

Je travaille à la commission européenne…et vous ? »

J’étais étonné d’une approche aussi directe mais je luis lui répondis aussi directement :

« J’écris des trucs sur l’économie : Nécronomie, Crise et mutation, La Grande Déconnexion… »

« Ah c’est vous…Une fois je suis tombé par hasard sur votre blog, j’ai même fait un lien sur ma page Facebook."

« Qu’est-ce que vous faites à la commission pour tous ces gens qui se noient…? » lui demandai je.

Il me contempla en baillant avec une certaine hauteur. Un peu comme si j’appartenais à une espèce inferieure.

« Vous comprenez, il faut avoir une vue globale… »

C’était exactement ce que je faisais. J’avais une vue globale de cet eurocrate qui bouffait son entrecôte en regardant des migrants se noyer et en me prenant pour un con.

Je pris la carafe d’eau et lui vidai sur la tête.

« Ca fait ça de se noyer… »

Deux jours après, j’ai reçu un mail.

« Votre attitude désinvolte envers l’économie vous transforme un une personne intolérante et déprimante. Je me déconnecte de vous. Vous ne vous trouverez plus jamais dans mes liens. »