18/01/2008

Mourir guéri

C'est le credit immobilier,qui maintenant entrâine l'Espagne et l'Angleterre dans la récession inéluctablement : 45 000 saisies par mois au Royaume Uni,
quant à l'Espagne (ex locomotive de l'europe) , c'est simple : la moitié des agences immobilières espagnoles ont fermé en 2007, victime du net ralentissement des ventes, selon des données du conseil des Agences de propriété immobilière (API) publiés jeudi par le quotidien El Pais.
Quelques 40.000 petites agences immobilières ont fermé l'an dernier, sur un total de 80.000 dans tout le pays, selon l'API.
Ces seules fermetures auraient entraîné la perte de plus de 100.000 emplois, une estimation qui ne tient pas compte des réductions d'effectifs dans les réseaux d'agences immobilières qui restent en activité.

Aux USA, la crise du crédit s'est d'abord transmise aux crédits automobiles avant de contaminer maintenant l'ensemble des cartes de crédit puisque le volume des impayés sur les cartes de crédit a augmenté de 18 % entre octobre 2006 et octobre 2007.
c'est la raison pour laquelle le plan Bush avec ces 140 milliards de cadeaux fiscaux destinés à soutenir la consommation n'a pas semblé rassurer Wall street qui finit encore ce vendredi dans le rouge...

Krach immo...Krach boursier...Krach conso, nous allons mourir guéri et sans chômage dans l'appauvrissement généralisé.
(en 1929, il n'y avait que peu de chômage...)
D'ou le retour de la religion que Nicolas veut faire rentrer au conseil économique et social car il est difficile de vivre pauvre sans se révolter a moins bien sûr de la promesse d'une vie meilleure après la mort.

13/01/2008

Marketing et politique de civilisation

584fcc111587fce03fdfedea710d4f98.jpg


En regardant, hier, à la télévision, le parterre de l’assemblée de L’UMP galvanisé par la présence de Nicolas et de Tony Blair ( dont tout le monde semble d’ailleurs avoir oublié qu’il fût un des principaux acteurs du bourbier Irakien et donc responsable de la mort de centaines de milliers de personnes), je n’ai pu m’empêcher de penser qu’il était un peu tard pour notre Président de redécouvrir via Jacques Attali, l’œuvre de Max Weber : L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme , cité partout largement par ses conseillers notamment sa plume Henri Guaino expliquant ainsi la fameuse politique de civilisation dans le figaro du 11 janvier dernier : «
Max Weber a bien mis au jour les rapports entre les systèmes économiques et les représentations collectives, les croyances, les valeurs, la morale, voire la métaphysique. C'est sur ce terrain que se joue l'essentiel. Il n'y a pas de système économique reposant uniquement sur des choix techniques, ou de gestion. Le but profond a été exprimé mardi par Nicolas Sarkozy : « remettre l'homme au cœur de la politique ».


Notre président Sarko the american, amateur de diamant et de Rolex devrait plutôt faire appel à Suzan Orman, conseillère financière à succès de la télévision américaine et conseillère du principal candidat républicain Rudolph Giuliani (ancien maire de New york, passé maître dans l’art du Karscher)
Suzan Orman est également l’auteur du Best Seller et bible de l'américain moyen: Le courage d’être riche. Se créer une vie d’abondance matérielle et spirituelle.

Si la lecture s’avère trop ardue, car à part ses notes, il semble que Nicolas déteste lire, je ne saurais que trop lui conseiller de revoir le film Wall Street ou Gordon Gekko, immortalisé par Michael Douglas, livre à un parterre d’actionnaires aussi conquis que celui de l’UMP, sa philosophie :

« L’idée clé, mesdames et messieurs, c’est que faute d’un monde meilleur, la cupidité est bonne. La cupidité est juste. La cupidité, ça marche. La cupidité clarifie, elle va droit au but, elle est l’essence de l’esprit et de l’évolution. »

Ce discours là a plus de chance de passer le périphérique (car on y aime encore plus qu’ailleurs les marques, les Rolex et les chaînes en or qui brillent) que l’éthique protestante.

Nécronomiquement votre

08/01/2008

A A A la queue leu leu (tous ensemble...) A A A

Maintenant qu'il est officiel que nous sommes un peuple de gros faignéants alcoolisés, défoncés et bourrés d'antidépresseurs car autrement nous serions tous riches et avec des top modèles car quand on veut, on peut... Nous devons nous pencher avec objectivité sur notre progéniture conçue pendant les RTT.

A cet égard, l'enquête internationale " les jeunesses face à leur avenir" téléchargeable sur le site de L'EXPRESS est relativement éloquente.

On y apprend que : la France est le seul pays au monde où le rapport entre l'indépendance et l'obéissance est négatif.Les jeunes français sont plus nombreux à estimer que l'obéissance est très importante comparativement à l'indépendance.
Pour les personnes agées de trente à cinquante ans, les mêmes différences sont observées et la France obtient encore là le seul rapport négatif.

En regardant de plus près, on s'aperçoit que la France présente le plus faible score pour l'indépendance comme qualité à développer chez l'enfant et qu'aux Etats-Unis, elle est pensée comme compatible avec l'obeissance.

Ce résultat peut surprendre dans un pays qui a connu mai 68 une révolte nettement antiautoritaire des jeunes mais malgré ce moment important contrairement aux idées reçues, l'inversion de valeur ne s'est pas produite de manière durable.

Eh oui, Monsieur le Président, vos prix Nobels d'économie vous le confirmeront le rêve du français, ce n'est pas d'être entrepreneur mais salarié...Ce qui fait une grosse différence avec les USA...

Aussi, vous qui êtes un homme de goût (Johnny,Enrico Macias, Bigard...)
reprenez avec nous, ce chef d'oeuvre du visionnaire André Bézu :

A A A la queue leu leu, A A A la queue leu leu, tout le monde s'éclate à la queue leu leu