25/08/2011

Un plan de rigueur identitaire

 

Fat Tax à la française Non…Plan de rigueur identitaire

La fat tax de Fillon n’est pas une invention française contrairement à ce que je peux lire ici ou là. Cela fait plus de 7 ans que les suédois font du lobbying à Bruxelles sur ce sujet précisant même qu’ils mettent la lutte contre l’obésité devant la lutte contre l’alcool. Ils ont été initiateurs du retrait des distributeurs de confiseries dans lés écoles. Ils militent activent pour l’interdiction de la publicité à la télévision sur tous les produits sucrés dont les sodas depuis très longtemps.

Quant aux hausses : A noter que les hausses de la taxe sur l’alcool ne touche ni les français de souches : le vin n’est pas concerné, ni les français ultramarins le rhum n’est pas concerné, seules les banlieues qui vivent à l’heure américaine et où le coca coule à flot seront"lourdement" impactées, il est vrai que c’est là qu’on y trouve le plus d’obèses. Halte à l’impérialisme US, victoire du terroir… (Lol)

11/07/2011

TOTALement inutile

Je dois le confesser, l’étonnement des gens sur l’augmentation des prix de l’essence et l’affaire Total me laisse pantois et me démontre le niveau d’incompréhension ou d’ahurissement face à la réalité de la mondialisation.

Total est fortement bénéficiaire à l'étranger et, déficitaire sur ses activités françaises et ne paye pas d’impôt sur les sociétés depuis de nombreuses années. Autrement dit la contribution du Groupe au bien être collectif se limite aux emplois dans le pays et à la distribution du produit. Les bénéfices effectués ailleurs ne servant pas à faire baisser les prix ici.

Il en est de même pour toutes les multinationales et d’ici peu le problème sera général puisque l’on s’apercevra ( immense révélation lol ) que nos banques, elles, n’auront aucun état d’âme à nous faire payer les pertes qu’elles ont faites à l’extérieur du pays (pareil pour EDF ou n’importe quelle multinationale).

Règle : Nécronomique : « Equilibrer les pertes des uns avec les profits des autres = mission impossible ». Là se trouve la limite du système. L entreprise citoyenne n’existe pas, L’Etat Nation étant tombé à genoux face au Marché.

Le pire étant que le consommateur ne pourra s’en offusquer, le Marché l’ayant depuis longtemps rendu complice puisqu’il n’éprouve aucun état d’âme a acheter des produits de l’étranger issus de pays qui matraquent les coûts sociaux.

Les entreprise citoyennes n’existent pas, pas plus que les consommateurs citoyens. L'Etre suprêmement intelligent qui fait un parallèle entre le salaire qui lui est versé, ses actes d’achat derrière chacun desquels se dissimule un plan social et l’impact sur le monde n'existe pas non plus...

Comme je l’écris dans Crise et Mutation : le consommateur va devoir muter mais cela sera de force…Le cancer est en phase terminal…

Nécronomiquement votre

30/05/2011

Banklotte et utopies pirates

Merci à Hugues

 

 

banks-dead1-300x200.jpg


 

Nous sommes tous des excaliburs qui demandont à être retirés de notre rocher

C'est Arthur qui me l'a dit...

http://owni.fr/2011/05/25/naspter-banque/