09/04/2019

Les gilets verts de la start up nation

marcel.jpgAujourd'hui, Nécronomie Internationale est allée interviewer deux influenceurs importants de la Start Up Nation.

En l'occurrence, Marcel le déconnecté connecté et Fernand le Geek

Nécronomie :  En quoi sommes nous une Start up Nation ?

Marcel : En France, comme le dit notre Président Mac Rond, il suffit de traverser la rue pour trouver un(steve) Job.

Fernand : Nous exportons mondialement nos technologies comme le PMU au Burkina Faso.

Nécronomie : Dans quoi pouvons nous devenir leader sans effort ?

Fernand et Marcel : Dans les cryptomonnaies. Nous sommes champion du monde de la consommation de cannabis. Une cryptomonnaie cannabis serait non seulement une monnaie complémentaire mais permettrait d'augmenter le pouvoir d'Hash A de tous les français sans parler de l'enthousiasme que cela génèrerait.  

Merci Messieurs, vous m'avez remonté le moral... Marcel, fais-tourner le joint STP                              

CANNA.jpg

 

th0Fgeek.jpg

 

 

05/04/2019

BEZOS baisé

bezos.png

 

 

 

Aujourd'hui chers amis, vous allez être étonnés car je vais analyser le divorce le plus cher du monde qui propulse Kathie Mackenzie Bezos au rang de femme la plus riche du monde.

Kathie conserve 25% des actions qu'ils détenait ensemble. Soit 4% de l'ensemble des actions, ce qui représente 36 milliards de dollars.

Kathie était une romancière peu féconde. Elle a mis dix ans à écrire son premier roman puis en a écrit un deuxième.

Aucun des deux ne s'est vendu.

Elle avait rencontré Jeff lorsqu'il était Vice président d'un fond spéculatif à New York et a épousé Jeff car cela lui laissait de la latitude pour écrire.

Dix ans pour écrire un roman, on peut effectivement appeler cela de la latitude.

Elle avait été séduite dit elle car le rire de Jeff ressemblait à celui d'un méchant de James Bond. Prémonitoire…

Et maintenant petite digression..

Enfant, la mère Lapipe, la plus vieille prostituée de la rue de Budapest à Paris  me ramenait souvent chez moi après l'école. Je l''écoutais religieusement car elle me disait des choses que je n'entendais nulle part ailleurs et certainement pas à l'école.

On peut dire que la mère Lapipe était une vraie philosophe de rue (elle était surnommée ainsi parce qu'elle n'avait plus de dents).

Un de ses dictons préférés était : " Si tu veux pas vendre ton cul, te plains pas d'être pauvre."

Je ne devais comprendre que bien plus tard ce qu'elle voulait dire.

Pour en revenir à Bezos, lui le grand hypercapitaliste et requin de la finance a transgressé une loi libérale en se mariant avec une femme qui n'avait aucun revenu.

Comme le démontre Mickey Kaus dans son livre "The end of Equality", que se passe t-il si un avocat qui gagne par an 60 000 dollars épouse une collègue qui gagne le même montant ? Et si un employé à 20 000 dollars épouse une employée à 20 000 dollars par an. Alors la différence entre leurs revenus (entre les avocats et les employés) devient soudain la différence entre 120 000 et 40 000 dollars. C'est ce genre de choses qui s'est produit aux USA et se produit maintenant dans tout l'Occident. On se marie entre classe et la mariage n'est plus un moyen d'ascension sociale.

Jeff Bezos était déjà peut être trop riche quand il était Vice Président de son fond pour trouver une femme avec le même niveau de revenu.

Et puis, 25 années a subir Bezos si elle ne l'aimait pas vraiment, ça vaut peut -être 36 milliards.

 

02/04/2019

Je suis un réactionnaire

 

reactionnaire,populiseme,combat pour la democratie,ecologie punitive,gilets jaunes;

Vous le savez, chers amis nécronomistes, nous vivons dans un monde où lorsque l'on ne trouve pas de solution au problème, on en change la signification.

Ce que nous autres nécronomistes appelons un glissement sémantique.

Ainsi les banlieues sont devenus "les quartiers" alors qu'un quartier est une partie d'une ville. Et je peux vous certifier, moi qui habite dans le fameux 93, qui plus est dans une zone de sécurité prioiritaire, que je ne suis pas à Paris.

Cela a été idem avec la vidéo surveillance devenue la vidéo protection.

Aujourd'hui le mot en vogue et dernier né du glissement sémantique est le mot POPULISME. Ainsi récemment Marlène Schiappa a accusé l'excellente Elise Lucet et son émission Cash investigation d'être une populiste.

Il convient de rappeler le vrai sens de populisme.

Si l'on s'en tient au sens historique du mot, le populisme est un combat radical pour la liberté et l'égalité mené au nom des vertus populaires. Il signifie  les efforts des simples gens pour maintenir une civilité démocratique (comme les gilets jaunes actuellement) et s'opposer à l'emprise croissante des technocrates sur l'organisation de leur vie (la macronie).

Les médias officiels, laquais du pouvoir et l'intelligentzia travaillent main dans la main à en effacer le sens originel pour le travestir en " Fascisme rampant dernière étape avant la nazification."

Tous cela me fait dire que je suis finalement l'inverse d'un progressiste.

Et l'inverse d'un progessiste, c'est un réactionnaire. Un odieux réactionnaire...voilà ce que suis ou plutôt ce que je serai si je me laissais embourber par ce glissement sémantique.

Quelle foutaise...