20/11/2008

Résumé en jargon nécronomique

Analyse technique à la Prechter...
Double dong parfait( immo + action )
encore – 50 sur les marchés actions d'ici 1 an et à 30 à 50 % sur l'immobilier sur quatre ans (2012)
La dévaluation allant faire disparaître le fameux effet de richesse (du bobo au gogo)
nous emmènera inéluctablement vers la Très Grande Dépression, la perte du bonheur dans les démocraties de Marché et l'Apocalypse des Marques.

Au niveau Timing, on est pile poil, Quand je vois les journaux comme le Monde d'hier évoquer le risque alors que nous en parlons depuis plus d'un an ...je m'inquiète pour l'avenir du Monde hors le portage à domicile.

Donc prochaine étape mondiale / la stagdéflation...mais nous n'y sommes pas encore, un peu de patience...
avant cela il faut continuer de descendre sur le grand toboggan et arriver au grand splaash la piscine des ténèbres (2009)
A ce stade, devant le spectre du chatiment des neufs orifices à la japonaise...déflation de dix ans...
Tous les pays du monde vont injecter des liquidités massivement, les USA se rapprochent du taux zéro, la chine et les USA toujours annoncent des centaines de milliard de grands travaux pour prévenir le job crash.
Ce n'est seulement que dans cette phase que l'on saura si l'économie repart ou si à l'effet inverse de celui recherché ce nouveau déferlement de liquidités ne crée pas une déflation mondiale. La première...
C'est la panique dans l'hypermarché mondial...et l'on a le plus grand mal à conserver l'apparence d'une cohérence...Type bulle verte et soutien à l'industrie automobile...
Comme vous le voyez le suspens n'a pas finit de cesser avec les apprentis sorciers
La TGD, on va finir par l'aimer... c'est une bien meilleure alternative même si plus violente que la déflation à la japonaise désormais sans limite de temps....


Bienvenue dans la TGD (15 septembre 2008- 2012)

19/11/2008

Sépultures d'entreprises

2056070014.jpg




« L'histoire est sans appel : il n'y a à ce jour aucun moyen [..] pour améliorer la situation de l'homme de la rue qui arrive à la cheville des activités productives libérées par un système de libre entreprise »
    — Milton Friedman, Entretien avec Phil Donahue

Contrairement à ce que l'on entend dire ici et là, la France ne résiste pas mieux grâce aux mesures qu'à prises le gouvernement et qui n'ont aucun effet.
Non la France résiste mieux car l'état pèse a hauteur de 54% du PIB, mais dés que l'on aura dégraissé les dépenses publiques et sociales, on s'apercevra alors que nous ne résistons pas mieux et que nous sommes au contraire un des pays les plus vulnérables de la zone euro.
Nous sommes en fait une sorte d'Union soviétique qui aurait réussi...Hélas, ce modèle touche à sa fin.

Mais que pourrait faire le pays sans ses gros impôts et ses immenses déficits publics en pareille période ???
Des dizaines de milliers de TPE et de PME fermeront d'ici la fin de l'année, incapables d'assurer sans l'aide des banques, un fond de roulement nécessaire à leurs activités.
En janvier on comptera déjà les morts par wagons, fin 2009, ce sera par légions...
Le gouvernement vient d'ailleurs de s'en rendre compte et à demander aux services fiscaux et autres URSAAF de faire preuve de clémence,
conscient désormais que beaucoup d'entreprises auront du mal à faire face à toutes les cotisations de fin d'année sans parler de la taxe professionnelle.
La situation est tellement grave que JF Copé a demandé à ce que l'état ne soit pas créancier prioritaire comme d'habitude dans les faillites afin que les fournisseurs puissent être payés et éviter ainsi des faillites en chaîne.

Il faudra un jour quand même expliquer à tous, pourquoi lorsqu'on a un bulletin météo qui annonce, un Tsunami, on fait le choix de dire aux gens de continuer à faire du surf ou à bronzer.
Il est vrai que le capitalisme infantilise...


PS : c'est le moment ou le gouvernement lance son statut d'entrepreneur individuel...Y a pas pire moment pour entreprendre alors autant dire la vérité que c'est pour apprendre aux gens à se démerder à facturer car le travail salarié est amené à disparaître...Ne tournons pas autour du pot...

Bienvenue dans la TGD


16/11/2008

Nécronomiste : Un Métier...

973485698.jpg


Du gravier électronique : c'est ce sur quoi s'éveillait JPC, face contraire du Marché dans le Marché.
Les images maintenant filaient : vitamines soniques, images modernes chantant le futur proche et la catastrophe annoncée.

JPC était sous influence ottomane, la fraicheur du raki baignait ses tempes.
Le requiem K 626 tournait dans le lecteur.
Le temps approchait où son cerveau pourrait être échangé contre un IPOD.
Les maladies ne seraient plus alors que des 1 et des 0 connectés directement aux assurances privées contrôlées par l'état..
Le médecin traitant ne serait plus localisé mais glocalisé
et l'homme absent, régnerait sur un Éden vert, supra-bulle qui devait vaincre la TGD.

L'alternative étant comme chacun sait : le châtiment des neufs orifices à la japonaise...la Déflation de dix ans...

JPC savait que l'Economie de Marché était un immense aéroport mythique sur lequel chaque nation se voyait attribuer sa note et sa piste d'atterrissage : Soft landing ou Hard landing
Seul au sommet de la tour de contrôle, Le messie noir tel un muezzin multimédia distillait ses convictions dans un bruissement de neutrons froissés iraniens.
« Yes we can...»

JPC se sentait superficiellement européen. il savait que le temps demain ne s'écoulerait plus qu'en milligramme d'informations parfaitement dosées pour l'opinion publique et qu'un trait de G 20 relierait le monde entier aux USA.
La phase d'impact approchait c'était la panik dans l'hypermarché mondial.
En France notre Président parti sur la queue de la comète n'allait pas pouvoir chercher avec les dents une croissance morte, mais l'addition à payer (la ruine de plusieurs générations)
We play together we pay together...

Soucieux de rester le captif de Mozart, JPC se servit un verre et trinqua mentalement avec ses amis nécronomistes.
Là étaient des fondations porteuses de sens et d'avenir.
Nécronomiste devenait un métier.