29/12/2017

Faits d'Hivers

De passage à St Etienne, au gré d'une errance dans les rues, je me suis retrouve au tribunal où étaient jugés en comparution immédiate deux prévenus.

La vraie vie de la France d'en bas, c'est encore mieux que les films de Depardon. Rien à voir avec les salons élyséens et la macronnerie.

Les deux prévenus avaient été arrêtés dans une fourgonnette chargée des outils d'un chantier en cours quelques kilomètres avant le lieu de leur arrestation. Un gendarme effectuant un contrôle de routine avait stoppé le véhicule étonné que la porte arrière de la fourgonnette ne soit pas fermée et claque au vent.

Morceaux choisis

 

Un des prévenu se lève immédiatement et proclame

" Monsieur le juge, je dois dire que je suis totalement étranger à l'affaire..."

"Ah bon" s'étonne le juge

"oui, je suis un auto-stoppeur"

Le juge

"Ah non, toutes les semaines, on nous fait le coup de l'auto-stoppeur..."

"Je n'y suis pour rien, Monsieur le juge, si on a supprimé tous les moyens de transports pour faire des économies"

Le juge :

Bon ok, je connais le discours par cœur puis s'adressant à l'autre prévenu

"Et vous, c'est bien votre véhicule, vous n'êtes pas un autostoppeur ? Vous allez sur un chantier à minuit ?"

Le prévenu : " en fait, Monsieur le juge, je suis tombé sur un portugais qui m'a proposé cent euros pour récupérer du matériel sur un chantier. Je ne me suis pas posé de questions. J'y suis allé.

Le juge

Je ne vous pose pas de questions sur votre "sudation excessive" pendant le contrôle ?

Le prévenu :

"Je sue toujours énormément, j'ai proposé au gendarme de sentir sous mon aisselle. Il n'a pas voulu."

L'autre prévenu, l'autostoppeur reconnaît que le contrôle lui a fait peur, raison pour laquelle il a transpiré.

L'avocat de la défense : 

"Monsieur le juge, j'attire votre attention sur le fait qu'un vol comme le dit la loi, c'est pour s'approprier le bien d'autrui pour soi même hors ici ce n'est pas le cas, le prévenu n'a pas agi pour lui."

Sentence du juge visiblement excédé

Relaxe pour l'autostoppeur (ou le complice)

Dix jours d'amende à quatre vint dix euros jours pour l'homme au portugais (dont on ne saura jamais si il existait)

Depuis Barroso qui voulait nous imposer la directive Bolkestein et n'allait pas tarder à rejoindre la Money Power et Goldmans Sachs, on avait appris à se méfier des portugais (on a pu le vérifier depuis en football). En voici une nouvelle micro-preuve. D'autres questions restent en suspens

Pourquoi le portugais voulait il piquer le matos des plombiers polonais ? Etait une compétition intra communautaire ?

Ne sommes nous pas soixante millions d'autostoppeurs dans un désert urbain mondialisé ?

Qui conduit et pour le compte de qui ?

 

 

 

 

 

09/11/2017

Le feuilleton nécronomique continue...

 

BITCOIN.jpgA Nelpal

"Annulez ma souscription pour la résurrection"

                                                         Jim Morrison

Résumé : Après s'être fait gentrifié et boosté hors de Paris ; JPC atterrit dans une zone de sécurité prioritaire dans le 93. Il y est rejoint par deux nécronomistes convaincus : Marcel la feignasse, chômeur de très très longue durée et Euclide la déveine zotoentrepreneur grec ruiné.

Hier, après avoir annoncé que j'avais envoyé quatre projets d'articles à un magazine ainsi qu'un argumentaire pour un livre à un éditeur ; histoire de ramener un peu de cash,je me suis fait incendié par Marcel.

"Qu'est ce que c'est que ces histoires de travail...?"

Marcel estime que nous devons vivre selon la règle des 3 C : la Contre Culture de la Consommation. Sinon nous risquons la socialialiénation et surtout nous risquons d'être marketyrisés.

Il est partisan d'un rapprochement entre les nécronomistes, les minimalistes et les survivalistes.

Pour mémoire : http://minimalismfilm.com/

Pour ma part, j'attends d'en débattre avec Vincent le Directeur du protocole de Nécronomie Internationale.

En ce qui nous concerne , on peut dire que le cash est déjà dématérialisé car nous n'en avons pas.

Ici tout est communautaire avec dans l'ordre en nombre :

1 les Africains

2 les maghrébins

3 les sri-lankais

4 les asiatiques

5 les gaulois et les polonais

Ici tout est ethnique même les commerces et les communautés ne se mélangent pas . Elle est où la république laîcque et indivisible ?

Nous avons donc dû nous rapprocher d'une communauté pour des questions de sécurité. Marcel ayant beau être un colosse, il ne peut à lui seul garantir notre sécurité. Nous avons fait le choix de la communauté sri-lankaise, fière et orgueilleuse qui n'a pas peur des autres communautés, équipés qu'ils sont de leur légendaire coupe coupe. D'autant que par un concours de circonstances, j'ai sympathisé avec leur leader charismastique, un vieillard décharné Nadaradjah, tigre tamoul de haut rang. Mes connaissances en entreprise libre m'ont servi et j'ai pu le conseiller sur l'optimisation du bas de bilan. Je l'ai également fortement impressionné en lui ouvrant en compte bancaire par internet chez la fintech allemande N26.

De son côté Euclide n'a pas été en reste puisque il s'est branché avec le neveu de Nadaradjah dénommé Anbu, prénom qui parait il veut dire amour. Anbu est un gamin malsain et méfiant aux penchants violents. Insatiablement avide d'excès et de drogues. Il est vicieux,sournois et hypocrite et surtout incurablement intelligent malgré la quantité de drogues absorbées. Il n'a pas de limite et serait même prêt à voler le suppositoire d'opium dans le cul de sa grand mère si d'aventure il venait à être en manque. Euclide l'a branché sur les crypto-monnaies dont il a évidemment immédiatement compris l'intérêt.

Bref, nous avons solutionné le probléme de la bouffe car nous  bouffons maintenant gratos tous les jours. Poulet tika et compagnie...Notre moral est au beau fixe et nous trouvons petit à petit nos marques

A suivre...Nan poi varuginane (au revoir)

 

 

 

30/11/2007

Sommation et consommation ou sommation de cons(ommateurs)...

La France est une sorte d’Union Soviétique qui aurait réussi, une Union Soviétique d’un nouveau genre, une Union soviétique de la consommation dans laquelle les différentes ethnies et communautés qui la composent n’auraient qu’un désir : toujours plus consommer…

Il n’y a d’ailleurs plus de scènes d’émeutes sans pillage de magasins…mais contrairement à ce que croit comprendre le gouvernement, il n’y a pas des émeutiers avec à leur coté des voleurs qui profitent de la situation, ce sont en fait des émeutes consuméristes (comme à Gare du nord) menés par des jeunes qui n’ont aucun autre désir qu’accéder à la société de consommation ou de pouvoir consommer toujours plus.
L’idéologie dominante dans les quartiers est le capitalisme voir l’ultra-libéralisme comme chez les dealers. C’est pour cela que l’extrême gauche a du mal à y faire sa place.
Les Marques sont omniprésentes en banlieue (voir catégorie Marques révolutionaires)
Simplement, les nouvelles générations de pauvres contrairement aux anciennes, n’acceptent pas l’idée de voir à la télé ce qu’ils ne pourront jamais se payer dans la réalité.
Le rêve français, c’était dans les yeux de leurs parents, pas dans les leurs, car pour eux le rêve français n’a jamais existé.
Les nuits merveilleuses du loto peuvent continuer…et l’on peut nous sortir ça et là un Bernard Tapie ou une Rachida Dati pour nous prouver que c’est possible de s’en sortir par la valeur travail…mais rien n’y fera, nous sommes tous devenus des drogués de la consommation
et forcément, ceux qui sont nés sans connaître d’autre idéologie que le consumérisme sont prêts à tout pour y sacrifier.
En laissant mourir le communisme dans les banlieues, le capitalisme a commis sa pire erreur.
Il ne dormira plus du même sommeil.

Nécronomiquement votre

PS :
Nous allons donc migrer d’un modèle Union soviétique vers un modèle USA
Dernier détail (je sais, je l’écris souvent mais j ‘adore cette donnée économique…)
Les deux marchés en France en croissance de plus de trente pour cent par an depuis 4 ans sont :
Le marché du recouvrement et le marché de la sécurité des biens et des personnes.
Cela en dit long sur l’évolution vers le modèle USA...