12/10/2019

L'Etau négatif (suite)

liquidités,retraite par capitalsaition,fin retraite,macron,banque,assurance,taux négatifs,futur,crise,fin europe

 

Dans un mémorandum publié par Bloomberg des anciens gouverneurs des banques de France, d’Allemagne et d’Autriche hurlent leur désarroi face à la situation actuelle et les taux négatifs. Mémorandum signé par
Jacques de la Rosière, a former governor of the Bank of France
• Herve Hannoun, former first deputy governor of the Bank of France
• Otmar Issing, former member of the ECB’s Executive Board
• Klaus Liebscher, former governor of the Austrian central bank
• Helmut Schlesinger, former president of Germany’s Bundesbank
• Juergen Stark, former member of the ECB’s Executive Board
• Nout Wellink, former governor of the Dutch central bank

Les mauvaises langues diront que ceux qui ont signé ce memorandum sont des allemands dont Draghila a ruiné l’épargne et des autrichiens qui sont dans une situation enviable économiquement et des vieux français.

Voici en résumé ce qu’ils écrivent

 

. L'impact négatif de l'environnement d'intérêt ultra-faible s'étend du système bancaire, en passant par les compagnies d'assurance et les caisses de retraite, à l'ensemble du secteur financier.
Les effets de re-distribution en faveur des propriétaires d'actifs réels créent de graves tensions sociales.
Les jeunes générations se considèrent privées de la possibilité de subvenir à leurs besoins en vieillesse par des investissements sûrs portant intérêt.
Les prêts importants à des taux d'intérêt extrêmement bas maintiennent à flot les banques faibles et, indirectement par le biais de leurs prêts, les entreprises faibles. Ceci est réalisé notamment par le biais d'opérations ciblées de refinancement à long terme (TLTRO), qui ont considérablement augmenté en 2018. Les effets négatifs significatifs des taux d'intérêt très bas ou négatifs comprennent également une "zombification" de l'économie, qui, selon les études de l'OCDE et de la BRI, a déjà atteint un niveau considérable dans certains pays et contribue à la baisse de la productivité croissance.
En élargissant et en renforçant davantage les orientations à venir, la BCE s'engage fermement à une politique monétaire ultra-lâche pour l'avenir, ce qui entrave considérablement la sortie de cette politique.
Il y a dix ans, la politique monétaire de la BCE a contribué de manière significative à surmonter la grave récession et à consolider la croissance par la suite. Cependant, plus la BCE reste longtemps sur sa voie extrêmement accommodante, plus les effets négatifs prévalent. Les taux d'intérêt ont perdu leur fonction de direction et les risques de stabilité financière ont augmenté. Plus la politique de taux d'intérêt ultra-faible ou négatif et l'inondation des liquidités des marchés se poursuivent, plus le risque de recul est grand. Si une crise majeure devait frapper, elle serait de dimensions très différentes de celles que nous avons vues auparavant. Comme d'autres banques centrales, la BCE est menacée de la fin de son contrôle sur la création monétaire. Ces développements impliquent un risque élevé pour l'indépendance de la banque centrale…

Bref à travers cette déclaration, vous comprenez pourquoi, Macron dans un système où les banques et les assurances sont très fragilisés, offrir à ses potes des nouveaux produits de retraites complémentaires. En clair une retraite par capitalisation destinée a terme à suppléer notre système devenu impratiquable avec les taux négatifs.
Comme dab, la priorité est de sauver las banquiers et les assureurs. Par ailleurs, les anciens gouverneurs mettent en garde sur la fin de l’indépendance de la BCE et sa possibilité de création monétaire à l’instar de ce qui passe aux USA où il ne se passe pas une semaine sans que Trump vilipende Powell et la FED.

 

30/10/2017

employement bank running IA

baal.png

 

Au mois de septembre dernier le comité de Bâle ( que ceux qui croient en l'empire du mal appellent les compagnons de Baal et que les libertariens appellent les trous de Bâle)

qui regroupe les banquiers centraux ainsi que les autorités prudentielles du monde bancaire, a rendu son rapport sur l'avenir du monde bancaire que certains annonce déjà comme Kata de chez Kata et des dizaines de milliers de suppression d'emplois en France.

Voici donc les cinq Hypothèses retenues : 

 

1 er Hypothèse : les banques traditionnelles triomphent des Fintechs en s'appuyant sur l'intelligence artificielle et développent de meilleurs services que les Fintechs (hypothèse à pisser de rire quand on voit le niveau de service actuel)

2 hypothèse : l'inverse... les fintechs qui développent des appli mobiles (comme N26 n'est ce pas Ignatius...) balayent tout sur leurs passages et flinguent définitivement les anciennes banques.

3 Hypothèse : coopération entre les deux (à mon avis impossible à cause de la seule valeur réelle qui est la propriété de la base de données

4 Hypo : Les banques traditionnelles survivent mais deviennent les esclaves ou les prestataires (évolution déjà en cours) des nouveaux acteurs bancaires.

5 Last but not least : il ne s'agit plus d'évolution mais de révolution, les crypto monnaies comme le Bitcoin qui permettent la désintermédiation en mettant en relation en direct l'emprunteur et le prêteur adéquate. Transmission d'argent de pair à pair...Dans cette hypothèse, ni les banques traditionnelles ni les Fintechs ne survivent.

 

la nouvelle donne c demain mais c aujourd'hui que les cartes se distribuent...

 

06/08/2008

les entretiens quizz d'été à Istanbul

Les entretiens fictifs de Necronomie Internationale à İstanbul

Ce mois ci : TD et ça commence fort...

TD
Putain, j’vois ici les hommes les plus forts et les plus intelligents que j’aie jamais vu. J’vois tout ce potentiel, et j’le vois gâché. J’vois une génération entière qui travaille à des pompes à essences, qui fait le service dans des restos, qui est esclave d’un petit chef dans un bureau. La publicité nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l’histoire, on n’a pas de but ni de vraie place ; on a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu’un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rock stars, mais c’est FAUX. Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment plein le cul.

JPC :

T inquiète la TGD arrive ça va remettre les choses d'équerre

TD : Cette histoire de développement durable, c’est de la connerie, on est déjà foutu ; c’est comme si on exigeait à un cancéreux en phase terminale d’arrêter de fumer sur son lit de mort.

JPC : >Comme dirait Jacques c pas faux et voilà ta réponse workaolic
(note précédente)

TD : Vous n’êtes pas votre travail, vous n’êtes pas votre compte en banque, vous n’êtes pas votre voiture, vous n’êtes pas votre portefeuille, ni votre survêtement ni vos pompes, vous êtes la merde de ce monde prête à servir à tout.

JPC :
Explique ça dans le 93...


TD : La capote c’est le soulier de verre de notre génération
JPC :Roselyne Bachelot n est pas cendrillon car elle préfère les JO à la conf mondiale sur le sida

TD : On est des sous-produits d’un mode de vie devenu une obsession.

JPC : Quand on va pas à la chasse tous les jours, ça veut dire qu on est le gibier…


JPC : sur M6 dans « un dîner presque parfait « on a vu des gens qui choisissent des services de tables qui les définissent en tant que personne...

TD : A t on déjà vu une vaisselle se définir en tant que personne ??

TD : Le luxe ne va pas souffrir de la crise

JPC : Pas étonnant Les bobos sont tellement cons qu ils aiment mettre le nom d' un autre homme sur leurs caleçons (cf. Calvin Klein)

TD :Tu crois qu' on va s en sortir de ce merdier JPC, on devrait pte cryogeniser nos enfants

JPC :
Pas de frais, c la récession, les congeler ça suffit sinon on risque de les oublier sur la banquette arrière

TD : bon, un ptit raki
JPC :
ok, je suis pas comme Lawrence d Arabie je traverse pas le désert sans boire et comme tu le sais avec la TGD on est plus près de la mer que des coquillages…

Şerife (chin chin)

Fin de l’entretien (question qui est TD ???)

Nécronomiquement votre