16/07/2009

Où il est question de la survie du tourisme...

A observer hier, une touriste chinoise qui souhaitait engager la conversation avec de jeunes français, je me suis aperçu à quel point les millions de touristes qui visitent Paris ne peuvent désormais plus que ramener des images fixes d'une culture dont nous avons été dépossédés.

Il n'aura fallu qu'un peu plus de 20 ans pour passé du marketing localisé au marketing mondialisé et ainsi uniformiser la jeunesse en gouts et couleurs...

En cela, Michael Jackson aura été le premier et le dernier artiste de la mondialisation heureuse.

(Il est d'ailleurs curieux de constater à cette occasion devant l'événement planétaire que les démocraties de Marché représentées par les médias traditionnels, auront été incapables de trancher pour savoir si nous venions de perdre le plus grand pédophile de tous les temps ,un Dutroux version Wall Disney, ou un génie musical...prouvant une fois encore l'anomie qui règne dans nos sociétés.)

Le tourisme étant une invention du 19 siècle, on peut s'interroger sur sa survie dans un monde où toutes les différences culturelles ont été uniformisé par le Marketing pour des raisons d'économie d'échelle et de domination.

Quel intérêt de visiter un pays, dont peu de gens connaissent l'histoire à part quelques événements comme la révolution française sans même se rendre compte que la révolution Française est perçue et enseignée comme une révolution capitaliste en Chine.

Les mêmes chaînes, les mêmes magasins,les mêmes idoles... Les chinois viennent t'ils pour visiter la phase d'après du capitalisme ???

Certes pas...

Toutes les démocraties de Marché se ressemblent, on y croise des gens qui ont deux yeux et si l'on y prend pas garde, on finit par leur ressembler.

Nécronomiquement votre