10/03/2020

Macron travaille pour le saigneur

Il y a presque exactement un mois, le président Xi, vêtu d'un masque et d'un équipement de protection, s'est aventuré hors de la ville impériale et dans les quartiers de Pékin où il a rendu visite à des employés de l'hôpital et a posé pour des photos pour les médias d'État. Rétrospectivement, sa décision de se présenter en personne et de visiter des médecins et des infirmières a probablement accompli ce qu'il voulait: cela a donné au peuple chinois l'espoir que les dirigeants ne les avaient pas oubliés, et que même si les mesures de quarantaine pouvaient sembler draconiennes et trop punitives par moments , le Parti communiste continuerait de faire ce qu'il estime devoir maintenir l'ordre social et protéger le peuple chinois.
Un mois plus tard, le président Xi effectue sa deuxième grande visite publique depuis le début de l'épidémie fin décembre. Cette fois, il se rend à Wuhan - l'épicentre de l'épidémie - dans ce qui semble être un moment de "mission accomplie" pour le leader du plus grand pays du monde dans sa bataille contre le nouveau coronavirus et Covid-19.
il ne fait aucun doute que la situation en Chine s'améliore, clairement en raison de leurs fermetures draconiennes qui ont laissé jusqu'à la moitié du pays à un moment donné vivre dans des zones où leurs mouvements étaient strictement restreints. Ces derniers jours ont vu une nouvelle baisse du nombre de nouveaux cas annoncés par la Commission nationale de la santé de la Chine. Sur les 19 nouvelles infections signalées mardi matin par le NHC, 17 étaient à Wuhan, tandis que les deux autres étaient des cas "importés" de la maladie, ou du moins cela semblerait correspondre au nouvel objectif de la propagande du régime: resserrer les restrictions sur des visiteurs des États-Unis, d'Italie et d'autres pays touchés par le virus, tout en se plaignant que l'Occident n'a pas montré la déférence appropriée pour la Chine pour son "sacrifice" dans la maîtrise de l'épidémie ...

Dans le même temps, nous n'avons soi disant qu'une seule personne contaminée à Paris  mais non content d'avoir le meilleur système de santé du monde, le virus est apparu dans sa forme la plus faible en France et Paris intra muros grâce à Agnès buzin est la seule grande ville non touchée...

Nous sommes sous influence divine avec Macron

PS / Pour avoir travaillé deux en Chine dans des sphères proches du pouvoir, je sais que tous les chiffres sont pipotés

25/02/2020

Les indispensables avant de mourir du coronavirus nécronomique

salon mort.png

 

 

 

 

 

 

 

-Ils sont partis par là-bas  

-Dernières Paroles célèbres 

-Morts étranges 

-Jusqu’à votre mort 

-Le livre des Morts Tibétains  

-Le livre des morts des Anciens Égyptiens 

-Comment sont-ils morts ? Volumes 1 et 2 

-Horrible et soudain 

-Les Épitaphes et le doigt de Dieu 

-La Mort dans l’Égypte ancienne 

Comment nous mourrons 

L’Abolition de la Mort 

La Vie sans la Mort 

Que survit-il ?

22/09/2019

L'étau négatif

 

 

 

salon mort.pngVoilà chers amis; le gouverneur de la Banque de France l'a dit la BCE aussi, donc la périodes des taux négatifs est durable. En période de consommation durable, tout est durable.

 

Autrement dit personne ne sait comment se sortir de cette situation sortir puisque personne ne l'a expérimentée, le modèle le plus proche étant le modèle japonais qui est dans la trappe dans les années 199O; Le grand spécialiste de cette fameuse trappe à liquidités est le Nobel d'Economie Paul Krugman. Il a étudié à fond le modèle japonais. Nul doute que ses analyses seront appréciés et que de nouveau on entende beaucoup parler de lui et pourquoi pas se voir convier une mission importante. Rappelons pour mémoire que le Japon est toujours dans la trappe malgré des milliards de yens investis par la banque centrale japonaise qui n'ont servi à rien si ce n'est à betonner le Japon.

Bref l'heure est d'écrire un manuel de survie en territoire moins que zéro car li va falloir apprendre à nous mouvoir de ce territoire moins que zéro. A qui ces taux négatifs vont profiter etc...

Je compte donc, cher amis sur votre créativité 

J'avais dans l'idée de commencer avec Monsieur moins que zéro, ce faisant je me suis aperçu qu'il fallait faire deux fois chaque personnage : un pour qui ca se passe bien et un pour qui ça se passe mal. Je vous donne une piste ceux qui ne peuvent pas s'endetter parce que même à taux négatifs, parce qu'ils ne sont pas dans une situation qui vous permet de de le faire ou ne le veulent pas (je suis dans cette situation) Ceux là vont être rayés de la carte et ne pourront regarder révoltés ou amusés ceux qui en profitent pour s'enrichir encore plus . ces gens. Avant tout, il faut s"assurer qu'ils ne manifestent pas. Donc le gouvernement va sponsoriser 1000 cafés. Eh oui vous ne rêvez pas...

http://www.leparisien.fr/societe/mille-cafes-bientot-ouve...

Autrement nous en sommes à la fameuse étape du tittytainment

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2010/...

on imagine pas l'avenir des plus démunis sans cirrhose du foi.

Concernant les moins que zéro pour qui ça se passe bien. Le plan est le suivant semble t'il

1 ventes massive des actions maintenant avant que la marché s'écroule.

2 Conversion du cash avec lequel on achète des métaux précieux et des terres agricoles en jachère.

Nécronomiquement votre

PS au bal des perdants les employés de banques qui s'occupaient des crédits dorénavant remplacés par des logiciels de big data. Lorsqu'on perd de l'argent à octroyer un crédit à taux négatifs, on va pas garder en plus le personnel qui s'occupait de ça ! Résultat des courses, on parle de 20% de licenciement à la Société Générale.