04/07/2020

Notre avenir

Le Japon ça va toujours pas mieux depuis 1990 mais eux au moins ils sont habitués

 

Les craintes de déflation ne sont pas nouvelles pour les autorités financières japonaises.

Les efforts passés pour lutter contre la déflation comprennent des programmes de relance massifs et même la participation au marché boursier du pays.

L'extrait suivant est tiré du théoricien des vagues d'Elliott de juin 2019:

La Banque du Japon a été la première banque centrale à acheter directement des actions. En 2002-2004 et de nouveau en 2009-2010, il a acheté des quantités relativement faibles d'actions, en particulier des actions détenues par des banques japonaises en difficulté. Incroyablement, c'était un léger vendeur net d'actions en 2008, tout comme le reste de la foule pendant le marché baissier de cette année. Ensuite, la BOJ a pris la décision douteuse que l'achat et la détention d'actions étaient une sorte de politique anti-déflation, favorable à l'économie et d'assouplissement monétaire. En conséquence, il achète sans interruption des actions et des dérivés liés aux marchés boursiers depuis 2010. Un article du Financial Times d'août rapporte: «Selon un calcul de courtage, la BoJ est devenue l'un des 10 principaux actionnaires dans environ 70% des actions de la première section de la Bourse de Tokyo. " La banque a acheté pour une valeur record de 6000 milliards de yens de fonds indiciels cotés en bourse (ETF) en 2018 et s'est engagée à continuer de les acheter à ce rythme. À la fin de l'année, elle détenait près de 30 000 milliards de yens de fonds négociés en bourse.

Pourtant, malgré les efforts anti-déflation, les inquiétudes persistent.

Voici un extrait d'un article du Japan Times du 24 juin:

Certains décideurs politiques de la Banque du Japon ont exprimé leur inquiétude lors d'une réunion la semaine dernière que la pandémie de coronavirus pourrait faire basculer le pays dans la déflation, a révélé un résumé des opinions publiées mercredi.

Un retour à la déflation serait "un obstacle considérable" pour finalement atteindre l'objectif de stabilité des prix de 2% de la banque centrale, a déclaré l'un des neuf membres du Policy Board lors de la réunion des 15 et 16 juin.

"Ainsi, compte tenu de ce risque, il est nécessaire de procéder à un assouplissement supplémentaire à ce stade", a déclaré le député.

La banque centrale a maintenu sa politique monétaire inchangée lors de la réunion, maintenant les taux d'intérêt à court terme à moins 0,1 pour cent tout en guidant les taux à long terme à environ zéro pour cent.

Un autre décideur était également préoccupé par l'inflation tiède du pays, déclarant: "Dans la conduite des mesures économiques, il faut tout d'abord minimiser le risque de déflation qui s'installe".

Les prix à la consommation au Japon ont baissé pour un deuxième mois consécutif en mai, en baisse de 0,2% par rapport à l'année précédente, la propagation mondiale du COVID-19 ayant fait baisser le coût de l'énergie et de l'hébergement, a annoncé vendredi le ministère des Affaires intérieures et des Communications.

"Le nombre croissant de faillites d'entreprises ainsi que la suspension et la fermeture d'entreprises peuvent avoir un impact négatif sur l'emploi, les prix et les finances", a déclaré un responsable politique, ajoutant "qu'il faut être vigilant pour que l'économie ne tombe pas en déflation". encore."
Nouvelles
Un avertissement que la reprise économique est menacée par la déflation
Bob Stokes • 24 juin 2020

https://www.deflation.com/

Commentaires

Bonjour,

le systeme qui ne fonctionne plus depuis bien logtemps, montre que le marché action est completement décorrélé de léconomie réelle.
Le monstre ainsi créé est maintenu en vie grace aux banques centrales, ils n'ont plus besoin de l'économie réelle pour se porter bien.
Ils n'ont plus besoin du consommateur, le danger est la, pour nous anciens consommateurs, nous devenons des parasites.
Ce systeme totalitaire va croissant, les gens vont mourir dans d'atroces souffrances, physiques, morales.
Ce virus tombe a point nommé, qui permettra de supprimer quelques parasites de plus.
Le salut vient du suicide economique et d'une sortie brutale en rupture totale avec ce systeme (n'est ce pas J.P Crepin ?)
Les politiques contres la population , voila leur nouveau travail.
Bonne chance a tous, les prochains confinement detruira encore plus le tissus sociales, accentuera encore plus les inégalités, pour arrivé a choc de toutes les populations pour pouvoir enfin capter leurs economies en banques entre autres.
il ne restera rien sur terre que le cac 40 sera encore a 5000pts et les riches continueront a acheter leur pain en hélicoptère.
Necronomiquement votre.

Écrit par : reprise des chaussettes | 04/07/2020

Répondre à ce commentaire

A reprise des chaussettes

Pas mieux, force est de constater qu il n y a pas de crise du capitalisme financier qui a inventé le capitalisme sans risque avec des achats couverts par les banquiers centraux
il fallait y penser

Écrit par : necronomie | 04/07/2020

Répondre à ce commentaire

Jean Pierre merci pour ton travail
Tu es un lanceur d'alerte !
Je te suis depuis 2008, mais je ne suis que tres peu intervenu sur tes articles , mais je n'en manquais pas un.
Je me suis aussi documenté par ci par la, Geab 2020, les econoclates, etc
J'ai essayé a l'époque , il y a au moins 8 ans essayé en vain de prévenir mon entourage, mais cela est impossible de convaincre des personnes qui ne veulent pas entendre cela.
On devient meme plus fréquentable.
Force est de constater que je suis encore dans la nasse et je vais me faire tondre comme tout le monde.
Taxe de l'immobilier (taxe carbone) , taxe sur l'auto et forcer les gens a consommer bio pour se deplacer, et la cerise sur le gateau qui va arriver , taxe de l'epargne.
Leur bulle verte est un piège pour tous, leur objectif est de forcer les gens a prendre de nouveaux credits (ceux qui peuvent encore)
Les gogos et le neuneus tombent deja dans le panneau.
Le chomage de masse qui explose en ce moment et futur , comment nos politiques vont ils calmer la grogne ?
Par le revenu universel, (le rsa pour tous).
a ce moment ils auront capter les pensions de retraites et la secu qui procurera des leviers bien plus importants que certaines entreprises cotes en bourse.
Le capitalisme comme je l'ai evoqué sur ton site il y a plus de 10 ans est fascisant mais a l'epoque on me disait de faire attention a mes propos..
c'est une epuration ethnique , la lutte des classes exacerbée
Ce capitalisme va tuer bien plus de gens qu'en 1940
Une vrai saloperie
L'apocalypse selon saint Jean etait une vision de ce qui nous arrive
Prophétique.

Écrit par : reprise des chaussetes | 04/07/2020

A reprise des chaussettes
Merci, c'est pour le petit nombre de gens comme toi que j'écris.
Pour le reste tu as raison, il n'est pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Écrit par : necronomie | 04/07/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire