18/01/2019

Séquence Musicale du week

 capture.png

 

DEVO comme DEVOLUTION (la Grande Dévalorisation)

https://www.youtube.com/watch?v=jadvt7CbH1o

 Satisfaction

Euphorie/dépression du consommateur

Le marketing crée le désir, la consommation le tue

 

Le talent de Houellebecq, c'est d'avoir compris que le consumérisme est mélancolique. Le consumérisme est l'équivalent social des troubles bipolaires car le désir ne désire pas la satisfaction, le désir désire le désir (vous me suivez ?)

Le pire cauchemar du consommateur dans une démocratie de Marché, c'est de ne plus rien avoir à désirer. C'est bien évidemment dans ce schéma qu'on l'entretient puisque tout le système repose sur le principe du "vous n'avez pas encore tout vu"

JPC I can't get no...

 

 

 

 

 

 

Commentaires

A Vincent
Il est vrai que celui qui se penchera sur l'œuvre de Kant constatera que la différence entre valeur et richesse n’est pas ce qu’il croit, qu’il y a des richesses créées par l’activité humaine qui sont sans valeur (au sens de l’économie politique) parce qu’elles ne sont ni accumulables, ni échangeables, ni monétarisables (donc non capital-productives dans leur but premier) et que les “valeurs intrinsèques” n’ont rien à voir avec l’économie néo-classique mais renvoient aux [Fondements] de la métaphysique des mœurs de Kant où on lit : “Ce qui a un prix n’a qu’une valeur relative et non une dignité, car cela est échangeable contre toute autre chose. Mais ce qui n’a pas de prix et donc n’est pas échangeable a une dignité, une valeur absolue.

Écrit par : necronomie | 18/01/2019

Ca me fait penser à la petite histoire suivante :

Deux personnes sont l'une en face de l'autre, à une table
Chacun a un euro
Si ils échangent leur euro respectif, chacun emportera UN euro
Chacun a une idée
Si ils échangent leur idée respective, chacun emportera DEUX idées

Écrit par : Vince on the Bridge | 18/01/2019

https://www.youtube.com/watch?v=9BM2fPytLOc

Écrit par : Vincent, et après ? | 22/01/2019

Les commentaires sont fermés.