02/09/2015

Le ticket qui explosa

$_35.jpg

 

L'invasion des migrants était connue sous le nom de OAM "Opération Autre Moitié".

Une invasion de type parasitaire de la zone euro profitant comme toute les invasions d'une situation déjà catastrophique. Un commissaire européen en charge de l'économie qui avait appelé cette invasion BDQM (Bon Dieu Quelle Merde) s'était fait rappeler à l'ordre.

Il était interdit d'exprimer un quelconque mépris pour ces indigènes et même d'entretenir de telles pensées. Le bulletin 2323 est formel sur ce point. Malgré cela, le commissaire européen était incapable d'effacer ce dégoût résiduel de cette vie protoplasmique dérivée sans doute de ses origines minérales.

Sa mission était l'économie. Les indigènes devaient être scrupuleusement examinés compte tenu des modèles terroristes de la cinquième colonne présente sur notre territoire. Le test retenu fut de les confronter non seulement à un cas outrageant de mauvaise conduite colonial mais aussi à un attentat catholique de Christine Boutin et un attentat à la pudeur contre les attentats à la pudeurs des FEMEN.s

Ceux qui résisteraient à pareils traitements auraient droit de se rendre de la Gare du Nord à la Gare de l'Est (vers l'Allemagne) pour financer les retraites des vieux teutons.

Commentaires

Octobre : élections municipales à Vienne, Autriche.
Qui a le vent en poupe ? Facile.
La pensée favorable et unique ( politique, presse, ... ) peut compter ses semaines de pénardises en Europe.

Écrit par : Dogon of Basketville | 02/09/2015

Etouffez ce qui ne peut être mis en cage - par essence - le sauvage, le sacré ; désintégrez le rythme par la frénésie, harponnez l'ordre et le souffle, serviteurs du servage ; et par eux périssez.

Écrit par : Oskar Abbé | 04/09/2015

M. et Mme Dgestapoï et leur fils Lithium ont la joie de vous faire part de la naissance de leur enfant et petite soeur Confusiana, à la maternité de la Slaveurette.

Écrit par : Ganbo Tanzkai | 07/09/2015

Les commentaires sont fermés.