27/02/2015

Séquence Kulturelle du Week end

Chers amis, j’ai décidé qu’ il était temps de renouer avec notre tradition des séquences Kulturelles/

 

varoufakis,podemos,syriza,economie crise sans fin

On commence par la divine Danae Stratou, la reine du land art, compagne de notre ami Varoufakis avec lequel elle a monté une ONG pour promouvoir l’art comme vecteur de changement du monde …Eh oui, y a pas que le bizz et la money dans la vie…

 

http://www.danaestratou.com/projects/exterior/desert-breath

 

Voilà et maintenant,  soyons technoptimistes comme à la télé….

       En   2046, Ronny Cherserman  résident permanent à ZE ville Face book city isole le gêne de la peur qui  génère les  religions.

 L’ordinateur devient donc le seul Dieu ainsi que le pressentait le philologue et théologien français Jacques Perret à qui IBM en 1955 avait demandé de trouver un nom pour sa création.  Ordinateur signifiant Dieu qui ordonne le monde.

La même année 2046 Youri Gourevitch  l’arrière petit-fils de Mikhaïl Iossifovitch Gourevitch (l’ingénieur aéronautique,  héros du travail socialiste qui reçut six fois le prix Staline)  démontre la loi de l’inertie temporelle qui permettra plus tard de voyager dans le passé sans modifier le futur.

2046 personne n'en est jamais revenu...A part moi...

Chef d’œuvre

https://www.youtube.com/watch?v=w8rG4plRMZ4

 

Bon week à tous///

 

 

 

 

Commentaires

J'adore ce film
C'est un des trés rares que j'ai en DVD
En plus il est lent ( en tous cas par rapport à l'hypercrise )
Effectivement, mon JP, je n'en suis pas revenu ; et ça me va bien.

Brève de conte :
" A première vue, il semblerait n'y avoir aucun lien entre l'efficace spin doctor de Blair devenu dépressif et l'amant de la reine des chats extraterrestre Simon Parkes. "
C'est dans http://www.dedefensa.org
L'article s'intitule ' Poutine, " vainqueur-né " ou reptilien extrater-
restre ? ' ( du 27/02/2046 )

Pas mal pour un vendredi

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 27/02/2015

Et oui, comme l'a bien compris Danae, ils se trouvent certains sables qu'il est impossible d'acheter.
Dune, tu m'entends ? Pluie, tu m'écoules ?
Le vide irréfragable y a élu demeure.

A ce propos, je vous rappelle que l'élu est un pygmée ; sauns conteste sa première déclaration ( à Clara qui est bien plus grande que lui, ce qui le long de la Neva pas sans poser quelque problème, vite résolu ) orale aura et aurora été un rot, pas un rot d'Arabie mais un rot ( tout de même ).
Comme son grand-père pygmée de haute valeur morille fut un des plus fervents ancêtres du désormais Post-New-Âge, le voilà qui bondit, chéri, tel un indien à chaque cycle. Amen.
Très jolies fleurs au demeurant.

Sous aucun prétexte, sous aucun régime, fut-il régional, jeune neveu, dit l'élu ( de Clara ? ), sans aucun contexte je ne peux, vous le dire, à Dieu.
Sur le chemin il est écrit :
Et la Grèce s'en alla, régime fondant à l'abord d'áge ...
( PS : les pygmées lisent le chemin, comme nous le parchemin ; nous avons cependant un point commun : la lecture des pattes d'animaux. Il n'en reste pas moins que nous y sommes peu entraînés, y a du boulot dans la galaxie, mais ça on le sunday ).

Écrit par : Vince of Baskermarch | 28/02/2015

Nous étions

Centre du monde, libres et stressés
les autres ogres malveillants
autoritaires envahissants
Cela n’est plus


Concevables perméables inconstants
diaphanes et fades, lisibles à l’excès
et pour tout dire faciles autant que peu gracieux
Cela n’est plus


Corps crispé, yeux pauvres
sans Air sans Qi sans Pneuma
un âge de huit ans dans la tête,
quelque soit l’âge d’emprunt
Cela n’est plus


Sans Planètes, sans cultures, sans pluriels
sans Ouverture, sans fenêtre et sans clef
Cela n’est plus


Jeunes et beaux
téméraires jusqu’à l’envie d’aimer
et d’aborder l’ailleurs nous devenions spartiates
épicuriens selon l’affectation, assez souvent
Car de moeurs empiriques
séduisions le sauvage,
admirant tant ruisseaux
et quelque fois penauds
Revenir nous guidait indestinablement
l’orgasme irrégulier mais flatteur et doux
nous avions certes un âme mais ne l’utilisions
Car n’ayant vu le diable et force distraction
Cela n’est plus


Nos jugements, éternels jusqu’au lendemain
osaient de rares collines
encore moins de vieux monts
poussaient de vrais révoltes
d’apprendre la récolte
le fruité vespéral
ṍ lubrifiant fluide
ennemi de nos sables
mirant dans les couloirs
de l'arrogant métal
quelque glorieux diamant
sur les murs de nos cages
que nous escaladions
Cela n’est plus


Dépravés, frais et sincères
à tuer les autres
au lieu de faire la place
Nous étions innocents
mais déjà le sachant
Je est un aulne
les autres oiseau

Écrit par : Jefenjedi | 02/03/2015

A Jeffenjedi

Je est un autre
je n'est pas un sujet pour moi...

Écrit par : necronomie | 03/03/2015

" C'était une journée comme les autres qui n'avait rien de bien spéciale, si ce n'est que l'autoroute - qui était sur le dos - c'est mise sur le ventre. Que Pyang Yang a changé d'endroit pour se situer en Californie. Que la lune était soldé. Que les larmes eurent soudain un goût de Coca. Que des mp3 se trouvaient parmi les ossements des musées. "
Youvoi Kartel Haute Montagne

Et oui, avec [ moins de biscuits la nuit ] les pieds d'Aline .. )
hors session d'écoute de biscuits parce qu'alors là quand même !
tout en cherchant machinalement " Ma Chine " en allemand
Où est ma file hyppie philippine et autres lieux post graduate en boulangerie de marges + réexternalisation de printemps
On se retrouve à souhaiter que cela soit au moins profitable au excel en bravo de format word taille 12 interligne 1, 5 marges minimales
+ 16 % maximum 15 000 signes espace compris ( 70% de tolérance ) catégorie C - moins de 10 heures de marché noir par mois ( ce qui est dur, ndlr )

NB : ” que cela soit au moins profitable au excel en bravo de format word taille 12 ” fait partie du méconnu mais néant mois taille de mars :
[ Les chats qui règne II ]
Les chats qui règne I étant dard dans l'étang des Chats qui règne II, cela va de lin ( et sa femme, pas mal ), car comme font les petits malins d'Amérique du Sud, voire le taupage d’électricité aux voisins pendant la grève des étudiants ( ils sont dehors ), si la classe moyenne d'un pays moyen en descente libre participait aux championnats du monde de ski, il y a moult chance qu'elle se coltine une Paumée de bronze.

Comme disent les grands-pères tatars :
le Bolero Before, la presse qu' île mérite

( Au moins ça, sinon kerry va bien, il peut désormais aller à la promenade - avec un traitement plus lourd. certes )

Écrit par : Vince a Before | 03/03/2015

Ils se rapprochent de la structure de l'air, cela va mieux et bien
( plein écran aussi )
https://vimeo.com/39822385

noté à part :
[ Les chats qui règne ] est tiré d'une phrase de de defensa ; ici et parmi d'autres : ' Notes sur un ” tour opérateur ” en Asie ' :

” Ce penchant de notre commentateur nous semble regrettable, d’abord parce que cet “ordre” entre 1945 et 1991-2001 ne le fut que par défaut, et surtout qu’il ne semble être un ordre aujourd’hui que par comparaison avec la bouillie pour les chats qui règne ; ”

Écrit par : Tango de Malt dans la cinquième | 03/03/2015

” L'agence aux frontières européenne rapporte que, « disposant
de peu de navires, les passeurs récupèrent souvent les bateaux
des précédentes traversées laissés à la dérive, après le secours
des passagers, pour ramener ces embarcations en Libye et les réemployer. » Autre révélation: des groupes criminels vont jusqu'à demander à ceux des clandestins qui ne peuvent payer la traversée (1500 euros par personne) « s'ils préfèrent être utilisés comme main-d'œuvre ou donneurs d'organes » à l'arrivée. "
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/04/01016-20150304ARTFIG00002-les-chiffres-chocs-de-l-immigration-illegale-en-europe.php

La liberté, c'est le choix :
Steak, entrecôte, aiguillette, bleu, saignant, ... Comment vous désirez-vous ?

Écrit par : Tailor of the Seafoodsville | 04/03/2015

Bye Bye Balkans et au revoir
” Alors que les autorités de Pristina sont totalement débordées par l’ampleur croissante du phénomène, ... ”
http://civilwarineurope.com/2015/03/02/pristina-debordee-par-le-grand-exode-des-kosovars/
Frontières, voyages, musc des valises ; nous en Europe, on sait faire des fiascos. On devrait breveter ça d'un Made in Europa.
On a l'expérience, et de plus, une longue histoire.
Des fiascos comme ça, si on nous les imite sans nous demander,
il peut y avoir procès.

Écrit par : Boris Kakourir | 05/03/2015

Pièces détachées
de et par Valérie Poirier

” Voici un spectacle qui mêle comédiens et marionnettes dans une atmosphère satirique et surréaliste. Dans cette fable, les êtres humains sont réduits à des objets de consommation.

Dans un avenir proche, les entreprises se séparent de leurs employés à un rythme frénétique. Que faire alors des plus fragiles, âgés ou de ceux jugés les moins qualifiés et performants, qui se retrouvent mas-
sivement sur la touche ? Dénicheur de talents, Hervé Bulle conçoit alors un projet révolutionnaire : une usine de recyclage humain. Grâce à son inventivité, même les plus improductifs auront la possibilité de se rendre utiles : ils seront replacés en pièces détachées.

Mais les corps mêmes morcelés continuent à exister et se manifestent. Les culs rêvent, les orteils se souviennent, les bouches racontent et résistent à cette braderie des êtres humains comme articles de seconde main. L’ubuesque personnage qu’est Hervé Bulle dépo-
sera-t-il le bilan en rejoignant la cohorte des invendus du marché ? ”

2045, avant le ⥻
Alors que la revanche des Sites avait un coup fatal porté au despotisme d'une économie mauve certes, mais par trop unifiée, et par un paradoxe que l'on connaît bien : inégalitairement fiable - unique et inégal, rêverie des poètes que le luxe charmant dépareille en ce cas -
8/ Bouket’s -.,
ex-fusion de l'ex BakerSt reet et du contre espionnage hindou CEHcH
( émanation de CEHcHALOR, lui-même fission de la DRAPP extrater-
ritoriale en Duv1 / Duv2 reconquis par inadvertance, même les Dieux sont distraits quelquefois, foi d'oreiller de la Reine )
8/ Bouket’s -.,
donc fut fêté au ❝ Dark West Lilas Club ❞, méritoirement pour l'évidene de son iconoclash-action, dont la manière d'un rose népalais avait ravi jusqu'aux plus lointains coussins.
Le Club, ou le West's, comme l'on dit dans les Hauts Coeurs, conglomérat de grévistes au périgée chaperonnés de Lady Garage à la zombitude extrapop, extrapolaire et extrapopulaire car sincère et mariée à la vitesse du son de son marquis germant devant la porte-arrière, ou le Dark'S pour les intimes réunissait ces années-là la fine taupe de tout la gagaxie ( on y aurait vu récemment le ski -zoo-frêne Hospital Lecteur séparé de sa branche et au bras d'un joli drame de Métraux en hachis fluogénique payen payéyé hyène en yuan ; fais tourner#Gate Fort, Ten Minutes, ceci n'est pas un exercice )
_C'est fou ce qu'on se taule au West's, c'est le cas de dire_et en plus le jeudi c'est pas cher : 0.06263 ¥ ㆒⨦ avec le pass Consailaf,
⎛ hein Au fait, c'est juste, où t'es d'oreiller ? Tu roupie déjà bavarde indienne ? ⎞demi-lune ou pas.
Il faut dire que le 8/ Bouket’s -., a de qui tenir. Pensez, oups pardon, décontrôlez : il fut à l'école des plus grands bugs, des plus discrets, des plus sous-estimés ( oun der est-ce ti ma tête, en anglais ) ; il fut tête de ponte du potager harem ayant appartenu à Ma Salamidi Povporidje, ce qui lui permit peut-être d'apprendre à lire.
' La £ivre et le ¥en ', oh re-pardon, ' Le Livre et la Hyène ', mieux c'est l'air, franchement, et bien c'est son nègre.
' Pour cent yuabs t’as plus rien ', son nègre aussi. Honneur partagé il faut le préciser pour ce néant millésimé avec l'ancien président de l'ARtrac AS et toujours membre du comité, merci pour son engagement sang borgne, remplacé à cette fonction par un autre ancien direct au coeur, Big Flatula transfuge de chez SAcoYale- cas social Limited, qui lui vaincu mille monts et sept lampes de chevets pour parachever son grand oeuvre ' Bertrand c'est à vous ou le viol de Phoenix '.

Au ❝ Dark West Lilas Club ❞, ce soir-là, il y avait de l'ambiance. Kitty la bave rose était présente, que vous dire d'un dortoir à la lune pleinarde ciller.
A peine un cycle autour de la Supermamynova et déjà entrain de brailler et de poser des questions ; oh la vache, Kitty, oh la vache, bave papapartouze.
En pleine revanche. En plein marasme. En Total Plénité. Une année avant le Grand ⥻

Écrit par : ⫷⫷⦾⫷⦿ | 10/03/2015

Carottes gingembre et ptites bailines
Ukraine Kosovo le printemps n’est pas bourge
Ça migre vers nous et il n’y aura plus qu’Americ
L’heuroi est mort vive le mort
Tashkent Bakou chanteur qui monte
L’hybride a deux pieds à midi
Trois yeux le soir un cerveau à demain
Forcemment de l’hybride One devait
Coréen simplifié Latin détendu
Bruce Modem sauce tatare
Sans entracte et sans ciel
Crime et chat qui ment à l’ail des ours
Prix : dix culs les cent team
Et encore c’est pas ratiste
Ocre Otan des balours saints
Jésus reviens et n’oublie pas le courrier
Pain : total pas besoin
Mais trop tiquet alors monte
Mère Demi zéro sucre
Car ainés au bastingage
La remisèrent aux tiques

Écrit par : ❦ | 12/03/2015

Notre Jean-Pierre de Très-Lourdes ayant quelque souci au menu, il devra gai-rire aussi après l'hoyto ( hosto japonais avec une chambre d'infirmière pour mille et une nuitamment d'amants sont éternels, pack de survie en implant, donc sécable, car oui les japonais font dans le plus petit irradiant commun, ce qui est paradoxalement
grand ), une fois convalescent qu'on va laissant en un peu de slience se retaper sans extrêmisme exagéré. Nous saisissons, patientant alors à la place du patient, ce qui est un comble, mais cela l'aidera car comme tout pilote ayant connu sans s'en rappeller vraiment les joie d'une adulée lessive, hier - pardon d'une acidulée civière - il a besoin de monnaie-temps, et ça, nous pouvons se le partager en téléchatouillement bien que pas trop fort, la progression du malade ne permettant point encore la pleine et entière reprise de ses chaussettes, des cas piteux décapitant des capitaines devant attendre un peu, et notre immigré - hein t'es rieur, tout de même - dans son propre pays de revoir avec joie et consternation que la crise, la TGD peut très bien tourner sans lui, en tous cas un moment, car il faut bien l'avouer, une mega comme celle-là sans nécronomie on y croirait moins, le jeu drôle attique expérimental étant tout aussi indispensable à sa schizoscience que l'hibernation semi-létale l'est à la nidificité. Logique, simple, lubriquifiant mais pas sans petite laine.

Écrit par : Zoo de Vingt scènes | 15/03/2015

Les commentaires sont fermés.