05/08/2013

Survivalisme et localisme contre consommateur zombi

 Le lecteur de soixante millions de consommateurs se souvient-il qu'il est mortel ?

JPC

consommateur zomb,consumerisme,survivalisme,necronomie

                                                        CLICK ON PICTURE

Dîner avant hier avec l'ami Huzun de Nécronomie Internationale qui m'a communiqué ce doc qui en dit long sur la contamination.

Hier, je me suis rendu à l'expo de Christophe Baur, artiste talentueux et lecteur avisé de Crise et Mutation, rencontré par hasard alors que je me livrais à un démontage d'illusion et qui a parfaitement compris le pacte faustien qui nous est proposé :

A savoir que si nous voulons des avantages en tant que consommateur, il faut accepter de les perdre en tant que travailleur.

Comme je dis souvent, il n'est pas pire destin que celui de l'homme condamné à s'appauvrir sur le lieu même de sa richesse.

Merci Christophe, l'oeuvre que tu m'as offerte, illumine ma chambre fédérale de Bonn...Arbeit nicht frei.

                                                                  

20130804_175545 (7).JPG

                                                         CLICK ON PICTURE


 

Commentaires

Le musée de l'Innocence ( Istambul )

http://www.lepetitjournal.com/istanbul/pratique/105085-linfo-pratique-de-la-semaine-le-musee-de-linnocence-a-ouvert-ses-portes-ce-week-end

Lé o lo Lé o lo

Sans aucun rapport l'OCDE vient de changer de méthodologie ; comme par hasard ça va mieux depuis. Rien de très original

Écrit par : Vince N⊛rd' Øz | 05/08/2013

La victime

Le sacrifice de l'innocence dans une société permettant à priori de sauver le groupe, hormis le fait qu'à un stade avancé de décomposition de ladite société ( protéïforme, multispatiale ) ce sacrifice se voit démultiplié par un nombre de victimes symboliques trop élevé et surtout en décorélation d'avec la violence apparemment illimitée permettant l'avènement de l'apocalypse, ô royaume qui passe par les souterrains avant que de redevenir Homme, c'est-à-dire fruit du renouveau et de la pensée magique revivifiée, à l'aulne d'un verbe réexprimé statufiant le retour divin tel qu'il est déjà décrit par le précodex druidique, nécronomique, enfoui dans les sables de la futurosophie, mimésis de son contraire absolu gémellaire - contrairement aux fratries entachées de sang, agressivité de l'inconscient collectif - donc catharsis de l'aube pour un meilleur jour, fût-il futile et pseudoparadoxalement éclosion du jour par le nocturne, force de vie par lâcher-prise et toutes ces sortes de choses " à l'orée " tendant à protéger, restaurer, recréer ce qui en définitive est, et sera l'Innocence même

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 06/08/2013

A Vince vincious

A noter : Si vous possédez le roman, vous aurez sans doute remarqué le ticket qui se trouve à l’intérieur. En présentant le livre au guichet, vous aurez droit à un billet d’entrée gratuit.

Une remarquable opération de trafic du virtuel au réel
preuve que les monnaies complementaires culturelles, ça marche, filippetti ferait bien de s'en inspirer. Je suis à sa dispo pour lui expliquer...

Écrit par : necronomie | 06/08/2013

A Vinceleolo

"Le bon, le meilleur et le mieux c'est rien. Reste assis là et nie tout : le cigare entre tes dents, le jour dans tes yeux, la peau sous tes vêtements. Nie, nie, nie, et recueille-toi comme une bombe dans chacun de tes non, et ne t'arrête jamais d'être sur le point d'éclater, et n'éclate jamais.",
L'Hiver de force

Écrit par : necronomie | 08/08/2013

' Rien n'est pas rien '

La voie du non-sabre

Écrit par : Vinceléolo | 09/08/2013

Si tu veux comprendre le matin, tais-toi

Écrit par : Vinceléolo | 09/08/2013

N'espère pas
Ne vis pas
N'ose pas
Crois en moi
N'observe pas
Ne joue pas
Ne va pas
File-moi ton pognon

El Gourou

Écrit par : Vinceléolo | 10/08/2013

A VinceLeolo

Les démocraties de Marché qui condamnent le capitalisme financier devraient si elles étaient logiques, condamner, l’orgasme, le pouvoir, les ego trip surdimensionnés et les psychiatres
Je crois que si les consommateurs citoyens des démocraties de Marché s'habituaient à vivre, sans rêves, et sans mensonges et se décidaient à prendre leur angoisse à bras-le-corps, elles finiraient par produire des politiques capables de les guérir.

Écrit par : neconomie | 10/08/2013

Pas évident de condamner l'orgasme chez les tickets-de-caisse- consomateurs- citoyens- démocrates- fonctionnaires- libéraux- club -banane, ils ne sauraient pas de quoi il s'agit.
Ou tu parles d'autre chose ...

" Une société produit ce qu'elle produit "

Des angoissés à bras-le-corps produisent des bras-le-corps
Des angoissés du dessous des justaucorps
europhiles euribor
Vis-ta-vie conquistadors
Jardiniers ellébores
Transcendés inconfort
Futur warrior
Groupés extrafort
Allegorical opendoor

J'espère que tu vas bien
Que l'intersidérale - et intersidérante - s'est remise de LeroyM

Les vrais vacs ont paraît-il vraiment commencé un 25 juillet
Même que la JPMorgane-d'elle-même ne fait pas couler beaucoup d'encre ; si tu savais ce qui se dit dans certains milieux bancaires, on aurait dit qu'on les a éduqués.

Je suis plus que jamais le Patron de la Patronne des patrons et esclave de mon chien

Le côté paranormal assis-mais-trique de Vinch D'Escousse et de sa directrice de grenier te salue !

Écrit par : Vinceléolo | 10/08/2013

Les malades se soignent / pas les autres

Écrit par : Léolien | 11/08/2013

On voit toujours ce qui tombe
Pas assez ce qui pousse

Écrit par : Léophète | 11/08/2013

" Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose,
essayez donc de dormir avec un moustique …
et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir ! "

His Holinesspresso The 14th DalafTyBheurre

Écrit par : 00sex ( Léolo grandit ) | 11/08/2013

A Vince

L intersidérale est exténuée, Bosser pour le trio Kazakh avec Juan pablo molyneux dans une résidence surveillée pour gagner un smic...C forcément crevant...Mais compétitif

Écrit par : necronomie | 11/08/2013

Avant il fallait passer l'hiver
Aujourd'hui il faut passer l'été

Compétitivement parlant, 2 mois estivaux c pas rien

D'où la question :
Faut-il prendre des vacances ( en été ) ?
Oui / Non

Si Oui, pourquoi ?
- pour faire la pause
si Oui, avec ou sans Obamako ?
- pour faire du tourisme
- pour travailler pdt la pause
- pour travailler foncé dans le tourisme
- pour faire le vide comme S Marceau ( elle a tenu 2 semaines et ce n'était même pas à Marienbad )
- pour lire ce qui concerne la pause
- pour arrêter de violer en dix leçons
- pour des vacances studieuses
- pour étudier les mécanismes des futurs violeurs repentis en leur soumettant un questionnaire
- pour prélever des taxes de pause ( pas nouveau, efficace, bien que depuis quelque temps il semblerait que les pauses servent - aussi - à se renseigner sur les renseignements )
- pour se faire du bien
- pour se faire du bien II
- pour faire du bien ( mais alors est-ce vraiment une pause ? )

Spa ?
Nuque / Dos / Déca / Faux / Nique ?

Écrit par : V | 11/08/2013

Honnetement, je me sens prêt pour aller voir Alain Yann
Peut on s'y téléporter ?

Écrit par : necronomie | 11/08/2013

2 secondes


" Même la biologie nous enseigne qu’un haut degré de confort n’est pas bon pour l’organisme. Aujourd’hui, le confort de la vie de la société occidentale commence à ôter son masque pernicieux. "
A. Soljenitsyne

Là, pile en ce moment chuis sur un truc sur le réel ( mais si ) ; bien sûr qu'on peut.
On se cause. A +

Écrit par : Vincent | 11/08/2013

"Le conseil général des Yvelines et l'Agence régionale pour la santé d'Ile de France viennent de financer une association de 12 "grands frères" pour accompagner les médecins se rendant dans les zones de non-droit de Mantes-la-jolie dont le quartier du Val Fourré.
http://www.leparisien.fr/mantes-la-jolie-78200/ils-escorteront-les-medecins-au-val-fourre-13-09-2012-2162610.php

Écrit par : Huzun | 12/08/2013

Que faut-il penser de la Machine-à-Peur ?

Écrit par : Opensourcier | 15/08/2013

A Opensourcier


Lorsque la machine à distiller les bonnes nouvelles qui permet de rétablir la confiance en l'économie ne fonctionne pas, il existe une solution pour la challenger : La machine à peur est généralement peu utilisés dans nos contrées par les partis au pouvoir


La peur, qualifiée d’émotion négative, naît de la prise de conscience d’une menace qui met un individu en danger. Elle a pour fonction vitale d’avertir l’organisme et de le mobiliser pour la fuite, la défense et la protection. Utiliser les ressorts de la peur dans le cadre de campagnes marketing électorale est assez fréquent, notamment dans les pays anglo-saxons (Bowling for columbine).

La relation existant entre la peur et la persuasion sociale a fait l’objet de nombreuses recherches empiriques en psychologie et en marketing social.

Toutes les études démontrent qu’une communication qui provoque un niveau élevé de peur est plus efficace que celle qui en génère un faible.

En période de stagnation, le marketing de la peur est basé sur le fait, que l'acte d'achat, devient comme une sorte de rituel d’exorcisme et "dépenser son cash : en profiter de son vivant, sans le stress d’avoir à assurer pour sa descendance
Pour certains « Shopping addicts », l’acte d’achat, en pareilles circonstances, est comparable à un orgasme…
Le Marketing de la peur peut, dans certain cas, générer des relais de croissance durables notamment le
marché de la sécurité des biens et des personnes.

Écrit par : necronomie | 15/08/2013

A opensourcier (en complement alimentaire)

Le glaive ne s'abat que sur celui qui a peur car c'est de la peur que naît le glaive...

Écrit par : necronomie | 16/08/2013

Mecri PJ

Hypopothlamus misanivo

Hypothalamus ( synthèse ), région du cerveau, régule :
Sucre, faim
Testostérone ( + femme blabla )
Cycle de 24h.
Face à prédation

En clair, si l'hypothalamus ne remplit pas fonction ( déconne, quoi ), c'est fou tu.

Concernant la prédation, il est remarquable chez l'humain que même en cas de paix théorique intérieure, il est possible d'autoentretenir le sentiment d'attaque prédatrice par, d'une part
- ceux et celles, collectivement ou individuellement, ne désirant pas s'élever

Écrit par : Opensourcier | 17/08/2013

Ne désirant pas s'élever - à notre époque à haut niveau vibratoire - et par voie de conséquence s'enfoncer dans la chaîne légendaire d'action/ réaction
Et d' autre part, pour ces personnes sus-mentionnées, d'utiliser à cet effet et les médias déclinant, plus l'internet affolant comme surstimulant, ayant à vocation le perpetuum vie = peur ( soumission, etc. )

A contrario de jana

Écrit par : Opensourcier | 17/08/2013

A contrario de Jana héros, la prise de conscience et l'entrainement ( mise-à-niveau ), le développement de capacités d'action et de qualités humaines que l'on qualifiera de nobles, sont autant de facteurs faisant baisser - et, dans le meilleur des cas, supprimer effectivement - le sentiment de prédation, faut-il le répéter ô combien autoentretenue, permettant ainsi le développement harmonieux de l'être, individuel et collectif.

Le rôle de défense face à la prédation faisant alors, de façon implicite et explicite, office uniquement de jeu régulatoire, ni plus ni moins.

PH Castor Dõctōr

Écrit par : Opensourcier | 17/08/2013

Les merdias font bien le jeu de cette
Schizophrénie que l'on retrouve dans la publicité mais aussi sur les problèmes économiques plus larges.
https://fr.goldbroker.com/news/situation-economique-rarement-ete-aussi-schizophrenique-305.html

Écrit par : BB | 20/08/2013

A huzun,

De defensa-ddcrisis, en PDF

Ciao

( hier j'ai eu un demi-siècle, la lune m'accompagne, c'est-à-dire comme d'habitude :-)

Écrit par : Jefenjedi | 21/08/2013

Rome s'en alla trop loin au mauvais moment
Périssant de l'intérieur
Plusieurs de la foule ( intérieure ) se tenaient à l'écart ...

Écrit par : Vince in the park | 22/08/2013

Vents

Le chant d'une Egrégore au lointain suranné
Faisant trembler les piliers d'un piètre mausolée
De l'ombre du soleil et du sol se plaint
De c/ses engrais fertiles à ramasser lointain
Cette Incante nous glisse par les colliers du temps
Au-delà détritus qu'encombrants péristyles
le Retour du Nouveau et la fin du Veau d'or
Pour peu que l'on sut avant que l'on y puisse

Écrit par : Cha man Sha | 22/08/2013

A cha man sha de la Mancha

Yes
comme disait Trinstan Egolf " Le seigneur des porcheries"
le temps venu de tuer le veau gras et d'armer les justes

Écrit par : necronomie | 23/08/2013

Yes yes

Citation:
« Nulle part dans un pays on ne perpétue avec de telles œillères un système plus suranné d’éthique du travail germanique et de moralité à la noix que dans ce bidonville de baraques de chantier et de bureaux décatis qui jouxte le cimetière. Les programmes en vigueur sont éculés et démodés depuis des générations. La plupart des manuels remontent à plus de vingt ans. Les enseignants eux-mêmes sont souvent incultes, mal informés, non qualifiés, voire ignorants des plus élémentaires principes de la grammaire anglaise. La bibliothèque est un maigre dépotoir de littérature de gare, soumis à l’examen sourcilleux d’un comité de censure fondamentaliste composé de harpies méthodistes illettrées et de prédicateurs à la petite semaine. Malgré toute la pompe et le cérémonial qui entouraient les rencontres sportives et les remises de diplôme, la majorité des élèves quittait Holborn High en croyant dur comme fer que les dinosaures avaient disparu parce que Noé n’avait pas assez de place pour eux sur l’arche. »

Tristan Egolf, " le seigneur des porcheries "
via
http://colimasson.over-blog.com/article-le-seigneur-des-porcheries-1998-de-tristan-egolf-116916795.html

Le temps est venu, décidément, car même Pauline la TVéiste n'y croit plus, et les portugais ne se sentent plus à l'abri, contrairement à il y a une année à peine. J'ai des preuves !

Écrit par : Cha man Sha de la Mancha Effilada | 24/08/2013

Les commentaires sont fermés.