02/05/2010

Plus près du caniveau

A Zéphyr,

couverture crise et mutation.jpg

Au moment où les jeux d’argent connaissent un engouement sans précédent, il en est un qui se pratique dans la rue avec un matériel minimum et qui me semble promis à un grand avenir :

Le plus près du caniveau

La règle est simple, elle consiste à envoyer une pièce le plus près de la bordure du caniveau sans tomber dedans.

C’est ce qu’on fait toutes les démocraties de Marché oubliant par delà la règle nécronomique : La dette on peut jouer avec … pas s’y suspendre...

Dans ce contexte, il était logique que la conversion de la dette privée en dette publique se solde par des dégradations de notes des Etats par les agences de notation.

Unique solution désormais : Prendre le contrôle des agences de notations ou en crée une, ce vers quoi nous nous orientons. Il est vrai que pouvoir se noter soi-même, c’est l’idéal …et la garantie de pouvoir emprunter aux meilleurs taux ad vitam eternam.

Notes virtuelles = Emprunts virtuels = Dettes virtuelles

Ainsi tout serait holistique

A ce stade la virtualité de l’argent sera tellement apparente qu’ il n’y aura plus de raison d’objective de ne pas garantir un revenu d’existence digne de ce nom à tous ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas travailler plus pour gagner plus et autres travailleurs délocalisés dans leur propre pays, condamnés à s’appauvrir sur le lieu même de leur richesse.

D'ici très peu de temps, les plan de relance de la demande (argent sans travail) apparaîtront pour les plus démunis qui désormais exclus du crédit ne peuvent plus faire leur vrai métier : Consommer....

Le travail n'étant là que pour les occuper et maintenir la cohésion sociale.

Nous serons alors bien loin du RSA...

 

Commentaires

Gouttière, gouttière..

Empêcher un cadavre de couler l'empêche de remonter

Il y avait un autre jeu qui consistait à rester planquer sous la bagnole en attendant. L'usufruit portant essentiellement sur le silence des humains, la base demeurait de ne pas se faire écraser et / ou alors avec classe. Hélas, cette époque où les chats bottaient au fleuret est encore un peu dans le creux de la vague, et pour corser la transition, la mariée qui était en noire le reste.

Pour finir en eaux troubles, on rajoutera les cachalots aux cabillauds dans la liste des espèces menacées, le requin aussi quoiqu'il passe de menace en menace, soit d'un côté soit de l'autre.

Ce ne serait pas complet et ne le sera probablement jamais sans un mot sur le dernier feuilleton à la mode. Ce ne sera pas complet. Et pour cause : il y trop de feuilletons.
( Perso j'ai un faible pour la sécheresse car je peux faire venir la pluie, mon préféré étant immanquablement l'ouragan - du vent des nuages de l'ambiance - )

ps : Le chaos social, c'est bien mais le scénario demande une forme d'écriture plus proche du roman. Polanski.

Écrit par : pas de répit pour le Jedi | 03/05/2010

Les plans de relance par l'injection de liquidités directement aux individus ne seront pas la panacée. Ce sera juste suffisant pour survivre et maintenir une "pax romana".
Les agences de notation ne sont qu'un début, nous allons enfin quitter une société qui n'offre comme seul but : consommer. Même les singes l'ont compris...

Écrit par : tartocassix | 03/05/2010

La mondialisation se meurt, l'histoire et la géographie renaissent, à nous d'inventer un avenir désirable.
Pas besoin de chaos social, pas besoin d'avoir peur nous allons trouver notre identité , cesser de nous laisser manipuler et devenir enfin les poètes de nos vies. Tous ensemble et chacun à sa façon. Il n'y a qu'à lire Crise et mutation page 169.

Écrit par : mcincha | 03/05/2010

Ben, je ne sais pas, il semblerait qu'il y ait tellement de recul et de distanciation en nécronomie actuellement qu'en terme purement social elle se fasse dépasser par d'autres blogs plus ... cinglants, lucides, quoique calmes.

De là à dire que les nécronomes aiment payer pour sauver le système ( à l'inverse d'un quantité exponentielle d'européens, y compris au nord - vive le Sud, comme il est dit en bourse ), il y a un pas que n'oserait franchir le guetteur.

Hors terminologie sociale, il est cependant vrai que ces chroniques ont de l'avance.
Ainsi en menominee - langue algonquienne - « Il est entendu par des puissances supérieures » se dit en « enae:ni:hae:w ».

Peace, Love & Tomahawk

Bien a vous
Jediyot ( en Potopatatrachneec : celui qui voit moins bien la nuit pour cueillir les baies )

Écrit par : Jediyot | 04/05/2010

Mon cher jediyot,
Tout ce que nous avons écris a été grave dans le marbre de l'internet.
C'est un sans faute...A ce stade cela devint indécent...
le coup d'accélérateur arrive...Il nous fallait pour cela être patient et avoir constitué un ouvrage de référence qui nous permette de passer à la V2 (prix goncourt dans un an, roman polanski picaresque...)
Nous avançons très vite...

Écrit par : necronomie | 05/05/2010

How, Milady... ce ke zè poédigue

obsession de pureté paradisiaque
+ 6 rouleaux de papier cul à 5,40 [ double-couche ]
ou 4 rouleaux de papier cul à 7,10 [ triple couche, tatoué fleurs ]
ou 4 rouleaux de papier cul à 8, 20 [ triple couche, tatoué fleurs, couleur lavande ]
TTC, + 10 cts les 300 grammes pour le fond d'aide au développement des traitements de la gogoranographie
= plus d'achat pour une égale dose d'obésité, donc d'excréments
- d'emballlage ( puisque plus à l'intérieur- la beauté vient aussi de l'intérieur du cul )
= total définitif structurel en mouvement = ça fait marcher l'économie et ça ne remet pas en cause l'idéal de la musique traditionnelle pure, à l'instar de la race, qui comme chacun sait - car les gens ne sont pas idiots, dixit un démagogue - n'existe pas en ethnomusicologie bien qu'elle change souvent d'avis. D'ailleurs, Total net, hors bonus/ malus de constipation et diarrhée, la tendance ( next, Milady ! ) s'approche du Très Grand Local, immense, ouvert, confiant, donnant l'espérance à tous celles / selles et ceux qui chient dans les files d'attente. Lesquelles s'allongent.
Bref à quand du papier de chiottes de gré à gré, pour ne pas dire de main à main comme les singes et autres bébètes qui se nettoient parmis et pis CA SOUDE LES LIENS

challa - là là hô hô ô challa là là
là ..... là
....hô hô

Écrit par : Vindécent | 14/05/2010

kè l lexpo

Dis donc, le portier de nuit, quelle belle journée ce vendredi ; t'as une infirmerie et les clefs qui vont avec, à la cave ?
Tu sais où sont les fusibles ?
Perso j'aime bien les canots sur l'eau dans les souterrains, mais une falaise avec beaux cheveux aux vents, je craque surtout s'il y a de belles robes.
Depuis que la vérité on s'en fout, hein. La preuve, dans certain pays ils restructurent les finances des collectivités locales, comme ça, pas trop bruyamment. La BCE elle, peut sauver des banques sans en informer le grand public, parce que " ça l'effrayerait ".

C'est trop top chou je kif, y faut mettre qqch dans le livre d'Or.

ps : pis pas que les cheveux, té dzé d'beaux yeux qui finissent mal, à l'européenne. Quoique tu balaies, t'es pas un écrivain si t'as pas le sens du drame. Les Happy Ends, c super chiant ça masse pas on est comme ça dans la famille, des générations qu'on sème le mal. Eh ! C'est y pa fini...

ps 2 : J'ai dis sur le parvis de l'église que j'étais nécronomiste entre autre, on a demandé si je voulais pas par hasard aider au cadastre. Alors ji répondu : " ah non ! Moi c'est Cadeau ou Cadavre, rien au milieu et quelques soient les dimensions. La 4e, la 5e, .. dans 500 ans on sèmera toujours le mal, même inversé ".

C trop je kif

... amer

Écrit par : Nonstick Cloud Jr | 14/05/2010

" qu'elles que " soient les dimensions.
Vous aurez rectifié par vous-mêmes.
Oh là là
ça pinaille avant la sieste ( travailler les docteurs ils disent de plus en plus que trop c'est trop, on les a pas attendus - de toute façon ils suivent l'air du temps, faux ou juste du moment que ça fait sérieux ).

Les bars à champignons ne sont pas à la mode. Faudra maquereller offshore si ça continue. De l'off à la limite du in sinon c'est pas dangereux et quand il n' a pas de jupe il n'y a pas de prélude.
L'Alpha et l'Ωmega de la marge.
Bon mais si on enlève les bulles, c'est quand même un peu fort, les russes et les chinois ils clapsent à l'héroïne afghane et ça l'on trouve normal, où l'on ferme les yeux, ou bien c'est l'occident qui suce la bite au Cardinal Richelieu ?
Les experts trouveront du sperme dans la sucette de la speakerine Katastrophe, si Dr House veut bien se rapprocher un peu plus de Serpico, le flic droit déguisé en biseau ( ah mais c'est que le classique ce n'est pas que du Mozart, la culture c'est un tout ), alors le bon Monsieur House il aura la ré-ré-pon-ponse, eh oui ! Dans la crasse et la vanité vénale des vaincus, mais la réponse. De toute façon du sperme de zob à la télé, c de la semoule filmée en noir/blanc. Alors les dents ne grincent plus, elles font office de fongicides pour bullish Patrol Crude Oil Johanna plante carnassière, ( pas folle,la guêpe niche sous l'avant -toit, évitant la PCOJ, aisni que le TARP, les Stanley Becker Morgane de toi ( l'autre ), laissant quelque muni commodities oui MAIS EH OH LES CAPOTES CA EXISTE comme les vrais baisers au cinémao
Heureusement il y a Bourg-en-Bresse.Mmé

ces chers foufous )

Donc on a rectifié là, hein ?!

Écrit par : Nonstick Smoo Jr | 14/05/2010

T'as pas 100 milliards pour un junkie ?
Bonds ...

Écrit par : Vincent de Blaireauville | 14/05/2010

T'as pas 100 billiards pour un junkie ?
Bonds ... C l'heure du chocolat

Et dire qu'il y aura le Baudelaire's Day
ou
le Happy Lecteur

Écrit par : Vincent aime les bisous | 14/05/2010

Alors, ce Pont ?
Ca monte ou ça descend ? ...

Une série de rumeurs et d'événements comme celui de l'Ascension affole les marchés quarante jours après Pâques ( Le Christ leur a annoncé au cour d'un repas que les apôtres allaient recevoir une force, « celle du Saint-Esprit », ou la dégradation démentie de la note AAA de la France par Fitch, bras de fer entre N.Sarkozy et A.Merkel le week-end dernier pour obtenir le plein soutien de l'Allemagne, Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre », a-t-Il ajouté à la constitution d'un Euro-TARP).

Mais il y a aussi des déclarations très concrètes comme celles Paul Volcker, le conseiller spécial de Barack Obama qui évoque rien moins que l'éclatement de la zone Euro qui selon lui 'a échoué à s'ajuster en période de turbulence et est tombé dans un piège qui lui était tendu depuis le début'. Et comme ils ( les journalistes lambdas, d'autres plus initiés ? ) fixaient encore le ciel où il s’en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : " Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Celui qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous L’avez vu s’en aller vers le ciel ».
( ndlr : il y en a qui sont de vrais meneurs, pff ).

L’évangéliste Luc précise quant à lui que les apôtres « retournèrent à Jérusalem, remplis de joie » (Luc 24,52 %, ça va ).
De son côté, le FMI estime que le problème de la dette publique des pays avancés du G20 va en s'aggravant puisqu'elle passerait de 104,4 (en moyenne) du PIB en 2010 à 115,5% en 2014 (même si c'est inférieur au Dominique 118,4% ( ça va moins et yapa de dessert prévu en novembre dernier, chacun a bien conscience que les politiques d'austérité vont considérablement modifier la donne en alourdissant le système neurovégétatif ainsi que le poids relatif du service de la dette au cours des 3 prochaines années tout en allégeant le panier de la ménagère et la ménagerie de vers).

Sans Ascension, pas de glissage, de Pentecôte et pas d’annonce de la Bonne Nouvelle ! Ni même un hors-jeu imaginaire.

Oh les vilains

( des faux Don Juan, sans doute )

Écrit par : 5 Vincent % | 14/05/2010

Les commentaires sont fermés.