24/04/2010

Séquence nécrosicale du week end

Dislocation géographique : la Belgique danse sous les bombes

suivant la régle nécronomique des 3 D

Depôt de bilan, Divorce, Dépression

Stromae

http://www.youtube.com/watch?v=v2gRSTofDsk&feature=re...

 

 

Commentaires


 les martinets, les martinets ♪ ils sont de retour ✈l es martinets ♫♪
✌ ♪ trï¨ït ✈

Écrit par : ☜✍☞ | 24/04/2010

+1D ?
Déménagement ?

Bises

Écrit par : Huzun | 25/04/2010

Ouais, ce

Il faudra un peu moins de quinze ans pour piger. La preu-preuve par l'achat de bagnoles en territoires francophones à la hausse en ce divin premier trimestre.
Tant mieux. Les golden boys sont paraît-il de retour. Cela va être la jungle mais tout de même. Impossible de confondre une escort-girl tuyautée sexitadine et une nouvelle pop-folk-rock protectée après 23 heures quand les cendres viennent du nord pour s'étaler sur la moquette publique. N'omettons point les robotiques, normalement curables, vaguement en habits d'hiver, blouzonées noires de la tronche aux plantes avec petites vésicules blanches des deux côtés des oreilles ( iPod, iPad, iPuducul ? ). Elles changent, pas trop de soucis, ça va devenir dans les vingt-cinq °. Pluie en fin de semaine prochaine, Saints de glace vers la semaine d'après, suivant le ° de latitude, etc.
A chaque fois c la même chose : un petit mieux dans l'air du temps et hop, on reclaque du flouze. C'est dingue. Ce phantasme a ses limites ( quoique, mais ils repoussent les records. A cette météo des sables il y a fort à parier qu'après une ixième frousse, dans quelques mois, ils vont encore nous refaire le coup de l'achat de bagnoles à la hausse. Ouais.
[ Yaka voir en nos archives, " Changement d'herbage rejouit les veaux d'or ", 02.06.2008, un parmi : " Moi qui croyais que les ventes de voitures étaient en chute libre...c'est à dire que les consommateurs avaient compris! Ecrit par Gaetan | 02.06.2008 ].

Encore une petite quinzaine d'années, soit trois lustres moins une ampoule, et pis ça ne sert à rien de parier pour de vrai, autant écouter Linda Lemay-le. Mais mettez-le, de dzeu. On recharge l'iPud par l'onde, et c'est chaste, là.
Quant à la couleur lilas, la fausse, elle a tellement mastiqué la rubéole de ces chers petits nerveux de propagandistes webmaistres de que on y a passé jusqu'à la petite couleur vert tendre et c'est top les nazes, ces pubs, faut vendre de ou par la couleur. Exemple : ce mois-ci, Vert. Soleil ?.
Bon, le lilas le vrai, si tu le rencontres, alors là c'est la bouffée de réel qui t'étreint comme jadis nos pères nous serroyent dans leur bras en disant d'aller vers le futur, pleins d'illusions, de voyages, et d'inconnus probables.
Tiens, ça me rappelle cette phrasounette : " Nous n'avons, pour avancer, pas besoin de certitudes, mais de possibilités. "
Ou celle-là : " Bion croit que mieux vaut réserver les termes et la description de cette évolution intégrative décrite chez le nourrisson par Mélanie Klein, à ce qui passe pour l’analysant dans la situation analytique. " Ca, c'est fort.
Eh oui, on ne peut pas postuler botaniste et encore moins long-termiste exégète horticole ( dix ans de plus à plancher sur les
sables ), ou si l'on préfère, exiger de soi autre chose que miss / mister / masse / massu ( 4| 3| 18| 2o222 ), la série La Scorpion - la nénette elle va moins blonde, le scénariste il a replongé, c clair -, sans analyser sa propre situation de nourisson. N'est-ce pas !

Le fait est là, l'interprétation transférentielle peut carrément se trouver intégrée au système délirant. Le mec, érotomane convaincu, comme certains par des idéaux de grandeurs, ce qui n'est pas loin, à mon humble avis, éros méfiant et hédoniste, faut-il le rappeler, du persécuté il devient persécutant par diverses triangulations, y compris et ce en ce point que nous sommes vigilants - Ouais ce, hein ! -, les focalisations minéralisantes ( le patient évite ainsi la brutalité pulsionnelle, genre Vasco de Gama en plein doute ) mêlées aux viscosités propres à cet état font 3, autrement dit Δ3-magie-retour-dodo, en gardant bien à l'esprit que le dodo en question tient plus du faux rapport PahaMama MichaHonfra que de la rédemption pure et simple d'un patient atteint de certitude aiguë, où le rapport satisfaction-haine, bien étudié dans le syndrome de Minsk par Polladier-Gervant, ne peut être qu'une répulsion du regard, au sens où on l'entend comme intégratif à la sociabilité. En résumé, tant que ça dure, c'est le bordel. Ouais.

Et il faudra un peu moins de quinze ans pour piger, mini
( iPèt // ACTION, quelque part entre l'anomie chère à Guyau et les Forbossa druidiques..... de là à nous faire arrêter le traitement.. on se lave trop, ou pas assez. Ils ne savent plus, au fond.
Que certains d'entre nous préférassent à ces vastes partouzes neuromorphales la douce candeur d'une Catyzou26 en son blog toute chou n'eût apporté qu'un temporaire effet de balancier bienveillant si nécessaire au demeurant qu'on y aurait été.
iPy Mélanie, ça ça tient... ou Dafa Kololto la mère Peule, mais faut signer d'abord : )
" Il faut lui permettre la satire et la plainte : la haine renfermée est plus dangereuse que la haine ouverte. " Diderot. C dingue

Écrit par : Heurte, Vince & Faire | 25/04/2010

Ecocuicui
( cookwebirdie )

" Plus d'1 français sur 4 consomme régulièrement un produit issu de l'agriculture... "

" Pistes Gourmandes fût l'occasion de recueillir le point de vue de nombreux acteurs de la filière. Ils sont Chefs étoilés, oenologues ou restaurateurs. Tous ont leur vision du développement durable en cuisine. Voici le point de vue de Gilles Choukroun, chef du MBC, à Paris, qui pense qu'il ne faut pas vomir ou alors sur le compost "

" Il est interdit d'interdire, l'heure est pourtant à présent de se responsabiliser, et sérieusement... Adoptez quelques nouvelles règles de vie pour encourager autrui à vivre de manière durable, pensez écolo! "
->
- " coupez le gaz et les plaques chauffantes dès que vous avez fini de cuisiner
"   
- " ne restez pas pensif devant la porte du frigo ouverte, ouvrez-le quand vous savez ce que vous venez y chercher "
-" 4. Faites autant attention à ce que vous mangez qu'à ce vous dépensez "

=> Cookwebirdebriefing by Flyingsaucer Jedi
( Ecoccultism )

D'abord, chère Madame, ( il s'adresse à une dame parce que a. cuisine b. transmission c. pratique d. on flingue poliment ) vous devriez savoir que le découpage des plaques, qui plus est encore chaudes, requiert du métier, du savoir faire, et de la digestion. Mais encore : relativisez donc le fait d'encourager autrui à vivre de manière durable car, comme il est dit dans la loi et je le sais par une expérience quasi scientifique quand ce n'est pas messianiquement rituelle, si une personne, souvent autrui, tient à vivre de manière non-durable ou de quelque autre manière que ce soit, pour autant qu'elle ne fasse de mal à autrui ainsi que sur sa propre personne, peut bien évidemment faire ce qu'elle veut, nonobstant le fait que lorsque vous dites " pensez écolo ! ", à cette heure-là pointe un relent que d'aucuns et non des moindres pourraient, s'ils n'étaient pas en face d'une personne du beau sexe, qualifier d'injonctions vichistes. Mais ce n'est pas tout, vous interrogez la pensée, celle-là même qui durant des siècles et des siècles a permis à l'homme de s'élever au-dessus de la bête - hormis quelques broutilles je vous l'accorde - en lui demandant avec une certaine rudesse de quitter le
" devant la porte du frigo ouverte ", en prenant soin inconsciemment semble-t-il d'opposer l'écologie au libre-arbitre, d'une part, tout en faisant l'impasse et cela devient totalement subconscient ( donc vous êtes excusée et presque personne ne vous blâmera car la nature et la condition sont ainsi faites ) l'impasse disions-nous sur la qualité intrinsèque d'une quantité non négligeable de créations qui furent depuis des temps assez anciens et ce jusqu'à aujourd'hui même en des zones il est vrais souvent bien reculées, sur le sol où vous et vos parents, et demain vos petits-enfants joueront à rondin-picotin, des créations-découvertes fortuites et de grandes qualités en terme restreint, permettant à l'humanité de faire de grands bons en avant, de plaire aux yeux tant qu'à l'âme, surgissant du néant à l'improviste tout en étant parfaitement préparées à cela par un temps, et donc un cerveau n'ayant pas forcement choisi ni l'heure, ni le lieu de " sa " découverte, l'endroit pouvant hypothétiquement et nous ne l'écarterons pas être le frigo dont vous semblez faire grand cas, ni l'heure et je m'en réfère en ce domaine à " un frigo qui peut me donner l'heure " du grand Eddie Mitchell, bien mieux placé que moi, du moins à l'époque, pour appréhender comme décortiquer les grandes et épiques avancées de l'homme dans la cuisine et sur la matière par la même occasion. Pire en un sens, "ouvrez-le quand vous savez ce que vous venez y chercher " n'est-ce pas là la proclamation du prémice d'un édit populaire, au départ insignifiant, objet d'une étude bientôt menée à terme et qui pourrait sortir l'an prochain, édit apparemment bénin où viendront s'accrocher tous les parasitages funestes dont l'histoire regorge en démagogie et si l'on voit où l'on veut en venir, il ne sert strictement à rien d'y aller.

En conclusion, chère Madame, il ne nous reste plus qu'à prendre congé, et qui sait, si vous changez d'avis pourrions-nous, une fois ou l'autre nous promener le long d'un fleuve, voir d'une rivière en ces beaux jours quasi estivaux dont le naturel nous sortirait un peu, soyons honnêtes, de la querelle du savoir actif / passif devant la porte dont on ne sait que penser s'il faut l'ouvrir ou la fermer en sachant ou ne sachant pas ce que vous ou moi, par exemple, venons y chercher, dès lors que l'on a éliminé la possibilité d'ouvrir la recherche en aval de l'acte plutôt qu'en amont, vu d'un point fixe, ce qui reste à prouver car il n'est jamais trop tard pour rafler du choc ou du saucisson à minuit alors qu'on ne savait même s'être relever pour manger ( cf " le somnambulisme, mon cul ! " éditions Dreling ).

J'en profite pour vous remercier d'être passée au cimetière, d'y avoir fait les retouches nécessaires, qui vous permet d'interdire.

Écrit par : Flyingsaucer Jedi | 25/04/2010

Les commentaires sont fermés.