29/11/2009

Obamageddon et Apocalypse des Marques

1090533939.JPG
travailler plus pour consommer plus
= Travailler moins pour consommer moins

 

 

Au niveau Mikro

 

Un consommateur devenu zombi par l’abondance de crédit dont il a bénéficié sans même se rendre compte que s’est lui qui payait (déflation salariale), à qui il faut désormais apprendre qu’on ne peut pas acheter si l’on n’a pas l’argent mais qu’on sollicite en permanence car même si il n’a pas d’argent…C pas grave, on lui en prête, car on besoin de faire tourner le tout avec cet argent virtuel....

 

 

Au niveau Makro

Des pays comme les banques contraints de réinventer leur Business Model …

 

Même la Money Power ne pouvait pas faire tourner une roue carrée.

 

LES 300 000 logements saisis chaque mois aux USA sont là pour nous rappeler que l’écoulement du stock immobilier US prendra des années.

A tel point que les banques ne mettent plus les biens sur le marché afin de ne pas faire plus écrouler les prix, constituant des stocks qui ne peuvent être maintenus que par une dette publique destinée à alimenter les banques pour mener ce type d'opération et financer des stocks encore comptabilisés à une valeur d’actif très supérieure à ce qu’ils valent si ils valent encore quelque chose.

 


Le business de l’endettement des pauvres est terminé car l'on vient authentiquement de s’apercevoir que les pauvres ne peuvent pas rembourser en dehors des périodes de croissance dans un modèle mondialisé qui peut à tout moment supprimer leurs emplois.

Ceux qui par millions possédaient des actifs comme la maison subprimes avec la pelouse et la piscine n’ont pas su le faire.

Tous les autres surendettés qui ne possédaient rien à part des cartes de crédit ne sauront pas le faire non plus…Carte Crash…

 

Ce n’est plus uniquement le Business Model des banques qui est à réinventer mais celui de toute nos Démocraties de Marché désormais condamnés à muter.

La vérité est que personne à part quelques élus, surdoués, ou champion du monde dans leur catégorie…Personne n’est plus en mesure de prendre un crédit sur 20 ans voir 10ans

Les couples qui s’aiment, ne résistent plus à pareille durée, les salariés moins disposés et réciproquement à l’égard de leurs entreprises n’y résisteront pas plus.

Le Job Crash est d’une ampleur telle que dés 2010, les Etats auront dû mal à financer le traitement social du naufrage (chômage partiel etc.…).

La croissance financée à crédit est morte mais comment faire ? si l’on ne peut plus prêter pour hyper consommer  puisque dans les démocraties de Marché notre PIB dépend de cela ?

Augmenter les salaires ??? Trop tard…et puis faut bien rémunérer les actionnaires…bon en plus lorsqu’on arrivera à 1 personne sur 5 au chômage ou en temps partiel subi…ça ne règle pas les problèmes de cohésion sociale.

Augmenter les impôts ? Pas question…Madame Merkel dans une position ultra doctrinale et sous l’influence des libéraux a décidé de les baisser.

Son exemple sera notre référent et conforte la volonté de notre Président (qui ne met pas avant par contre le fait important qu’elle a changé également de position sur la Turquie sous l’effet de la même pensée libérale qui voit là un futur marché de 100 millions de consommateurs…de la croissance en barre).

Rééquilibrer notre PIB ?

Transformer un pays de consommateurs devenus consommateurs zombis en un pays de producteurs néo croisés sous la bannière étoilée du Pinard où nous avons repris le leadership mondial ???

Tous dans le pinard… ??? Pourquoi pas ???

Pareils mortels ont déjà connu sort plus défavorable…

On verra combien de temps mettra l’Espagne pour transformer ses ouvriers bâtiment en ingénieurs airbus.

Le pays étant contraint désormais de changer de business model…Le gouvernement l’ayant annoncé…

(Il était temps, il étaient tous deux fois propriétaires et c’est le gendre qui fait les travaux) lol….

Nous ne serons pas épargnés surtout si d’ici là, les esprits malveillants européens venaient à considérer que le grand emprunt n’est qu’un ultime tour de passe passe pour ne pas accroître un déficit abyssal.


Pas de bras/pas de chocolat

Pas de dépression/Pas de Mutation/ Dansons sur l’Obamaggedon….


ps Cofidis s'est retiré du prochain tour de France, le gouvernement n'allant pas tarder à déclarer la guerre à la pauvreté, ils ont dû avoir peur qu'on leur jette des pierres....


 

 

Commentaires

Cette fois ci je crois bien qu'on est parti pour la grande dégringolade... la chute va être terrible.
Je viens de lire dans le journal "le soir" de Bruxelles que les ouvriers de je ne sais plus quelle usine allait passer à la semaine de 48h. Les syndicats signataires invoquent le fait qu'ils n'avaient pas le choix !
Un avant goût de ce qui nous attends...

Écrit par : tartocassix | 29/11/2009

pour compléter (repris de l'autre sujet)
La moitié, voire les trois quarts de employés du pays, vont voir leur salaire réduit en raison de l’inflation négative persistante depuis mai, relève samedi la presse flamande.

la suite ici : http://namur.lameuse.be/actualite/economie/2009-11-28/des-centaines-de-milliers-de-salaires-vont-baisser-743539.shtml


les Belges expérimentent pour le reste de l'Europe ?

Amitiés

Écrit par : Sébastien | 29/11/2009

les espagnols se passionnent pour un nouveau metier d'avenir
«No puedo quedar. Estoy opositando» (On ne peut pas se voir. Je passe des examens). Voilà une phrase qu’on entend souvent dans les cercles amicaux. «Opositar», c’est passer des examens pour devenir fonctionnaire. Une course de fond et d’obstacles qui brûle des journées entières, et
in libe ce matin

Écrit par : necronomie | 30/11/2009

Souvenez nous qu'il y a peine trois ans tous le monde POLITIQUE encensait le business model de l Espagne et que l on surnommait segolene la zapatera.... nous annoncions déjà le futur problème de ce pays contraint désormais de parquer dans des banlieues des millions d'emigrés régularisés massivement qui refusent , on les comprend, la prime de retour...
Des flux migratoires intra européén sont désormais inévitables....
Les hommes font construire des maisons par des sans papiers pour oublier qu'ils sont mortels...

Écrit par : necronomie | 30/11/2009

O ben ça
Clause de sauvegarde, contingentement, appelez ça comme vous voudrez, la libre circulation révisée des personnes A L'INTERIEUR MEME de l'Europe saupoudrera légèrement les décisions de politiques nouvelles avec, crise sur le gâteau, une Belgique qui se fend en deux gentiment ( pour l'instant ), mais sûrement.

Pas de tétons / pas de marrons

Écrit par : Vincent 1er jedi | 30/11/2009

Notes éparses sur le jeu de Gô

Extraites de Scott A. Boorman, The Protracted Game (1969, Oxford University Press), référence à De la Guerre Prolongée, de Mao (1938), (trad. sous le titre loufoque Gô et Mao, Seuil, 1972).

• Gô : nom japonais sous lequel on connaît en Occident un jeu en réalité à l’origine chinois : wei-ch’i (prononcer : oueï-chi), pratiqué depuis au moins la dynastie Han (200 av. JC).

• « Le commencement d’une partie est pratiquement incompréhensible pour celui qui ne l’a pas étudié à fond. Les deux joueurs ont l’air de placer leurs hommes au hasard, tantôt dans un coin du damier, tantôt dans un autre ; on dirait qu’ils cherchent à former de jolis dessins plutôt qu’à se tourner mutuellement. Ce n’est qu’après la mise en place de bon nombre de pions que l’objet de la partie commence à apparaître : alors on s’aperçoit petit à petit que les pions qui semblaient avoir été joués sans but offensif ni défensif étaient tous utiles, et qu’ils avaient été placés dès le départ pour servir d’avant-postes de territoires que l’on prévoyait de constituer autour d’eux, ou de postes d’observation pour harceler l’ennemi. » (p. 30)

• « Dans la plupart des parties entre joueurs d’habileté comparable, la fin de la partie est consacrée à des expansions et consolidations mineures, non à de grandes opérations d’anéantissement ; et, les deux camps terminent généralement la partie avec un volume substantiel de territoire et de pierres à leur crédit. En revanche, lorsqu’un maître rencontre un novice, même un novice bénéficiant au départ de la supériorité procurée par un handicap important, le résultat probable est une déroute complète du joueur le plus faible. De grandes batailles d’anéantissement se déroulent tout au long de la fin de partie, bien plus que, par exemple, aux échecs. » (p. 120-121)

• « Le temps est long, et la grille est vaste. »

• « Erreur de débutant : essayer de dominer le damier tout entier. » (p. 118)

• « Le but du joueur ne doit pas être d’écraser son adversaire, mais bien plutôt de maximiser son avantage ou ses moyens. »

• « Un joueur ne peut tenir pour certaine l’existence d’un front sûr ou d’un arrière protégé. »

• « Déterminer quelles sont les régions du damier les plus importantes à contrôler et quelle stratégie opérationnelle de base il faut adopter pour atteindre les objectifs fixés. » (p. 89)

• « Ne pas revenir en arrière pour corriger ses coups. » (p. 136)

• « Tout point a une valeur a priori égale à celle d’un autre tant qu’il n’est pas prouvé qu’il peut apporter sa contribution à la formation d’un territoire. Concrètement, on ne doit disputer le contrôle d’un point que dans la mesure où il garantit une contre-valeur en territoire. » (p. 180)
http://www.pauljorion.com/blog/?p=5354

Écrit par : v •c tou | 30/11/2009

Comment-comment ??

Comment expliquer à la planète que " nous sommes en train de réduire vos impôts, surtout si vous n'êtes pas pauvres, tout en préparant les esprits ( ou les synapses qui sont sensés les véhiculer, les esprits, ô chaman ) à une augmentation de ces mêmes impôts, surtout si vous n'êtes pas très riches, au nom de la réduction du déficit, plus ou moins populaire en apparence qu'un Xième plan de relance ?
A défaut de plan bancaire et bancal, on laisse des flous
régulatifs (?!) avec marge de gains pour les mêmes qu'avant, tandis que le(s) peuple(s) doivent gentiment apprendre à se serrer la ceinture - ce qui n'est pas si mal fondamentalement, une bonne cure de 15 ans - oui mais...

" Alors que le gouvernement [ français ] mène une politique drastique de réduction du nombre des fonctionnaires dans les administrations, l’analyse approfondie du document budgétaire consacré aux cabinets ministériels montre que les effectifs globaux des cabinets ont augmenté, eux, de 11,1% en 2009.

S’agissant des rémunérations, l’augmentation atteint la progression vertigineuse de 56,8% (38,6 millions d’euros contre 24,6 millions en 2008).

En outre, les indemnités de sujétions particulières (autrement dit les primes de cabinet) augmentent de 20,6% (31,7 millions en 2009 contre 26,2 millions en 2008). Ces augmentations démesurées sont incompréhensibles dans la période de crise qui frappe durement les Français.

Pendant qu’il réduit les moyens humains et matériels de ses administrations, le gouvernement ne cesse d’augmenter son train de vie : les emplois d’intendance (cuisiniers, hôtellerie) augmentent de 17,8% et on compte un chauffeur pour deux collaborateurs de cabinet !

Quelle confiance peut-on accorder à un gouvernement dont la devise est :

« Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. »
( contrinfo, René Dosière )

Pas besoin d'expliquer
Parce que si " Frappé, mais pas cassé ",
alors " Masquer, c'est jouer "

Moralité :
Personne ne va se priver !!

Écrit par : Taylor on the Road | 30/11/2009

Le M3 est entrain de se réduire comme peau de chagrin au soleil un peu partout dans les pays dit développés. LA BOJ(Bank of Japan (banque centrale japonaise) à du imprimer 70m d'€ pour sauver la maison... LA planche à billet tourne à fond.... à qui le tour? ;)

Écrit par : Sébastien | 01/12/2009

et ba moi jdi que la crise elle durera encore 3 ans paske les zaméricains y zon dit qu'on va tous mourir en 2012, et que ceux qui sront pas mort comme moi on ira habiter en afrique avec les rino et les girafes qui auron été transporté en hélico.

vive les Zétatzunis , vive la France , vive Obama !

YES WE CAN DIE IN 2012 ! BECAUSE OF THE CALENDAR OF THE AZTEK WHO SAY THAT THE MAGNETISM OF THE SUN WILL PUSH THE MOON ON THE EVEREST !!!!

Écrit par : Jacques | 02/12/2009

Le billet de l'Avent N°1

Aujourd'hui, le grand esprit l'a convoqué et lui a dit :

Ne regarde point en arrière, ni en avant, ni même au milieu.
Vois, un point c'est tout.
Vois.

Et qu'a-t-il vu aujourd'hui, ayant fait ce qu'avait demandé le grand esprit ?
Nous lui avons posé la question.

Il a répondu :
J'ai vu que vous ne voyiez pas, que vous alliez poser des questions sur pleins de sujets, souvent sans importance primordiale, sans admirer le paysage, toujours les mêmes demandes inassouvies, aux libellés changeants mais à la quête identique : Que va-t-il arriver, mon dieu ? Que devons-nous faire ? Comment changer le monde ? etcetera

Mais cela nous préoccupe, lui avons-nous nous rétorqué.

C'est cela qui est préoccupant, nous a-t-il lancé : vous êtes préoccupés.
Comment être préoccupé et voir ?

Écrit par : Vincembre | 02/12/2009

Oui Seb,

Et c'est grâce à la BoJ ( et l'Extrême-Orient ) que des pays exportateurs peuvent leur vendre quelque chose et qu'ils
- ces pays - ont temporairement un PIB acceptable.
Belle illusion.
Les défauts de payements ne cessent.
Des immeubles s'arrêtent sous nos yeux.

On est super bien en necronomie.
Ne nous quittons pas car, pour l'année prochaine, les prévisions sont im-pre-ssio-nnantes ( c'est peu dire, on y reviendra ).

Yes we believe, comme dirait madame Duchêne.

Écrit par : Vincent | 02/12/2009

@Vincembre ... pour illustrer.

Non, Merci ! http://www.youtube.com/watch?v=j3JeE1w7hng&

Eh bien oui, c'est mon vice.
Déplaire est mon plaisir.
J'aime qu'on me haïsse.

Écrit par : Huzun | 02/12/2009

Le billet de l'Avent ( N°2 )

Des plans de relance à l'anglaise
Qui annoncent un beau malaise
Ainsi que des baux à loyers
Aboyant comme les ouvriers
Sans vêtements, à bout d'habits
Ô merci

Des américains foyers
50 millions pour être précis
Dont les enfants ne dorment au lit
Mangeant mal, peu, pas assez
Aux pâles yeux, Abu Dhabi
Ô merci

Du bail à loyer, Dubaî aboyer
Forcer par la propagande
A les laisser dans leur méandres
Fatigue monstre, vitres cassées
Ce comble de l'inertie
Ô merci

- Mais dis-moi
Pourfendeur des veules
Par delà les mondes
Consacrés, finissants
Même si en lune, fin croissant
Tu cherches, tu sondes
T'a-t-elle donné son émoi ?

- Ta gueule !

Écrit par : Vincembre | 04/12/2009

@Vincembre

:o)

+1

Écrit par : Huzun | 04/12/2009

Circulaire P24#60_fete09tab.12.6337.collabs

Commu-niqué à tous nos fidèles collabo-rats-teurs

Fête d'entreprise de fin damnée à France Télécom :

Rendez-vous le jeudi 17 décembre à 20 heures à la salle habituelle ( 3e sous-sol gauche, attention peinture fraîche rouge ).

Buffet canadien
( apportez aussi le couvert )

N'oubliez pas non plus vos chauffages électriques, ainsi que les balles en plombs pour le défouloir.
nb : Les fusils sont gracieusement mis à disposition par la EEEUMSA ( Entertainement Entreprise Europe United Mixgrill SA ).

Au plaisir de vous voir ( moins ) nombreux en cette période aussi délicate que notre plat japonais préféré, hara-kiri-babeurre-laqué-aux hormones de decroissance-nappé végéto-cerise et stimulant Hashi-boumi.

Pour la Dirdériliction

Anna Ming Fraise Doors

Écrit par : Vincembre | 04/12/2009

@Vincembre
Comme je suppute que tu utilises un « Mac », comme je suis certain que la poésie et la littérature ne te sont pas étrangères, je pense que tu devrais jeter un œil ici http://www.ommwriter.com/

@tous les autres, aux besogneux, aux plus lourds que l’air, à ceux auxquels la grâce refuse ses bienfaits, bref à tout mes frères prisonniers, forçats aux pied de plomb , vous trouverez ci-après une nourriture roborative adaptée à votre condition et métabolisme « La généalogie de la superclasse mondiale »
Ici : http://www.polemia.com/article.php?id=2546

Huzun

Écrit par : Huzun | 04/12/2009

Dark is Light
Black is Rich
Nothing is Action
Clouds are Silence
Moves are Skys
Fresh is Storm
Furrows are Flying
Sculpture is Past & Now
People is Secrecy
Windows are Flows
King is Dead

Écrit par : Vin is Cent | 04/12/2009

merci Huzun

je vais prendre mon temps

bien que je puisse être lourdaud à mes heures :

" 2c) Cela veut dire que l’action de la SCM ne peut plus être remise en cause par le jeu normal des institutions démocratiques en Occident, car elle joue avant tout « en dehors du damier » : elle  repose de plus en plus sur le « gouvernement des choses », qui est un gouvernement invisible (principalement celui des lois abstraites de la finance et de l’économie de marché et celui, immatériel, de la production et la diffusion d’images et de sons) et non plus sur le gouvernement visible des hommes (c’est-à-dire la politique).
[ Blurps, blurps, Super Damier hissez haut.. ]

contrainte économique : dans un monde dominé par la fonction marchande et livré aux seules forces des marchés grâce à la déconstruction programmée de toutes les protections publiques et communautaires, tout le monde se trouve placé en situation d’insécurité sociale relative (peur de perdre son emploi, son petit boulot, sa retraite, ou son statut social, peur des délocalisations, peur d’avoir des enfants, etc.) ;
[ Fear, Fear, Youpie Fear ]

– la répression légale : tous les pays occidentaux, c'est-à-dire soumis à la SCM, mettent en place des législations répressives au nom de différentes « valeurs » (sécurité, mémoire, antiracisme, etc.) mais dont la finalité réelle est le contrôle de la population et la destruction précoce des opposants au Système. La SCM est aussi une classe intolérante : elle refuse toute contradiction, alors qu’elle se prétend « libérale » en tout (ce qui montre bien que ce libéralisme est une arme entre ses mains et non un principe de vie) "

Ah la piscine dans Alphaville de Godard...
Mais bon, comme dit NIVEA : LA BEAUTE EST CONFIANCE EN SOI

[ Super Damier en 6 dimensions, youlou ]

Écrit par : Potholeman | 04/12/2009

Du boulot au gogo

Objet A1
Le chiffre concernant la dernière semaine de novembre était bon (457 000, contre 462 000 la semaine précédente)

A2
WASHINGTON - La baisse du taux de chômage aux Etats-Unis au mois de novembre à 10,0 % de la population active montre que "nous allons dans la bonne direction", a estimé vendredi le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs.
"Nous allons dans la bonne direction", a dit M. Gibbs, tout en notant que "le parcours est encore semé d'embûches".
Un peu plus tôt vendredi, le département américain du Travail avait indiqué que le taux de chômage avait baissé de manière totalement inattendue en novembre, à 10,0%. Qui plus est, les destructions d'emplois ont été presque au point mort, avec 11.000 licenciements nets, soit dix fois moins qu'en octobre.
Ces chiffres, rendus publics au lendemain d'un "Forum sur l'emploi" organisé par la Maison Blanche, sont nettement meilleurs que ce que prévoyaient les analystes, qui tablaient sur 125.000 suppressions d'emplois en novembre et un taux de chômage à 10,2%.
(©AFP / 04 décembre 2009 16h27)

A3
En quoi le chiffre du chômage US d'aujourd'hui est-il plus juste que celui du mois dernier qui était faux de 50 % ?

Pourquoi les traders / boeufs / lemmings / moutons se précipitent-ils sur une telle information ?
source : source

A3.2
Cette embellie totalement inattendue (le consensus tournait très majoritairement autour de -130.000 à -150.000) met une fois de plus en lumière l'extraordinaire 'élasticité' des statistiques américaines concernant le marché du travail.

Les suppresions du mois d'octobre sont revues à la baisse, non pas de -15 ou -20% comme souvent, mais bien de pratiquement -50% (à 110.000 contre 190.000)... en contradiction totale avec la précédente enquête d'ADP dont les données sont reconnues comme plus fiables que celle du Département du travail.

Quelle importance que l'exactitude d'un chiffre faux !
source : source

A3.3
119 000 - 10 % = géaourps

A4 Une fois
Le fisc belge regarde les photos et les récits que les citoyens placent sur les sites de socialisation comme Facebook et Netlog. Les contrôleurs veulent ainsi vérifier si le train de vie est bien en concordance avec les revenus déclarés, écrit samedi Het Laatste Nieuws.

A5
Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombées à 457 000 la semaine dernière contre 462 000 (chiffre révisé de 466 000) la semaine précédente. Les analystes attendaient 480 000 inscriptions au chômage.
Les chiffres dont le décompte a changé une fois entre juillet et août, mmh la lavande, une autre juste entre octobre et novembre, sont là.


Résumons
500 000 divisé, non 600 000 divisé par 50 %
= 60 000 moins gna-gna révisé de -400 000 de la semaine précédente + effet du TRUCF (...Facility )
= 1 MILLION d'emplois regagnés en 3 jours !

Allez ! Vive le golf à la Coke ! Un 2e Forum sur l'emploi et on déjeune au caviar. T'entends Simone '

Écrit par : 1er DJ'ac%crØ = 9 | 04/12/2009

[ A3.3
119 000 - 10 % = géaourps ]

le géaourps signifie ni pluss ni soumise que de 22 / 23 % de chômeurs les stats des States vont devenir 8 petits pour- cent après la Noël. Comme c'est chou.

Écrit par : 1er DJ'saved = ,999 | 04/12/2009

lettre au cafards

ㄋㄩㄠ
ㄔㄣ
ㄕㄨㄛ

"
LES TISONS DES SOULEVEMENTS
On aura beau détruire, aplanir, araser, creuser pour des étages de parkings, puis reconstruire en nouveau style, aguicheur ou sévère, post ou pré; rôderont toujours dans ces avenues et parvis les escarbilles incandescentes, attendant la moindre accumulation de déchets, guettant la moindre négligence ou grogne de la force publique pour embraser foules et greniers, saper les socles des idoles du jour avec leurs psaumes de millions dans toutes les monnaies de la planète. En dépit des métaux et vitres, des haut-parleurs et des enseignes, des protestations d’abondance et de progrès, des jeux du cirque sur les ondes et des distributions de rubans, la révolte couve, les poings se préparent, les torches passent de fin de siècle en tournant millénaire, de plus en plus grondantes et désinvoltes, de plus en plus instruites et voyageuses, pour essaimer au vent des migrations remémorées ou entrevues les pétales du livre des rues, incendier l’horizon, ébranler l’univers.
"
Exposition temporaire
Géographie parallèle
Marc Jurt - Michel Butor au château de Penthes


Ô brûlot de Damas
Calicot serpentin
Jeunesse à l'envie impavide
Les pleurs de Pacha Mama n'enveniment que l'épine
Soin est prodigue en lieux éthérés
Ainsi que sous le terreau
Humus du venir
Et toi, au voir du héron,
Ne déduis-tu point qu'à l'horizon
De la Syrie au Pont des Rires
Il nous faut rallier maintenant
- Grande décision, frêle gelée, mue généreuse -
La cohorte des sans-terre,
Toit, hutte, sans jardins
Ne vois-tu point ?

Use de la béquille, tel moine Shaolin,
Et rend à la fierté ses douces ouailles
Perdues au confins des amours rauques,
Sers-toi de la necromancie revivale
Lincendieuse sourde aux sirènes
Et avoue tes prières non-dites
Fortes comme Hercule
Timides car immenses
A ton dieu de préférence
Aux oreilles de Bouddha
A la bouche de Lichens
Ô

Écrit par : Cnnivet 1 | 05/12/2009

Un bègue rentre dans une librairie et cherche, mais ne trouve pas Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski. Il s'adresse alors à la rivière, euh pardon la libraire :
Gégé papa ouais ouais cri cri mémé chat chat titi maman

Écrit par : Dj Farm scribe | 05/12/2009

1 plan-séquence peut durer dix secondes, ou vingt. Ou une minute seize.
C'est égal.
Mais pas une de plus, pas une de moins.
Sauf
Si
un clin d'oeil d'un(e) comédien(ne) scintille plus que prévu. Alors tout cela ne compte pas.
Et les choses s'arrangent d'elles-même
Un temps indéfini; les longueurs sont bonnes, les raccourcis appropriés, la rapidité s'autorise une décélération, la vitesse un mouvement.
C'est comme ça que ça bouge, le geste.
Mais pas un de plus, pas un de moins.
Et l'on vieillit.
Et le cinéma meurt. Et l'économie.
Tout est à refaire.
Quelqu'un, déjà mort, prend une caméra.
Et tout recommence. Différemment
Sauf
Si

Écrit par : Windof Mood | 05/12/2009

un petit sondage rapide ? ha quand le grand plouf :p ?

Écrit par : sébastien | 05/12/2009

Pré-Quizz de fêtes

Quel pays a

- selon Deutsche Bank, une dette publique à 135% du PIB
- une dette publique et privée, face à des créanciers étrangers, de près de 150% du PIB
- déclaré, par son ministre des finances, l'état d'urgence
- un déficit de 30 milliards
- une dette évaluée à 300 milliards

C'est
A/ l'Espagne
B/ la Grèce
C/ le Viet-Nam
D/ la Hongrie
E / le Royaume-Uni
F/ les Etats-Unis
I / l'Irlande
J/ la Roumanie
K/ l'Ukraine
L/ la Biélorussie
M/ le portugal

Un indice ?
- protégeons nos loukoums

ps : les autres nations du Quizz sont aussi bien parties, alors, même si vous êtes nazes, même si vous avez perdu, vous avez quand même un peu gagné par l'entremise d'Artemis, déesse de la nature sauvage et de la chasse.
http://www.fiesta-republic.com/images/aleatoires/deguisement-deesse-grecque.jpg

Écrit par : Virnuzoz | 05/12/2009

Mexique
" Il est interdit de transporter un cadavre dans sa voiture.
Ainsi en a décidé la mairie de Pachuca, près de Mexico,
qui a inscrit cette disposition dans le nouveau Code de la
route local.
Chaque jour au Mexique, notamment dans le nord du pays,
à la frontière des USA, un ou plusieurs cadavres sont
retrouvés abandonnés dans des voitures. "

De deux choses l'une, soit la Suisse est à l'abri ( pour l'instant ) de la prohibition à l'américaine, ce qui reste à prouver puisqu'on doit tout déclarer, soit les sombreros sont à l'arrière-garde en matière pénale et pénarde, car on pense ici qu'il vaut mieux avoir un cadavre dans sa voiture qu'au lit, ou pire, dans la rue, ce qui fâcheux pour la réputation, bien qu'on en voient des pires.

Écrit par : Vilbaloc | 05/12/2009

A Seb

Printemps 2010 ( mars compris ).

Écrit par : Vincent | 05/12/2009

Tiens Huzun, j'ai pensé à toi
http://www.youtube.com/watch?v=Gb4X2pXpSeE&feature=related
« On ne peut pas enfermer tout le monde, c'est déjà fait. »
(Les églantines sont peut-être formidables)
Brigitte Fontaine

Écrit par : Jedi pour 1 normal | 05/12/2009

Alain Tanner a 80 ans. Ca ne se refuse pas.

Extrait de " Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000 "
http://www.youtube.com/watch?v=N8fhqHyRj6M

conseillé au plus de 6 ans

Écrit par : Vince | 05/12/2009

" Le bonheur n'est pas gai "
Max Ophüls

Comment utiliser la dagyde, petite statuette, pour des actions bénéfiques envers la personne que vous représentez ? La place-t-on sur un pentagramme dessiné sur un parchemin animal, végétal ou tracé sur du cuivre ? Oui.

Vous retrouverez tout cela, et biens d'autres encore ( pas bien plus, ça fait trop consommation, progrès, toile d'araignée ) dans le billet dominical de Jean-Pierre Crepin, celui par qui la reprise fut comprise comme celle de nos chaussettes, et telle nous la transmettons, au risque de ne passer que pour des stylistes, ce qui se trouve être radicalement faux, et bien moins encore, car nous n'essayons que de passer, ce qui n'est déjà pas si mal.

D'ailleurs
" Souviens-toi qu'au moment de ta naissance tout le monde était dans la joie et toi dans les pleurs. Vis de manière qu'au moment de ta mort, tout le monde soit dans les pleurs et toi dans la joie. "
Proverbe arabe

Écrit par : Fû ti Lee | 05/12/2009

très Sympa ton lien huzun.

pour une fois on est pas dans le stéréotype "nouvel ordre mondial méchant satanistes"

et puis l'analyse est construite.

si tu a s d'autre choses a ce sujet et plus particulièrement sur les relations sino-américaines je prends.

Écrit par : Jacques | 06/12/2009

Quid des allocentristes lors du sommet de Copenhague, haut lieu donc d'un pays assez plat, lorsque l'on présuppose qu'au-delà de la munificence de ces gens hautement placés, laquelle détient le record désormais proverbial de n'être qu'un munificence non-actée, par opposition à la parole, qui est aussi un acte certes, mais d'un moindre poids en regard de ce que l'on peut attendre d'une telle rencontre, si tant est que l'on en exige quelque forme réelle alors que le bruit court que le sus-dit sommet semble tellement superfétatoire, quid enfin de leur langage abscons, Volapük digne de " La cantatrice chauve ", l'esprit en moins, l'anachronisme en plus, ressemblant étrangement au sempiternel soliloque des êtres récemment élus, dépourvus du charisme qui fit miroiter aux citoyens planétaires, un temps du moins, l'espérance, et auxquels seigneurs apparents ne reste plus que les épithètes d'agonothètes athées, liés aux couards mécènes harpagons, sans les soustraire à l'épilogue de la déséducation dont les victimes se pavanent irasciblemment au grand jour autant que faire se peut, et peut-être à la sourdine en collusion ( du moins selon les lois encore en vigueur présente-
ment ), ces mêmes victimes, consentantes ou non - vaste question référentielle - se préparant irréméDIABLEment à l'époussetage des scories d'une ère dès lors non seulement révolue, mais inappropriée métamoralement à une échelle inconnue pour tous ceux qui n'ont point l'habitus de l'inexploré innovant, de l'inimaginé innommant, et à quelle échelle il faudra bien qu'ils s'acclimatent, nous les y aideront, étant là aussi pour cela, drôle d'aubaine ?

Quand la grandeur perd son sens, quand la tyrannie exige des moyens gargantuesques, le cloaque est a l'air libre et le renou-
vellement pose d'incessants jalons, tantôt manifestes, tantôt vaporeux, selon la stratégie de cicronstance et les mouvements
de conjoncture, par adaptation, droiture et in fine contentement.

Écrit par : Vatyricon | 06/12/2009

Au mousquetaire du néant,

Saches que je pense à toi en ce moment probablement difficile.


Le cueilleur d'intangible

Écrit par : V à gabryhell94 | 06/12/2009

Les commentaires sont fermés.