19/02/2009

Seguela c plus fort que toi....

Avec le désormais culte "Si à 50 ans, on n’a pas une Rolex, on a raté sa vie"

Jacques Séguela nous prouve définitivement que son apport aux lessiviers aura surpassé de loin son apport à l'humanité.




Un consommateur qui n'attache aucun intérêt à la richesse et à l'honneur de la Marque finit habituellement envieux et insignifiant.
Un tel client est à la fois vain et inutile, il finit par se révéler inférieur à celui là même dont l'ambition, l'argent et la gloire sont les seuls mobiles.
Il n'est d'aucune utilité pratique dans l'immédiat.


Aurait t il pu ajouter puisque c'est le fond de sa pensée....
Vivement l'apocalypse des Marques....


Commentaires

Camarades nécronomistes, bonjour !

Ce billet sur Séguéla est une très bonne introduction car aujourd'hui est un jour important.

Il est le premier d'une période ou les différents acteurs tombent le masque.

Fatigués, rompus, excédés, désorientés, proches de la crise de nerfs, ils n'ont maintenant plus la force mentale pour maintenir le semblant de vernis qui leur permettait de cacher à nos yeux leur conformisme, leur platitude, leur absence de créativité et d'humanité, leur vide intérieur sans fond, bref leur illégitimité.

Observez les bien, c'est une période faste qui vous est offerte de voir les coulisses du spectacle et les acteurs sans maquillage.

Le cas du jour concerne le personnage suivant : Un ministre de Sa Très Gracieuse Majesté, un Lord de surcroît, connu pour sa confiance en soi, habité par le légendaire flegme britannique comme il se doit, admiré pour sa hautaine maîtrise de soi et son ironie distante. Homme de Davos, élevé dans la City, il a grandi dans l’exaltation du marché libre et du libre échange et a régné sur la Commission européenne, puis est revenu à Londres pour sauver le pays ... bref une épée.

Donc ce ministre anglais, dinant en compagnie des plus hautes huiles transatlantiques chez le consul général britannique à New York, s'exclame, je cite :

"Who the fuck is he? How the hell are they doing?»

( on pourrait le traduire par “Pour qui il se prend, ce connard?!...” )

Surtout lorsque l'on sait que ce ministre, qui est britannique, parle d’un Américain, grand patron qui a réussi, c.a.d. Howard Schultz, patron de Starbucks; on se dit alors que l'on vit une période extraordinaire.

(On se demande même, si là encore, notre illustre président n'était pas un précurseur de génie avec son "casse toi, ....")


source : http://business.timesonline.co.uk/tol/business/industry_sectors/retailing/article5757842.ece

Écrit par : huzun | 19/02/2009

d'un coté seguela il est juste dans la continuité de l'espèce humaine cad celui qui dans les temps antiques avait les plus belles femmes la plus belle épée la plus belle armure la plus belle maison la plus rapide monture etc....

Maintenant c'est a peu près pareil sauf que c'est le costard qui fait l'armure , la rolex qui fait l'épée la femme qui fait les femmes la voiture de sport qui fait la monture la plus rapide et pis la maison la maison.

le grand avantage de maintenant c'est que meme les poltrons peuvent réussir mais moins les pochtrons.

donc dans tout les cas ces valeurs resterons majoritaires au sein de l'humanité pendant encore longtemps.

WTF !

Écrit par : Jacques Séguela :D | 19/02/2009

Belle chronique. Courte et efficace... En effet, j'ai l'impression que nous touchons au coeur du problème de notre société.
La question est de savoir si nous allons enfin parler de quelle société nous souhaitons pour l'avenir, ou si nous allons continuer à se mettre des oeillères avec toute la violence que cela peut engendrer ...

Écrit par : tartocassix | 19/02/2009

A jacques Séguela,


Il parait même qu au temps de l homme des cavernes, les femmes allaient vers celui qui avait le plus gros gourdin car cela voulait dire qu il chassait le plus gros gibier...
Et il parait même que dans la première tribu, lorsque le père est mort, c'est le plus fort qui couchait avec toutes les femmes
Les autres hommes se debrouillant entre eux en le regardant...Laissons séguela se debrouiller....

Écrit par : necronomie | 19/02/2009

A tartocassix,

C'est exactement cela....

Écrit par : necronomie | 19/02/2009

STARFUCKS, le nouvel hebdo pangalactique aura désormais sa version pour dame.
En attendant, il compile brillamment le désastre de l'ex-gendre idéal, du présentateur TJ à l'acteur un poil moins doué qui, grâce à sa soit-disant belle gueule, a/avait l'insigne honneur de présenter des produits chers.
Le classement s'allonge parait-il.
En vérité, dans les Halls d'attente BlackEnergy on peut bouquiner l'édito hors-série N°1, splendide avec ses graphes à couper le souffle; le poster est un triptyque " avant, après, et........encore après " la retouche dans Photoshop d'un débile qui aurait, selon les critères 2008/09 de notre ère, confirmé ses talents, sa rédemption ( avant il faisait vrai, ça dérange ) et son lèche-cul légendaire en passant du CD au Téléflop.

Dans la rubrique rétro-pourquoi-nous, les années 2000 sont toujours à la mode.
Exemple: YLS ( Howard the Skall & Co ) voulaient vendre leur café-pisse extra-cher à toute la planète Gaia. Opinion générale de survie:

" Starbucks coffee tastes like burned old coffee in my opinion. It's overpriced, worse than folgers, and takes too long to get a cup in the morning. I'll stick to brewing 100% colombian. Oh and your music selections are crap. "

brian, tampa, florida



Enfin, dans le courrier des lecteurs, une spéciale " ce qu'elles veulent " nous apprend, si nous avons du retard, et Dieu Sait si le multitemporel n'est pas encore maîtrisé par tout voyageur, qu'elles estiment le retouche-macho archaïque et qu'elles préfèrent les vrais.
(ndlr: elles disent ça tout le temps, mais n'oubliez pas les fleurs !;-)

Quand au questionnaire, il traite de cette même gent féminine, en nous demandant, une fois n'est pas coutume, quelle catégorie nous protège:
l'infirmière archétypique est dépasée par la semi-nymphomane, la carrièriste rétrograde dans chez les been et une psychologue en vacances fait toujours phantasmer ( bonne 3e ).
Surprise toute fois avec la " copine du mardi ", malgré ses côtés tendresse-de photocopieuse, rasssure toujours par vents contraires. La campagnarde idem, même en N/Blanc.

Astracool.

Écrit par : Jedilocaltuatlan | 19/02/2009

Un petit gars sympa qui pourrait nous rejoindre.


http://www.youtube.com/watch?v=sFtePsHsUkA

Écrit par : Bruno | 20/02/2009

pire que 29 la TGD 2008-2012 ?

ça me ferait bien chier en plus version 21eme siecle ça doit etre FOU !

Écrit par : Jacques | 20/02/2009

Ils capitulent


CDD
Capitulation-Découragement-Dépression


La GRANDE LECON continue

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 20/02/2009

Les commentaires sont fermés.