19/11/2008

Sépultures d'entreprises

2056070014.jpg




« L'histoire est sans appel : il n'y a à ce jour aucun moyen [..] pour améliorer la situation de l'homme de la rue qui arrive à la cheville des activités productives libérées par un système de libre entreprise »
    — Milton Friedman, Entretien avec Phil Donahue

Contrairement à ce que l'on entend dire ici et là, la France ne résiste pas mieux grâce aux mesures qu'à prises le gouvernement et qui n'ont aucun effet.
Non la France résiste mieux car l'état pèse a hauteur de 54% du PIB, mais dés que l'on aura dégraissé les dépenses publiques et sociales, on s'apercevra alors que nous ne résistons pas mieux et que nous sommes au contraire un des pays les plus vulnérables de la zone euro.
Nous sommes en fait une sorte d'Union soviétique qui aurait réussi...Hélas, ce modèle touche à sa fin.

Mais que pourrait faire le pays sans ses gros impôts et ses immenses déficits publics en pareille période ???
Des dizaines de milliers de TPE et de PME fermeront d'ici la fin de l'année, incapables d'assurer sans l'aide des banques, un fond de roulement nécessaire à leurs activités.
En janvier on comptera déjà les morts par wagons, fin 2009, ce sera par légions...
Le gouvernement vient d'ailleurs de s'en rendre compte et à demander aux services fiscaux et autres URSAAF de faire preuve de clémence,
conscient désormais que beaucoup d'entreprises auront du mal à faire face à toutes les cotisations de fin d'année sans parler de la taxe professionnelle.
La situation est tellement grave que JF Copé a demandé à ce que l'état ne soit pas créancier prioritaire comme d'habitude dans les faillites afin que les fournisseurs puissent être payés et éviter ainsi des faillites en chaîne.

Il faudra un jour quand même expliquer à tous, pourquoi lorsqu'on a un bulletin météo qui annonce, un Tsunami, on fait le choix de dire aux gens de continuer à faire du surf ou à bronzer.
Il est vrai que le capitalisme infantilise...


PS : c'est le moment ou le gouvernement lance son statut d'entrepreneur individuel...Y a pas pire moment pour entreprendre alors autant dire la vérité que c'est pour apprendre aux gens à se démerder à facturer car le travail salarié est amené à disparaître...Ne tournons pas autour du pot...

Bienvenue dans la TGD


Commentaires

Le salut viendra de l'est!

Nous payer à consommer on va peut être y arriver bientôt,ton idée n'était pas saugrenue.

En effet à taîwan l'état distribue des bons d'achats de 3600 dollars taiwanais (soit 86 euros) aux citoyens pour relancer la croissance!

http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/international/200847/taiwan-bons-d-achat-pour-la-consommation_165917.html

La retraite à 20 ans "yes we can"

Écrit par : jean louis david | 19/11/2008

Jean louis,

Objectivement...Donne moi une seule raison pour laquelle nous devrions PORTER le nom d'un autre homme sur nos caleçons (cf Calvin Klein et consors) sans que la dite personne ne nous rémunère pour promotion de la Marque ???

Écrit par : necronomie | 19/11/2008

Si je suis ton raisonnement, on va vraiment être payé à rien foutre pour le coup;si les marques rémunèrent tout les péons qui font involontairement leur promo,se sapper va devenir un job à plein temps.
Sauf que ça marche avec les célébrités le sponsoring pas avec l'homme de la rue.

Mais bon à l'occasion j'en toucherai deux mots à jean louis il doit bien être sur facebook ou une connerie dans le genre!

J'aime mon pseudo mais si pour des raisons déontologiques, quelqu'un y est opposé,je peux le changer moyennant une meilleure offre que celle de mon mentor...

Ps:Tu as trop regardé fight club toi,petit subversif va!

Écrit par : jean louis david | 19/11/2008

Hier 14h, en face de chez moi, pile devant la gare, j'ai ramassé un jeune qui se tenait les côtes, la bouche en sang et des larmes plein les yeux. Je l'ai aidé à monter pour l'emmener aux urgences, la gendarmerie était sur le chemin. Il m'a raconté entre 2 grimaces qu'il devait se faire rembourser 80 euros par un mec qui a préféré lui mettre une branlée. Deal de drogués qui a mal tourné, avec noms, adresses, déposition, la totale.
A première vue je l'ai pris pour un lycéen malmené dans un règlement mais non. Ce jeune est sous subutex, CAP de couvreur, à la rue quand ses parents en ont marre de ses conneries à lui et son frère ... pas de boulot, pas d'espoir, pas d'avenir. Son désarroi total était d'autant plus palpable qu'il contrastait avec le luxe de l'habitacle de ma vieille allemande full options. Cerise sur le gâteau, le gendarme qui connaissait bien les protagonistes en a remis une couche : "même si tu trouvais un boulot t'arriverais pas à te lever le matin avec cette merde, bouge toi le cul, regarde moi je me suis engagé !". La solitude de ce jeune à gérer ses souffrances était immense. la vrai misère était là, près de moi, le temps que les pompiers prennent le relais. Vivement que sa pète ! J'ai de plus en plus de mal à me supporter.

Pour couper court à toute déviance capillicole, ici dans les Vosges c'est tondeuse sabot de 12, et les mentors on leur coupe les couilles. Pour te situer la montée en puissance.

Écrit par : jph | 19/11/2008

A Jean Louis
Sais tu que hotmail le premier webmail a été vendu pour 450 millions de dollars a Microsoft avec zero dans la colonne recette puisque le business model était d' ouvrir des emails gratuits.
50 % de cet argent aurait pu revenir vers les clients qui à cette occasion aurait gagner de l'argent, puisque après tout c'est leur e mail qu'on vendait comme fichier client
à une valeur d'adresse exhorbitante...

Sais tu que les hypermarchés avant (et meme encore maintenant) la LME faisaient plus de marge sur le trade marketing et la vente d'espaces promotionnels au sein du magasin style tete de mongol que sur la vente des produits.
cela fait plus de dix ans qu ils sont habitués a vendre leur magasin comme un media et que vendent ils ??? Toi, moi et tous les gens qui rentrent dans leur magasin même ceux qui n'achètent pas mais qui peuvent être facturés comme des couts contacts...
Cette part devrait logiquement retourner au consommateur qui 'est fait arnaquer pendants des années d ou la réforme des marges arrières
Ce que je dis n'a rien de subversif, c'est la réalité, je pense sincerement que la TGD va bouleverser les habitudes de consommations et va rédéfinir un rapport Marque/consommateur.

Écrit par : necronomie | 19/11/2008

La fin du luxe est pour après-demain. Du moins son côté ostentatoire.
Demain, c'est aujourd'hui.



L'avocat du diable

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 20/11/2008

La marque comme signe de reconnaissance sociale.
Le pauvre s'approprie doucement les marques de riches, qui délaissent ces marques pour d'autres plus "valorisantes" et moins accessibles.
Nike---Lacoste---Chanel----Vuiton---Hermes.
Quand Kevina commence a s'acheter des lunettes Chanel type casque intégral avec logo outrancier, Alix De est au modèle discret de la gamme au dessus dans un emarque innaccessible.
Jusqu'a ce qu'un gars du marketing de la boite convainc la direction qu'en s'ouvrant à la masse l'on pourra vendre plus aux décervelés.
Je vous fais le dialogue en réunion Dirco
-"Ouais si on donnait nos lunettes à Paris Hilton et B Aspire pour faire une pipe sur internet à Kevin Lover ce serait un putain de buzz et on en vendrait pleins"
-"T'as raison coco"C'est sur que l'on tue la boite à long terme mais pour les 2 ans à venir on va se faire un max de pognons et à nous la belle vie.
Bien sur on se cognent des gars qui produisent mais en attendant à nous la Porsche et les filles faciles.

Vivement que le signe d'appartenance à une élite, intellectuelle sinon financière soit de porter un Tshirt gratuit type cafétéria Casino, Banania ou Marathon du soleil.

"i'am all lost in the supermarket" The Clash

Putain de monde

Bruno

Écrit par : Bruno | 20/11/2008

Je suis d'accord avec toi Jpc ,sur plein de sujets d'ailleurs,j'ai juste du mal à m'empêcher d'être cynique parfois?

Le post de Bruno illustre bien ce cynisme justement,mais en conclusion j'aurais dis:
"Vivement qu'on soit tous nos propres modèles"
(Dis-je en faisant de la pub gratuite pour jean louis david)

Marketing et autre mots finissant en "ing" mis à part,je pense que les humains en général vivent pour la plupart une crise identitaire,d'ou le besoin d'avoir"une vaisselle qui les définit en tant que personne"des marques de lunettes tape à l'oeil ;)etc...

Un exemple simple les gens se forgent une identité professionnelle,qui fini par supplanter leur vraie identité,ils ne savent même plus qui ils sont;l'ont ils su un jour?
C'est d'ailleurs la thématique de ce très bon film de gavras que je vous recommande vivement "le couperet".
(et merde,encore de la pub gratuite)

Ce qui dans le fond est bien triste,c'est que des changements viendront peut être , pas grâce à nous mais à cause de la crise; qu'est ce qui ressortira de tout ça? Bien malin qui pourra le prédire!

Écrit par : jean louis david | 20/11/2008

Il est vrai que la situation des entreprises est très grave, en France... mais quelque part, en bons gestionnaires, les dirigeants de PME n'avaient-ils pas le devoir de s'inquiéter et d'ouvrir les yeux sur leurs énormes faiblesses qui ne datent pas d'aujourd'hui (poste clients à revoir, capitalisations trop peu importantes...). Chacun à leur niveau, les individus ont choisi la solution de facilité depuis des années : le Rmiste a peaufiné sa stratégie pour mieux en profiter, le salarié a continué de s'endetter pour mieux "parader", le dirigeant de PME a "mis le paquet" pour conserver son image et sa seule source de revenus... sans que, chacun à son niveau, personne ne se soit inquiété de la pérennité du système.
Je ne suis ni Rmiste, ni salariée, mais en tant que repreneur d'entreprise je me suis inquiétée et j'ai agi sur le profil de mon CA et de mes profits, sur le niveau décroissant de ma trésorerie... pour céder ensuite cette activité à un groupe de manière à en assurer la continuité.
Une partie des entreprises pourrait être épargnée si leurs dirigeants admettaient l'extrême urgence de procéder à des rapprochements, des alliances, qui leur permettraient de limiter les dégâts plutôt que de crever chacuns dans leur coin et de faire disparaître ainsi des savoirs-faire en terme humains et matériels... quel gâchis!!
La casse sera énorme, ce sont les grands groupes, bien plus organisés, qui vont en profiter (car eux travaillent de concert et ne rechignent pas à se réunir pour réfléchir à des stratégies communes et mutualiser leurs compétences afin de rester concurrentiels).
L'humain est ainsi fait qu'il privilégie tjrs la facilité... et il en devient dupe... là est le plus grave.
Même le moineau (avec la cervelle qui le caractérise) a conservé l'instinct d'aller se chercher de quoi manger dès le réveil... et pour cela, apprend à voler dès que possible : ce n'est pas en ouvrant le bec du fond de son nid que cela lui viendra tout seul... et, d'instinct, lui, il le sait!!

Écrit par : marie-christine | 20/11/2008

A Marie christine,

Sur le fond, je suis d'accord avec toi, tout le monde en a profité même à petit niveau "
A chaque fois que quelqu'un a pu "depouiller, il l'a fait, sans état d'ame quelque soit son niveau...

Un ami indien qui a fait la révolution gandhienne m'expliquait Que la France n'est pas un pays d'entrepreneur.
Que le reve du français est d'etre salarié avec des congés payés. Pas de se faire chier à monter un bizz.
Entrepreneur, c'est le pire statut en France d'ou là règle des 3D : depot de bilan, divorce,depression...
On a trop entretenu les gens dans le virtuel

Comme en Inde, le micro crédit se développera car il n y a pas de solutions autres que créer sa propre place surtout quand on en a pas dés le départ.
Si tu fréquente un peu les tribunaux de commerce, tu t'apercevras que beaucoup de boites à Paris sont montés par des mecs de banlieues.
Les français de souche préfère travailler chez Procter ou l'Oréal.
Tres peu d'etudiants de grandes écoles montent une boite.
Les boites en france sont montés par des gens qui ont peu de fond propre d ou l'usage du crédit (hors LBO... lol)

PS Airness est à cet égard une référence....
Sache que pour ma part je ne vis que de l'entreprise libre depuis l age de 23 ans, j'en ai 49...
Avec les hauts (très haut) et les bas(très bas) que cela implique lorsqu'on monte des bizz from scratch...

l'indépendance est mon adrélaline ma dopamine, la seule raison pour laquelle je me lève (encore) le matin...

Écrit par : necronomie | 20/11/2008

VCOQP

De toute façon d'un nom ou un pseuDénim la variante proximité/personne fait gagnant/gagnant ( c'est-à-dire 0-0 ), surtout par rapport au No de papiésécu. Bien qu'on soit de plus en plus douillet sur l'immatriculablation des aurifices comme des protubérances spermo-lactales.

Faudra se blinder plus en ville afin de savourer le con-coffre-fort tumbler. Oui encore +, ou ça pète.
Sauf les mystiques que Gillette horripile. Pour l'instant Gillette Sens-sort bien.
Paraître vulgaire tout en se sentant classe, facile: laisser la crasse faire le boulot de la laque.

Le chant du cygne, nouveau module: ARRIVEDERCI PALOMA

V (libéré sous caution, réintégré par précaution)

Écrit par : Jefenjedi | 20/11/2008

Les commentaires sont fermés.