01/09/2008

Maman, j’ai épousé un contaminé….(du bobo au gogo)

Qu' ils étaient beaux et sexy, ces jeunes gens propriétaires d’appartement de plusieurs centaines de milliers d’euro a tout juste trente ans.
Qui plus est , il avaient confiance en l’avenir et le manifestaient en prenant des crédits de 25 parfois 30 ans.
A coup sûr ils feraient des bons géniteurs tant ils sécurisaient la sécurité.
C’était l’âge de pierre qui précédait l’âge sévère, avant que la contamination par le crédit facile apparaisse,
Et fasse chuter le monde.
En ce temps, on nous disait que le France serait épargnée à l’inverse des autres pays du monde car nous n’avions pas connu les taux variables et que les besoins de logements étaient immense en France., ce beau pays ou les gens avaient pourtant paradoxalement tant de mal à se loger.

Un seuil petit détail mais qui changeait tout avait été omis :
La surévaluation de l’immobilier par rapport aux revenus des ménages qui même en allongeant la durée des crédits de 15 à 25 ans durant la dernière décennie devaient s’engager sur des prix hallucinants.

Le calcul était pourtant d’une simplicité biblique :

De 1997 à 2007, le PIB avait progressé de 50 %, dans le même temps, l’immobilier avait augmenté de 147 %,
Grâce à l’abondance du crédit qui avait créé cette inflation démentielle.
La roue carrée cessait de tourner avec des prix de 3 fois supérieures à la richesse générée.
Des centaines de milliers de couples avaient sacrifié leur avenir sur l’autel du saint-crédit et de la propriété.
Ils étaient désormais contaminés et endettés pour la vie contraints de rembourser une sur-valeur de 30 à 50 % suivant les régions, du prix réel.

Les Bobos qui avaient acheter des appartements en centre villes à des retraités devenus depuis imposable sur la fortune, allaient se transformer en Gogos.

Les non contaminés (non endettés) devenaient les sex symbols des banquiers de la prochaine décennie.

Nécronomiquement votre

Commentaires

pour l'instant il n'y a pas de trace d'un quelconque krach divisant par deux les valeurs mobilières et immobilières !
alors reprise en 2009 et fin de la nécronomie ?

Écrit par : lefauxgiba | 01/09/2008

les -50% sur l'immobilier on les aura, à moins que les salaires ne s'envolent (LOL).

Écrit par : Daniel Coulaud | 01/09/2008

A l'homme sans trace

Bourse de Londres, ce premier septembre:
"La tendance a été plombée dès l'ouverture par les propos particulièrement pessimistes du ministre britannique des Finances, qui a estimé dans un entretien publié samedi par le Guardian, que son pays et le reste du monde étaient confrontés à ce qui semble "certainement le pire" déclin économique depuis 60 ans et que celui-ci serait "plus profond et plus long" que prévu.[...] Ce climat négatif a été renforcé par de nouvelles statistiques moroses pour l'économie britannique, avec des approbations de crédits immobiliers tombées en juillet au plus bas depuis 15 ans."
60 ans, au bas mot.
On se revoit dans pile une année.



Écrit par : Vincent 1er Jedi | 01/09/2008

A lefauxgiba,

Même jacques attali n'y croit pas ....a ta reprise en 2009
on en reparle....
A un de ces jours....et bienvenue dans la TGD...

Écrit par : necronomie | 01/09/2008

de la race humaine-essai No 1

Les hommes seraient-ils entre eux plus inégaux (que de dégâts), au bas mot ?
Euh, non, plus inégaux (que d'égos), Obama ?

de la crise-No 2

Si l'immo français allait bien, contre toute attente, cela enlèverait-il les problèmes de chômage (ouille!), les restructurations et les exactions commises par l'Occident ces derniers temps, égalant ainsi de sombres périodes barbares non encore révolues ?
L'égoïsme parviendrait-il à se frayer un continuel chemin à travers les âmes gémissantes, viciées comme aveugles de nos pairs et de nous-mêmes ?

de la plage-No 3

hypothèse: paradis = plage et/ou jardinet = en vendre et en acheter = beaucoup de couillons de la bêtise humaine acheter paradis
conclusion: docteur Superpsychiatre pas d'accord et PAN, prescription-> 250 mg de conscience à pendre avec un peu d'eau à chaque repas. Effet retard; avant agissement du traitement, prendre patience car pas impossible continuer crédit + négation réalité formatée par puissance extérieure.
Ceux qui nier devoir aller chez Superpsy = la LECON.
nb: hypothèse retenue/confirmée, mais traitement efficace, même pendant l'allaitement.

dernier essai-No 4

bonheur = reprise + avenir
impuissance = présent + vrai
OU
bonheur présent ≠ impuissance de la reprise, donc = véritable avenir


C'était; "du bogo au dodo, ou comment (ne pas) tenir debout."
A vous le studio.

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 02/09/2008

Sept/oct.
Décontamination. Trüt.
Désormais, la Cueillette & la Récolte.. de ce que l'on a semé.
Jardiniers, trüüt-trüüt, ceci n'est pas un entraînement.

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 02/09/2008

vous en pensez quoi des déclarations de warren ?
http://www.lesaffaires.com/article/0/economie/2008-08-22/481592/warren-buffett-pas-de-reprise-avant-2009-.fr.html

va t il se tromper ?

Écrit par : lefauxgiba | 02/09/2008

Il n'a pas arrété de se tromper pour preuve les toles qu il se prend depuis 1 an
il ne peut pas dire autre chose s'il veut cesser d'etre retrogradé dans le classement Forbes
Comment peut on etre juge et parti pris
en sachant que chacune de ses declarations pèsent sur les cours et lui permet de reduire ses pertes.
Cela s'appelle la chasse aux papillons
voir rubrique Krack mondial depuis 1 an)

Écrit par : necronomie | 02/09/2008

OBAMA A BAS MAUX

[Warren Buffett se dit partisan de «Président Obama» à qui il prédit «un agenda bien chargé mois de janvier. Il dit toutefois admirer le rival républicain John Mc Cain.]

Ah mais alors là, ça change tout !
En plus, c'est un Monsieur qui parle, pas n'importe qui.

Plus besoin de trafiquer les chiffres du chômage, fermer les yeux sur
des banlieues incendiées, aux infrastructures saccagées, sans commerce, transport public ni réseau d'électricité, mais où règnent
des bandes ultraviolentes.

Juste quelques dettes, souvent pourries d'ailleurs...
Eventuellement une éducation à refaire, mais pas trop (des fois qu'on demande au peuple ce qui le préoccupe vraiment).

Non, il faut juste du changement, de l'espoir, ça est un programme,
une fois !

Quand aux Etats-Unis d'Europe, ça va bien, Merci.
"On" devrait éviter la guerre civile, ouf.

On se revoit dans pile une année + 1 jour.
Cordialement

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 02/09/2008

D'accord avec vous pour la TGD mais pas dans le temps.

Par contre, pas d'accord avec vous pour Obama. Il sera élu, non parce qu'il est un sauveur, mais par défaut. (reviens sur une de vos interventions un autre mois).
Bien entendu, les promesses de campagne seront oubliées et les USA, bien qu'en déclin, resteront encore un temps une superpuissance.

Ce manque de vision politique de votre part, rapport à certains cycles, m'inquiète un peu je l'avoue.

Voilà pourquoi je ne peux vous accorder un crédit à 100%, disons à 70% pour la perspicacité de votre esprit.

Bravo en tout cas pour vos écrits. J'aime bien la lucidité, mais chez vous c'est devenu une idéologie, d'où votre erreur sur Obama.

Et je ne suis pas "pro-obama". Je suis pro rien du tout.

Écrit par : Neytoyeur | 06/09/2008

Les commentaires sont fermés.