18/06/2008

Ne pas confondre boomerang et double dong...

Le 31.10.2007 dans ma note
Lagarde, les lubrifiants et le chien qui se mord...la queue

J'évoquais le parallèle entre la hausse des cours du pétrole et la baisse du dollar.
A peine 6 mois ont passé, que l'intégralité des gouvernements et des économistes se sont ralliés à ma thèse qui pour lors semblait avant gardiste...car prenant en compte l'impact monétariste et pas seulement l'offre et la demande comme seule loi du marché.
Dommage pour tout le monde, j'avais hélas raison...
A commencer par les américains qui viennent tout juste de percuter sur la limite que consiste à laisser un dollar faible.
hé oui, c'était bien agréable de cartonner à l'export, c'est sûr, le commerce extérieur se portait bien avec un dollar faible et les USA avaient trouver le moyen de faire financer comme dab, une crise qui est partie de chez eux par tous les autres pays du monde.

Manque de pot, le boomerang s'est transformé en double dong
et le plan qu'avait trouvé nos amis de la Money Power à savoir
la dévaluation compétitive (en laissant un dollar faible)
s'est retourné contre eux en générant de l'inflation.

Conséquence Panique à bord du Titanic, on venait à peine de baisser les taux pour relancer la croissance qu'il faut maintenant les augmenter pour freiner l'inflation donc à nouveau ralentir la croissance...

Tout le monde peut donc le constater : Le scénario de la TGD est inédit
Les spécialistes s'opposent, et les intérêts des uns et des autres sont liés
(alors que personne n'a le même intérêt...C énérvant...)
notamment chez les 3 grandes puissances mondiales Russie,Chine,USA.
La Chine commence d'ailleurs à s'inquiéter fortement aussi de l'inflation, actuellement de plus de 10 % par an avec des augmentations de salaires de 20 % cette année qui pourrait les faire basculer dans une spirale prix/salaires


Le gouverneur de la Banque centrale chinoise Zhou Xiaochuan ne vient-il pas de déclarer :
"Un dollar faible entraînera inévitablement une augmentation des matières premières, y compris du pétrole, et le prix de ces matières premières va croître nettement", après sa rencontre avec le président de la Réserve fédérale (Fed) américaine, Ben Bernanke, et le secrétaire américain au Trésor, Henry Paulson, à Annapolis (Maryland, est).

Cette hausse des matières premières provoque aussi une "pression croissante" sur la monnaie chinoise qui "va conduire à l'inflation".

"Beaucoup de pays en développement le ressentent déjà", a-t-il ajouté.

Pour les étudiants en éco qui me lisent, devenez monétariste et imaginez
que le Yuan s'est déjà apprécié de 20 % par rapport au dollar ces trois dernières années et que le monde entier (a part la Chine)souhaiterait qu'il s'apprécie plus
(ce qui aurait pour conséquences de faire baisser les exportations chinoises)

Imaginez aussi que 70 % des produits aux USA sont fabriqués en chine,
enfin, mettez dans votre équation la variable d'ajustement que 90 % de la création monétaire se fait en dehors des pays du G7...

Tout le monde a intérêt à ce que le dollar remonte....souvent pour des raisons différentes mais qui convergent.
Notre survie dépend de celle des USA, il suffir de voir toutes les bourses mondiales de la planète réagir uniquement par rapport a Wall Street.
C'est là bas que se joue la partie.


Voila Mes amis ou nous en sommes,le premier Tsunami économique de la globalisation,un magnifique effet papillon...ou la phrase à la mode va devenir "les chiffres sont moins mauvais que prévu" (ce qui viendra juste après le fameux "Nous résistons mieux que les autres"
La TGD est là, prenez en donc, l'habitude d'en rire

Nécronomiquement votre

Commentaires

pour moi rebond du $ avant la rentrée avant le découplage yuan-$ dont je t'ai parlé. voir analyse technique sur euro/$ par exemple. Un bluff qui fera lâcher les petits sur l'or, qui bien entendu devrait corriger lors du rebond du $.

Écrit par : Daniel Coulaud | 18/06/2008

Que de bonnes nouvelles ! Les salaires chinois vont monter, les nôtres au mieux vont rester stables, on devrait finir par se rejoindre tôt ou tard... cool !

Écrit par : tartocassix | 18/06/2008

"Manque de pot, le boomerang s'est transformé en double dong
et le plan qu'avait trouvé nos amis de la Money Power à savoir
la dévaluation compétitive (en laissant un dollar faible)
s'est retourné contre eux en générant de l'inflation."
===hypothèse d'école on ne peut plus basic et pourtant ils tombent dedans assez ironique comme situation pour un pays qui "domine" le monde.

Écrit par : L.Matthieu | 18/06/2008

A Matthieu,

Surendetter les pauvres et revendre leurs dettes dans le monde entier, provoquer une crise alimentaire, une crise du pétrole, Tout est hallucinant dans la TGD...et dans l'attitude de la Money Power et son délire autiste.

Écrit par : necronomie | 19/06/2008

" Ma môme ", elle a été chantée par Francis Lemarque, avant les autres,
soyons fair-play.

le vérificateur,
couverture Vi..

Dirty old Europe et vive l'Irlande le 13.06.2008

Chine: moins d'exportations & plus d'infllation.
Ils étaient à je-ne-sais-plus-où au-dessus [ 15/20 X ds les graphes ],
Et voilà qu'ils flirtent avec le zéro
conclusion: bientôt la récession ( ou quelque chose d'inédit ) au pays du
silence vert, non, ou de Confucius !

A part ça , c'est quand même entre les paysans cinois-et leurs bâtons en bois-et les
moines du coin- qui s'en servirent aussi face aux brigands, que naquit, par
exemple le nun chakoo.


Ne pas confondre boomerang et double dong... le 18.06.2008

Felicitator
couverture Vissaaan do Braassssiiiiill

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 21/06/2008

Les commentaires sont fermés.