30/03/2008

Songe d'Atlantide

Aujourd'hui, je laisse la parole à JJR des Basibozuk (têtes brulées en turc)
qui je l'espère me rejoindra en tant qu' auteur sous peu dans Nécronomie Internationale.
Magnifique parabole,
je me permets de la publier :
Panique à bord du paquebot France

Songe d’Atlantide.
C'était un beau navire. Il faisait la fierté de ses éternels habitants qui jamais jusqu'alors n'avaient songé à le quitter.

Sa double coque (le meilleur système social du monde et un remarquable système éducatif) était à toute épreuve.

Le capitaine dont tout un chacun savait qu’il était l’homme providentiel et nous mènerai donc à bon port. Le capitaine, dis-je était à la barre. Quand à ses seconds longtemps issue de la ligue spatiale énarquo-polytechnicienne et plus récemment du barreau intergalactique, ils savaient anticiper les problèmes.

Aucun vortex, aucune faille spatio-temporelle ne pourrait troubler le voyage vers la galaxie de la croissance permanente.

Comment faire voler un vaisseau avec un moteur diesel ? Avec la plus grande hélice du monde avaient ils dit ! Ainsi fut fait.

Mais à peine – et quelle peine – fut elle placée sur son axe qu’elle entraîna le beau navire et son équipage par le fond.


Nécronomiquement votre

Commentaires

Et il ne manque même pas les orchestres qui jouent et amusent la galerie avec pour instruments dominants :
- violons
-pipeaux
-flûtes
-grosses caisses
...en attendant les cors pour sonner l'hallali...si ils en ont le temps!

Écrit par : Gaetan | 30/03/2008

Mouais....Très déçue de votre enthousiasme....
Je n'aime ni les métaphores ni les paraboles . Trop facile, et complètement creux, le style de ce JJR.
Je préfère le vôtre, clair, explicatif, et violent, donc interpellateur,et par là même : utile. Laissez donc JJR à Dallas, et reprenez la plume !
Bien cordialement,
Florence

Écrit par : Florence Duchêne | 31/03/2008

Bonjour Florence,
En tant qu'Amiral du vaisseau inter-amas-galactique
_'Néotradiion'_ j'aime à déléguer;
contrairement à notre système solaire, où il faut tout faire
soi-même.
Quoique là aussi se trouvent des contes clairs, explicatifs,
voir violents qui, pour être utiles, nécessitent des sorties
extra-véhiculaires: à petits pas, ceux qui résistent au froid,
gravissent les montagnes, se chauffent à la plume. Encre
de neige; qui fait fondre le bruit.

ps: bombardé par jpc Directeur du protocole, ma première déclaration est: quelle que soit la gabegie
ambiante, C'EST L'PRINTEMPS

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 01/04/2008

A Vincent :

Excellente intervention protocolaire...
je ne me suis pas trompé dans ma nomination.

Écrit par : necronomie | 01/04/2008

Les commentaires sont fermés.