29/07/2007

Marketing de la prostate: Attention danger....

Rama Yade a raison de dire qu’il faut en finir avec l’arrogance de la France dans le domaine des droits de l’homme, c’est idem dans le domaine médical.
Ainsi l’opération de la prostate, que l’on considère comme banale mais qui pourtant concerne tous les hommes puisque nous allons tous y passés, prend une tournure dramatique, contrecoup des 35 heures dans les hôpitaux.
Opéré à Necker, 1 ventilo pour tout le service d’urologie (plan canicule mes couilles), notre ami Dédé "the dead" non content d’avoir attraper une maladie nosocomiale, s'est vu viré de l’hôpital au bout de 5 jours pour y retourner pour une deuxième intervention le lendemain de sa sortie.
Entre temps, nous avons utilisé plus de 5 kilos de sopalin pour arrêter l’hémorragie. avant de le ramener.
Manque de lits, manque de moyens, manque de personnel, il faut oser regarder la vérité en face.
Arrêtons de nous gaver en nous disant que nous avons le meilleur système de santé du monde ; le plus cher, c’est sûr, regardez vos fiches de payes.
Pour le reste, voici la photo de ce qui nous attend (âmes sensibles s’abstenir).

c1bbc1193e22f04d272af6bdd1ae32ed.jpg

Les commentaires sont fermés.