05/04/2007

Obesité Marketing

L'Acomplia, nouvelle pilule anti-obésité de Sanofi-Aventis, est en vente depuis mercredi en France. Son développement a coûté plusieurs centaines de millions d'euros.
Car les chiffres de l’obésité dans le monde sont éloquents. Au Canada L'obésité infantile atteint le statut d'épidémie. C'est ce que conclut le rapport d'un comité des Communes sur la santé rendu public mardi dernier. Selon les conclusions de ce comité, 26% des Canadiens âgés de 2 à 17 ans sont obèses.
Depuis plusieurs années, sous la pression de l’Europe du Nord qui souhaite même qu’on interdise la publicité pour les bonbons aux heures d’écoute des enfants, l’obésité est devenu une cause européenne, après le tabac, vient l’obésité, devant l’alcool, car le travailleur obèse ne peut se nomadiser et reste localisé comme son médecin traitant. Ce désavantage est atténué par le fait que c’est un excellent consommateur.

Si l’on veut que les jeunes votent, il faut mettre des isoloirs chez Mac Do !

11/03/2007

Necronomiste : un Métier...

medium_bachi-bouzouk-chien-gerome_2_.2.jpg

A trois reprises en une semaine, l’ancien président de la Réserve fédérale, Alan Greenspan, vient d’affirmer que les Etats-Unis pouvaient tomber en récession d’ici la fin 2007. Alan Greenspan ne s’est jamais trompé en huit ans et si les Etats-Unis tombent en récession, l’Europe et la Chine suivront…dans une fenêtre de tir de moins de deux ans.

A l’inverse des déclinologues, qui ne savent que commenter stérilement l’actualité, les Nécronomistes savent gérer la décroissance , entre émeutes réelles et attentats virtuels (du type de celui que viennent de frapper American apparel première marque a s’être installée sur Second Life et Reebok).

Pendant que les marketeurs traditionnels dorment du proverbial sommeil osirien persuadé que le consommateur nourrit journellement une affection grandissante pour les Marques,
les Nécronomistes ont fait depuis longtemps le constat que :

-Personne ne reconnaît la valeur du travail
-Tout le monde reconnaît le pouvoir de l’argent
-Le développement personnel devient un espace à part que l’on souhaite préserver des deux premiers.

. C’est précisément ce qui fait le succès du web 2.0.

C’est pour cela que les marques n’y sont pas bienvenues.
Ce qui est l’origine des attentats sur second life et de la difficulté typer- croissante des marques de communiquer avec leurs publics.

Pas de projet
Pas de sens
Pas de lien
Avec le conso-acteur...

Dans les 5 prochaines années, les Nécronomistes se pencheront aux chevets d’ entreprises désormais condamnées pour survivre à dire et revendiquer publiquement à travers leur marque :

Leur vision du Monde : Le Sens
Leur mission : Le Projet
Leur ambition : Le But
Leur éthique : Les Valeurs
Leur personnalité : Le caractère
Leur territoire : Le domaine de compétence

En quoi peuvent elles se constituer en tant qu’acteur de la société, moteur du changement, accélérateur du mieux vivre ?

Voilà comme s’établira le diagnostic du Nécronomiste...

04/03/2007

La fin de la logique industrielle

La société de production a développé la grande consommation en imposant un modèle en voie d ’épuisement :

Consommation de masse = Standardisation
Marketing = Découpage et Ciblage
Hyper segmentation = Indifférenciation
Course à l'innovation = Confusion des territoires
Sur-mediatisation = Saturation des signes
Mondialisation = Perte des repères


medium_california_uber_alles.2.jpg


Les conséquences seront lourdes pour les entreprises qui ont relégué en aval
le sens et les valeurs.

Leur organisation industrielle, hiérarchique et déductive ne peut produire que des résultats objectifs, quantitatifs et mesurables en recherchant une valeur ajoutée à la marge et non au sens.

elles sont soumises , aux concurrents, à l'actualité, et aux consommateurs dans un monde marqué par la fin des idéologies et bouleversé par l'interactivité.
Même si les entreprises, leaders aujourd'hui sont celles qui ont marketer le monde pour mieux le dominer, leur logique ne sera plus longtemps dominante car elle se retourne contre les gens qui ne tarderont plus à faire le lien entre leur salaire, leur consommation et la conséquence des deux.

Plusieurs mois, auront été nécéssaires à l'Oréal pour modifier :
"l'Oréal parce que je le vaux bien" en l'Oréal parce que vous le valez bien"

Ou s'arrêtera, l'impérialisme des marques capable ainsi de communiquer au service de leur puissance et non des consommateurs ?
Une personne humaine vaut t'il moins qu'une marque ?
Le jour où les consommateurs sanctionneront devant le linéaire du supermarché les marques et enseignes qui ne répondront pas clairement à cette question se rapproche...d'où le retrait du projet de loi sur les class action que nous avait pourtant promis le gouvernement.


medium_quellemain.2.gif

Devant chaque consommateur, il y a désormais un balcon sur un abîme
mais derrière chaque marque, il y a derrière le jugement du produit, un jugement moral.