11/09/2019

Planning du mois de septembre

 

deso.jpgmail.jpg

laissez un gage de notre colère sur les fenêtres des criminels d'entreprise, les principaux auteurs du déclin planétaire.

 

 

http://abillionpeople.org/s13-full-moon-rebellion/

donc ça c'est le 13, faites n'importe quoi mais un peu de désobéissance…

                                                                      Le 19 sept je fais un live avec Les Gilets Jaunes constituants en vue des élections municipales pour lesquels je dévoilerai une stratégie radicale et révolutionnaire : Le municipalisme libertaire la prochaine révolution

                                                                      Le 20 je serai chez Publico pour la lancement du mag Jaggernault

 

http://www.palim-psao.fr/2019/09/rencontre-debat-autour-d...

21 Manif de renrée des GJ

desobeissance mondiale,guerilla,climat,révolte,rebellion,revolution,ecologie

23/07/2019

Recession TV

 

recession info,recession tv,stagnation,recession,stagdeflation,deflation,fin capitalisme,revolte,guerre civile,pankal mishra futur

Les américains qui savent tout marketer viennent de monter une web TV sur la récession.
Voici ce qui s'y dit :

Première phase :
Le cycle économique faiblit, le crédit compense la manque de lliquidités des entreprises. Les écarts de crédit s’élargissent. Les flux de trésorerie glissent. Les actions chutent. La volatilité augmente. Nous entrons dans cette phase.

Deuxième phase Octobre/Novembre
Le cycle économique ralentit encore, le crédit augmente pour compenser les besoins de fond de roulement des entreprises. Les dettes grand triple B chutent et les obligations encore plus fortement.
Troisième phase :
Des actions sont déclassées et passent de triple B à Actions pourries.
Concernant L’UE, les banques ne peuvent supporter le stress du financement. BCE et gouvernements interviennent. Les écarts de crédits explosent. Les taux négatifs tuant le business des banques progressivement. De grandes entreprises sont poussées vers la faillite.
Tout dépend alors des banquiers centraux. L’affaire du fond Woodford au UK fait des émules.
Avant que n’éclate l’affaire H2O, qui nous concerne puisque c’est la boutique de gestion de Natixis.
http://theconversation.com/natixis-quatre-grandes-lecons-de-laffaire-h20-pour-les-investisseurs-119474
les investisseurs avaient été confrontés à un réel problème de liquidité sur un fonds de Neil Woodford, un gérant « star » britannique, qui avait dû geler temporairement les sorties de ses clients. Celui-ci vient d’annoncer début juillet que ce dispositif était reconduit.
Autrement dit cela sent le problème de liquidités à plein nez lorsque les investisseurs n’arrive pas à récupérer leur capital. Ce qui est particulièrement inquiétant quand on sait les montagnes de liquidités qui ont été déversés par las banquiers centraux et le quantitative easing. Où est passé l'argent ??? Magique….


Analyse nécronomique pour la suite
La Fed s'est trop resserrée (ont augmenté leur taux trop rapidement) et le système s'est cassé... maintenant ils vont couper, mais ce ne sera pas assez
Les droits de douane ont resserré la politique budgétaire au moment même où la politique monétaire était trop serrée...
La dernière série de guerres commerciales a augmenté la probabilité de récession encore plus ...
Matières premières, pétrole, sociétés de transport, constructeurs automobiles... tous en grande difficulté
Le consommateur américain est totalement exploité et surendetté
L'UE est dans une lutte pour la survie...


Bonne soirée

20/07/2019

Homard Shérif

de rubis,lady gala,scandale,homard,omar,macronie,elite,peuple,revolte,colère

Comme Voltaire face à Rousseau, Macron apparaît comme ce représentant de l’élite arrogante, déconnectée des aspirations du peuple et qui prétend moderniser la société par en haut. Il partage avec Voltaire la croyance que des autocrates éclairés peuvent décider de la forme que doit prendre la société, une croyance qui témoigne d’un mépris pour les gens ordinaires
Pankal Mishra


Le ruissellement ?

Le premier de cordée ?

Les profits d’aujourd’hui font les emplois de demain ?


Non, les profits d’aujourd’hui font les super-profits de demain et sans passer par la case emploi.


Un léger coup d’accélérateur en 2020 (février ?) nous propulsera bientôt : La glorieuse stagnation est la dernière frontière et la récession le minimum vital pour les nécronomistes qui savent survivre en style au moins aussi bien que Keith Richard, y compris dans les trous noirs où l’on se meut non dans l’espace mais dans le temps.


Ce qui n’est visiblement pas le cas de François de Rubis et de sa femme Lady Gala cheveux platine et sèche-cheveux plaqué or qui venaient d’apprendre la loi du score que connaissent tous les déshérités et autres sans-dents : décrocher revient à aller embrasser le dur caniveau de la terre. Il s’agite désormais tel un bobo insomniaque, un vain grain de vanité, une ombre dont le seul silence de ses pairs aurait pitié.


Car le homard perd seul lorsqu’il est englouti par le tsunami de la colère populaire. La transition intestinale qui fait suite à un bon repas n’est pas une transition écologique mais nécrologique. Enfin, j’espère…(qu'ils ont aussi refait les WC)


Adieu l’ennemi