23/02/2009

En attendant Godot...

La messe est dite, seule la nouvelle bulle ainsi que nous l'annoncions, plus d'un an auparavant, pourra sortir le monde de la TGD.
La plus grosse bulle de tous les temps car il nous faut au moins cela : La bulle verte, c'est à dire l'occasion de revendre tout à tout le monde...
Plus de doute la dessus, Thomas Friedman himself, le triple lauréat Pulitzer, vient d'en faire son dernier livre dont le sous titre est éloquent : Pourquoi il nous faut une révolution verte et comment cela peut faire rebondir l'Amérique....
Le plus inquiétant dans cette future bulle mondiale étant de savoir que ce sont les mêmes qui ont vendus du jetable qui vont maintenant nous vendre du durable : ce qui est la logique puisque ce sont eux qui ont fait du cash avant...

Il paraitrait même que les relations avec les banquiers vont devenir durables...(ce qui est logique si ils finissent tous nationalisés...)


Bienvenue dans la TGD (2008-2012)