01/05/2020

Déflation Power et distanciation sociale du consommateur


Une synthèse d’un excellent texte de mes amis déflationnistes de deflation.com que je partage évidemment.
La pièce de Shakespeare Macbeth est réputée pour être maudite après avoir eu des acteurs mourants et des émeutes associées à diverses performances au cours des siècles. Dire le nom Macbeth à l’intérieur d’un théâtre est pensé pour être très mauvais karma et si les gens se réfèrent à elle comme «la pièce écossaise» ou «la pièce du Barde» pour éviter la malédiction.
Nous nous demandons si le mot déflation va de la même façon que Macbeth. Dans un article de Bloomberg, un gestionnaire de fonds obligataires de premier plan a déclaré : « Il est probable que nous ayons une impression négative d’inflation dans les prochains mois... » Inflation négative ? Est-ce que prononcer le mot d est maintenant susceptible d’entraîner une catastrophe?
Eh bien, je suppose que c’est peut-être un pas dans la bonne direction de reconnaître que la hausse et la baisse des prix ne sont pas réellement l’inflation et la déflation. L’inflation et la déflation devraient se référer strictement à l’expansion et à la contraction de l’argent et du crédit dans une économie, mais nous avons été conditionnés à ne penser qu’aux prix à la consommation dans ce contexte. Le gestionnaire de fonds en question mise gros sur le fait que les attentes de baisse des prix à la consommation, en particulier au cours de la prochaine année, sont trop extrêmes. Un autre stratège de premier plan pour une grande société de gestion d’actifs déclare dans un article : «Lorsque les restrictions de séjour à la maison sont supprimés, la demande va rugir en arrière. Les familles afflueront vers les restaurants, les magasins, les spectacles et les mini-pauses - tout sauf rester dans les maisons où ils ont été confinés. Dans de nombreux cas, les ménages auront accumulé des économies pour financer une telle frénésie.
Nous sommes très heureux de prendre l’autre côté de ces positions. Le krach boursier de mars 2020, qui se détache directement des sommets de nombreux marchés, est le plus susceptible d’être le début d’un processus déflationniste plutôt que la fin. Les taux de défaut augmentent sur les marchés du crédit et la déflation de la dette du secteur privé est en cours. Cela, en soi, devrait maintenir la pression à la baisse sur les prix, mais considérez cela aussi - Lorsque les blocages vont se terminer, comment le stock de détail excédentaire qui aurait été en mouvement va maintenant se déplacer? La réponse.des prix plus bas. Comment les entreprises de voyages attirent-elles les gens à voyager? Des prix plus bas. 
Le fait est que l’humeur sociale est en train de changer pour une tendance purement négative où les gens sont conservateurs et réticents. La distanciation sociale est un moyen idéal de décrire cette nouvelle tendance post-virus, négative et déflationniste.

Comme je le dit souvent, je suis négatif en guise d’apéritif …

28/03/2019

Progressiste toi-même

macron.jpg

 Le contrôle social et policier, tantôt insidieux tantôt brutal, sur les êtres ; l’appauvrissement, assisté par ordinateur, tels furent, derrière le masque séducteur du progressisme et les doux mensonges de ses thuriféraires, les plus tangibles bienfaits du macronisme en ce premier semestre.

Ainsi se réalisa l’utopie « En Marche »concoctée dans les cerveaux néolibéralisés qui présidaient aux destinées du pays depuis la parution du livre Révolution écrit par celui allait devenir notre Président.

Un Président qui appliquait avec fanatisme son programme. Son royaume enchanté était le Nouveau Monde, une start up nation maitrisant l’intelligence artificielle qui allait définitivement réduire les Gilets Jaunes ou plutôt les Yellow Jackets  en des produits manufacturés survivant uniquement par leur employabilité. De simples rouages dans la machine sociale qui si ils ne pouvaient plus exister en tant que producteur continuerait d’exister en tant qu’assisté consommateur.

Ou disparaître dans le plus progressiste des cas..