10/12/2007

Honneur et gloire au guide suprême de la révolution consumériste

Christine Hagarde , Ministre de l'économie du Boukistan, qui ne jure que par la relance de la consommation et du pouvoir d'achat et qui vient de déclarer dans le Monde que les nouvelles mesures (qui peut croire à ça...!) prises par le gouvernement correspondait à l'équivalent d'un treizième mois pour les français ( pour info Dame Christine :
une économie qui consacrerait à la consommation l'intégralité de ses revenus aurait un taux de croissance nul) ferait bien de lire le remarquable livre de nouvelles de notre hôte et nouvel ami Mouamar Kadhafi.
Le gouvernement en apprendrait long sur le malaise des banlieues qui sont les premières victimes de la mode et du désir de consommer quelqu'en soit le prix à payer (a la Tony Montana/ Scarface)

Je ne résiste donc pas, maintenant que le guide suprême est devenu fréquentable à vous en livrer un extrait plein de bon sens.


La ville est une mode, une fascination, une tradition stupide et une consommation maudite. des demandes futiles et une existence sans signification.
Et le pire n'est-il pas cet instinct grégaire ?
Le citadin n'a guère la capacité dé résister à une mode, même si elle lui déplaît,
ni celle de pouvoir résister à la perdition ou la consommation avide et funeste.


Extrait de Escapade en Enfer de Mouamar Kadhafi.

Nécronomiquement votre