06/01/2020

Patriotisme économiqueue et fête du slip

 

slip français,chine,exportation,delocalisation,japon,saga africa,patriotismeeconomique
En lisant ma note du 2 janvier sur le nouveau rôle des consommateurs et la rémunération qui doit en suivre, vous vous êtes peut être dit que j’étais définitivement de venu barge et
pourtant …
Prenons l’exemple chinois, qui s’inspire d’ailleurs du modèle japonais de la grande époque.
En Chine, Ericsson est 20 % plus cher que le local Huawei.
Comment est-ce possible me direz-vous ?
La réponse est d’une simplicité biblique : le patriotisme économique fait que les chinois achètent chinois, ce qui permet par ailleurs à Huawei d’être en Europe 20 % moins cher qu’Ericsson.
Autrement dit, les consommateurs chinois financent les exportations de leur marque.
C’est un bon calcul, car les téléphones sont faits chez eux et par conséquent cela leur donne du travail.
Évidemment, nous ne pourrions faire cela, car nos produits sont faits en Chine concernant ceux qui s’exportent et le vrai made in France concerne des produits qui ne s’exportent pas comme le slip français dont certains salariés organisent des soirées grimés en noir et danse sur Saga Africa.
On mesure (en centimètres) la différence de patriotisme économique. On est mal barré !

https://actu.orange.fr/france/le-slip-francais-sanctionne...

15/09/2019

La crypto du capitalisme d'Etat chinois

chinas-cryptocurrency-ban.jpg

La nouvelle du jour est dans le prolongement de ce que je vous annonçais dans ma note " La chine est rouge…"

Récemment, le gouvernement chinois a proposé d'interdire toutes les activités minières de crypto-monnaie en Chine, confirmant une fois de plus que le gouvernement n'est pas un fan de quoi que ce soit lié aux crypto-monnaies.
En outre, les lois chinoises de crypto sont strictes. Les institutions financières n'acceptent pas le bitcoin et les autres crypto-monnaies comme monnaies légales.
Puis, alors  qu'ils interdisent tout ce qui concerne la crypto-monnaie, la banque centrale chinoise a annoncé la sortie de sa crypto-monnaie native.

L' informations sur la Chine et le lancement de sa monnaie numérique native est décrit dans un rapport sur le portail d'informations de langue anglaise China Daily. Le Parti communiste chinois est propriétaire de ce portail d'information.
Selon le rapport, le lancement a été annoncé sur un forum organisé par le China Finance 40 Forum au cours du week-end à Yichun, Heilongjiang.
Lors du forum, Mu Changchun, un fonctionnaire du département des paiements de la Banque populaire de Chine, a déclaré que le jour de lancement est bientôt, probablement plus tôt que la Balance de facebook pièce numérique.
Le nom de la crypto-monnaie chinoise est inconnu. Ce que nous savons, c'est que la crypto-monnaie est soutenue par le gouvernement, et elle est dans une phase de test.
Au cours de cette phase, huit institutions recevront la crypto-monnaie, y compris les géants de la technologie tels qu'Alibaba et Tencent. Le plan est que ces entreprises aideront à distribuer la crypto-monnaie dans l'économie chinoise.

10/09/2019

La chine est rouge l'occident y sera

 

 

849644764.jpgPour avoir travaillé en Chine dans les sphères de Canton Nuclear Power et approché des dirigeants chinois, je pense connaître un peu, je dis bien un peu, comment ils fonctionnent. C'est pourquoi quand je vois que les chinois rachètent massivement de l'or à tel point qu'ils sont le plus gros acheteur en 2019, je me dis qu'il ne s'agit pas uniquement de dédollarisation mais de spéculation face à la folie des banquiers centraux occidentaux.

Ces banquiers centraux qui aujourd'hui n'excluent plus rien comme vient de le confirmer implicitement Christine Hagarde. Autrement dit financer des grands travaux ou racheter des dettes d'entreprises jusqu'à l'heiicopter money en direction des particuliers. De l'argent à Noël pour tous les citoyens de la zone euro. Rien foutre et être payé, l'idéal...L'idée paraissait folle, elle ne l'est plus. De grands économistes comme Daniel Cohen plaide pour cela :

La Banque centrale européenne pourrait refinancer davantage la Banque européenne d'investissement, qui pourrait s'appuyer sur les banques nationales de développement du type KfW ou bpifrance. Enfin, si rien de tout cela n'est efficace, la BCE pourrait donner de l'« helicopter money », en versant par exemple 1.000 euros à chaque citoyen le jour de Noël ! ça ferait 340 milliards. Si ça relance l'inflation, très bien, sinon très bien aussi !

https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/il-es...

 

Autrement dit prêt à tout pour éviter l'effondrement de l'économie mais ce qui n'est pas sans conséquence sur l'aspect monétaire et la valeur réelle de l'argent. En augmentant la masse monétaire sans augmenter la richesse , vous dévaluez la monnaie.

A force de vouloir éviter à tout prix la récession et distribuer de l'argent à tout va, le risque se déplace donc vers une énorme crise monétaire et une perte de confiance en la monnaie. Et que fait on en pareil cas : on achète  de l'or. C'est la raison pour laquelle, je pense que les chinois spéculent à leur façon sur une montée importante de l'or liée à une crise monétaire dans un contexte où la valeur de la monnaie tendra vers zéro.

Toujours dans ce contexte apocalyptique, il faut se réintéresser de près aux cryptomonnaies notamment au Libra Le bitcoin perdurera pour les achats de drogues...J'ai croisé des traders cokés qui payent comme ça...Les bruits courent que pas mal de politiques aussi...

Concernant les autres news, le Brexit. J'entends beaucoup autour de moi que Boris Johnson est un fou qui va ruiner son pays. Je ne le crois pas. Comme je l'ai toujours dit, sa stratégie est de créer un paradis fiscal pour attirer les entreprises. fera t'on encore les malins lorsqu'il annoncera un taux d'imposition à 15 % pour les entreprises pour attirer du monde ?

Rien... car on ne pourra rien faire. Nous ne pourrons pas baisser de 28% à 15% dans le modèle français. Cette approche fiscale d'une baisse massive de l'impôt sur les sociétés pourrait aussi avoir lieu en Allemagne et pourquoi pas en Italie qui a quoiqu'on en dise un excédent primaire dont on rêverait en France.

Bref attendons nous au radeau de la méduse et au chacun pour soi.

Le feuilleton Nécronomique continue. Prochain épisode dans deux jours avec la déclaration de Dame Hagarde de la BCE.