25/03/2008

Calendriers des révélations, rebond et chasse aux papillons.

c132ea0db2ed34e74a7c67523fde2e1c.jpg


Spécial dédicace to Jacques C …grand Nécronomiste devant l’éternel…
Maximum Respect.


Comme disait Roger Kerbaoui incarné par Roger Hanin dans cet excellent film « Le Sucre » avec Jean Carmet, histoire d’une spéculation authentique autour des produits de premieres nécessité : cacao, laine, soja et sucre…

« vous êtes venu, vous êtes revenu, vous êtes dedans… »
Ainsi fonctionne la chasse aux papillons selon l’expression consacrée de la chasses aux gogos
Car le papillon ne se souvient pas qu’il a été chenille.


Je laisse donc la parole, à l’ami Jacques C, meilleur analyste financier du monde pour qui sait l’art de contrôler l’incontrôlable.

Les organisateurs du bal ont su attendre cette semaine pour y loger le socle de leur crick, afin de prendre un maximum de paniqueurs à contre-pied et donc n'avoir personne en face d'eux pour les empêcher de faire rebondir les marchés actions...
Et j 'incline à penser que dans ce but, le calendrier des 'révélations' (sur l'ampleur de la crise) et celui des prix affichés des actions fabriquées ( Money power à Wall street)…sont entretenus dans une relation duale.


Oui, Jacques, tu as parfaitement raison…car effectivement le « calendrier des révélations » est programmé sur plusieurs mois afin de dépouiller les bobos et les gogos…qui seront également sollicités en tant que contribuables car désormais il n’est plus question de baisser les prélèvements obligatoires (pour les situer dans la moyenne européenne), pourtant une promesse de campagne…
Peut être faudrait il pour cela faire des budgets crédibles, ce qui n’est jamais arrivé depuis trente ans en France…
Tant pis pour ceux qui ont chassé les « bonnes affaires »
« pour attraper le gibier il faut être tous les jours à la chasse, sans quoi on est le gibier. »
et cela les petits porteurs l’ignorent…

Il sont venus, ils sont revenus, ils sont dedans…

Nécronomiquement votre

03/03/2008

Sondage nécronomique du jour :

De passage à Paris, fin avril début mai, je me proposai d’organiser une petite conférence drink
( nous ne sommes pas comme Lawrence d’Arabie, nous ne traverserons pas le désert sans boire ! ! !)
Sur le thème de la Très Grande Dépression et de la perte du bonheur dans les démocraties de marché.
Mais je me suis aussi dit qu’avec un titre comme cela, personne ne viendrait….
Donnez moi votre avis nécronomique …ou écrivez-moi directement (adresse e-mail dans le blog dans A propos).

Nécronomiquement votre

Intermède nécronomique musical

Notre Président célébrait, il y a peu, devant le Congrés des USA, l’importance d’ Elvis Presley dans la culture américaine.
Connaissez vous Adriano Celentano, le Elvis Presley Italien ? ? ?
Pour celles et ceux qui ne s’en souviennent pas, je leur recommande de taper sur you tube ou dailymotion Adriano Celentano svalutation
Svalutation est une chanson qui a été écrite en 1976 et qui continue à faire rocker...:et qui deviendra d'actualité dans la deuxième phase de la Très Grande Dépression après l'agonie du dollar.

Une chanson sur le pouvoir d'achat qui vrille :

Eh la benzina ogni giorno costa sempre di più
e la lira cede e precipita giù
svalutation, svalutation.

Cambiando i governi niente cambia lassù
c'è un buco nello Stato dove i soldi van giù
svalutation, svalutation.

Io amore mio non capisco perchè
cerco per le ferie un posto al mare e non c'è
svalutation, svalutation.

Con il salario di un mese compri solo un caffè
gli stadi son gremiti ma la gente dov'è
svalutation, svalutation

siamo in crisi ma,
senza andare in là
l'America è qua.


Dans l’esprit, c’est : (traduction + Qu'approximative) : Chaque jour c’est de plus en plus dur de mettre de l’essence dans la voiture…et la lire tombe en bas, en changeant les gouvernements rien ne change et avec mon salaire je peux plus me payer un café et une place au stade…svalutation, svalutation…

Nous sommes en crise
Mais sans y aller
L’Amérique est ici…



Un grand visionnaire, Adriano Celentano…

il faut sauver les USA qui ont exportés leur pauvreté sous forme de titres bancaires dans le monde entier...Subprimes, cartes de credits etc...il n'y a pas découplage entre nos économies, tout le monde est impacté, nous en sommes aujourd'hui au stade de la stagfation, période transitoire qui durera un certain temps avant que les Etats unis finissent par exporter leur stagdéflation pour faire payer tout le monde deux fois.

Bienheureux ceux qui possède peu et ne sont pas endettés...
Les choix seront plus faciles à faire...

L'histoire de la Très Grande Dépression est en route, accrochez-vous à vos fauteuils, décryptez les informations, vous êtes désormais en live car chaque jour il se passe des évenements économiques que je ne peux hélas tous commenter à moins de passer 4 heures par jour sur ce blog....

Mais sachez que l'histoire s'accélère heure par heure,jour par jour et ce mondialement, nous vivons une période difficile mais historique...
Etes vous prêts, chers Amis nécronomistes ??? je veux iire vos voix...


Nécronomiquement votre