30/11/2013

Lunar Caustic

 Se retrouver dans un état d'extrême secousse, éclaircie d'irréalité, avec dans un coin de soi-même des morceaux du monde réel. Antonin Artaud


jp fanny.jpg

 

 

 

 

 

 

 

JPC et Fanny fiancée intersidérale


 

Pour les nécronomistes, l’économie est considérée comme la dynamo d’un système où TV, politique, Football et Euromillion sont d’une importance égale.

Pendant que les politiques vivant la solitude du moniteur de ski, les hivers de neige tardive (merci jwb),se métamorphosaient en cosmonautes  et gravitaient au-dessus de nos têtes nous promettant la lune, les nécronomistes  munis de leur télescope nécronomique comprenaient que dans les paysages lunaires, la mer des crises est proche de l’océan des tempêtes  et que par conséquent, mieux vaut se rendre directement à la mer de la tranquillité où l’on s’extasie heure par heure et jour par jour de ce que l’on peut ramasser sur les trottoirs ou dans les caniveaux.

Il n’était pas nécessaire d’attendre d’être un extra-terrestre pour le devenir.

Marché à Barbés, dernière market place où l’on pouvait encore acheter des légumes à bas prix, ramassage de radiateurs électriques et de serrures trois points dans les entreprises en dépôts de bilan avant liquidation, pauvreté rimait avec créativité.  Tel était le quotidien des anges déchus du paradis du stress et des paillettes.

Confiance, hors taxe, main à la main, l’économie parallèle battait son plein de super pour tous ceux qui étaient  bloqués par les persiennes de fer de leur compte en banque.

La fameuse reprise était "Higher"  donc pas ici-bas. L’argent ne franchissait pas malgré les milliards déversés, le coffre-fort des banques. 

Le bonheur n’était pas dans le prêt, nous ne pouvions donc plus mourir à crédit.

Cela nous permettait de ne pas confondre la vie avec une accumulation de gadgets et de savoir reconnaître le travail lorsqu’il est déguisé en loisir dans les démocraties de Marché.

 

TVA (travail à valeur ajoutée du consommateur)

Nécronomiquement votre

08/11/2013

Déprime et des primes mais le Graal au bout...

 

Comme prévu Mario Draghi abaisse les taux pour combattre la déflation (voir ci-dessous).

Ce faisant, sa mission étant de combattre l’inflation, il constate que d’inflation, il n y a pas, hors celle des taxes et impôts.

Rachida Dati qui en son temps avait confondu inflation et fellation doit être malheureuse. Il n’y a donc pas d’augmentation du gout de la vie …Mais l’inverse une augmentation du dégout de la vie…La déflation salariale. Passage de la prime de licenciement à la déprime///

Pour le reste, rien de nouveau ; Juste des banques centrales qui prêtent aux banques pour qu’elles achètent des dettes d’état et puissent faire des plans sociaux et récupérer l’immobilier des endettés…. Magnifique….Le viager, c’est l’avenir. Parlez en aux amis de feu le Crédit Immobilier de France...

Soyons optimistes, faisons confiance à la BPI et à la créativité des français unis dans une poussée collective comme pendant la guerre de 14….

Que les bonnets rouges se rassurent avec le pacte d’avenir...

Nous sommes tous des Excaliburs qui demandons à être retirés de notre rocher  (de subventions et d’ aides), c’est Arthur  Hollande qui me l’a dit… 

 

Le pansement, c’est maintenant…pendant que les transfusions de la BCE continuent…Après, c'est free style...

09:24 Publié dans Crise et Mutation | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : paris

30/10/2013

Japonisation et Chatiment des neufs orifices

 

Subutex, Marlboro, IPhone, l’économie parallèle s’expose librement dans les rue de Barbés Bamako.

Et puisque nous sommes tous condamnés à devenir des dépôts ventes humains, j’ai accompagné Piero de Rochechouart dans son activité de chinage chez Guerrisol distributeur préféré des Français avec la Croix Rouge et Emmaüs…

Je suis tombé sur ce blouson collector à un prix défiant toute concurrence…(C est même encore trop cher pour espérer le vendre !)

A mettre au coffre….avec les teeshirts Balladur

Pour le reste,  le mot sur toutes les lèvres est la japonisation de l’économie…

http://www.atlantico.fr/decryptage/fmi-craint-prochaine-g...

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/10/26/les-imp...

 

 

 

Ce que nous annoncions dés 2010 dans Crise et Mutation.  Le fameux châtiment des neufs orifices et le double dong nécronomique (revoir interview 2010 Crise et Mutation).

Comme dit l’ami Franky la manivelle

«  Lorsque la gangrène est là, il y a toujours une jambe qui traine derrière…On a beau amputer, le corps est toujours là…. »

 click on picture

jean pierre crepin, necronomie

12:17 Publié dans Crise et Mutation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris