23/07/2008

Sépultures d'entreprises

72927ec9c529c82e5ab4aa53ec2246f9.jpg




De la chasteté à la virginité, du mysticisme à la gnose, du corps épris de pureté au corps parfait,
Le diable œuvre à notre avancement, qui nous ramène par les voies du désordre à l’état originel : virginité, boucle d’azur dorée :
Eut il existé un jour d’autres Anges que les golden boys nous clament les marchés financiers pour être sûrs que nous avons bien compris que notre sort était entre leur main et que nous nous étions condamner à les renflouer en tant qu’actionaire ou en tant que contribuable et même les deux, et le cas échéant mourir pour eux.
Alors que leur croissance a été basée sur la création de dettes pas de richesses.

Du balancier des comptes, chaque cadence dessine l’Amen.


Nécronomiquement votre
PS Crédit agricool (deuxième semestre sépulture d’entreprise)

09/05/2008

Chateau de cartes underwater

Suite à ma note précédente

Rescap underwater :


6318e5a840fb19a8a1f2c3343e96a1cc.jpg


Rescap, filiale de GMAC, le bras financier de General Motors qui en a cédé la majorité au fonds d'investissement Cerberus en 2006, est spécialisée dans le crédit hypothécaire. Au bord de la faillite, elle cherche 3,5 milliards de dollars auprès de GMAC.

Rescap (Residential Capital, une filiale de GMAC), l'un des dix premiers organismes de prêt hypothécaire aux Etats-Unis, est au bord de la faillite, et cela fait très peur à General Motors, la maison-mère de GMAC, ainsi qu'au fonds d'investissement Cerberus. Ces derniers devront prendre en charge une partie de la dette en cas de défaut.

Le constructeur automobile de Detroit, lui-même dans une passe difficile, avait annoncé qu'il ne se sentait plus responsable du sort de ResCap alors que ses bénéfices venaient d'être altérés par l'éclatement de la crise du crédit hypothécaire. GM a en effet vendu en 2006 la majorité (51%) du capital de cette filiale à Cerberus.

General Motors cherche maintenant à sauver ResCap. Le plan de sauvetage dont le groupe discute avec Cerberus les contraindrait à rembourser une partie de l'enveloppe de 3,5 milliards de dollars jugée nécessaire en cas de faillite. Cet arrangement fait partie d'un plan financier pour fournir de la liquidité à la société pendant un an. Ce plan pourrait également donner lieu à des ventes de participations dans des créances hypothécaires titrisées et autres portefeuilles de titres adossés à des crédits, y compris en Europe.

Source les echos

Pour info, la perte de Rescap au premier trimestre est de 859 millions de dollars. autrement dit, même avec le prêt, Rescap is dead,
Il ne s'agit donc que d'un ultime aménagement du calendrier des révélations destiné à faire tenir une sépulture d'entreprise pendant encore un an...
Après l'immobilier, l'automobile, après l'automobile, les particuliers...Un vrai chateau de cartes...que nous allons payer car les américains ont exportés la dette de leurs pauvres dans le monde entier.
Des génies du marketing...

12/04/2008

Le coup du Double Dong…



da36e3b62d51fed5dfec515231c8c48a.jpeg


Donnez-nous des cercueils de bronzes pour les dieux de l'instant
Jean Néplin RIP


Sanctifié dans le monde entier, nommé jusque dans nos contrées : commandeur de la Légion d’honneur, Alan Greenspan l’ancien gouverneur de la Fed, celui qui disait avec humour devant des parterres de journalistes :
« si vous m’avez compris, c’est que je me suis mal exprimé »
Oui, Alan Greenspan, l’icône de la Money Power internationale va se retrouver brûler dans peu de temps , tant tout le monde lui incombera la responsabilité de la Très Grande Dépression ;
N’a t-il pas perdu son sang-froid après le 11 septembre en regardant Wall Street s’effondrer ?
Et n’a –il pas surestimé Les effets de l’attentat en laissant des taux d’intérêts trop bas et en laissant s’installer le crédit facile ?
Traduction : Ben Laden n’aurait-il pas réussi à détruire l’économie américaine
Avec la complicité involontaire d’un paniqueur ? ? ?

Oui, c’est vrai, Alan a perdu son sang-froid, il a pensé que nous étions dans un scénario de krach total et qu’il allait falloir aider l’économie américaine à se relancer…
D’autres diront également qu’il avait perdu la tête bien avant en laissant avec des taux bas se propager la bulle Internet et le Krach qui a suivit…

Peu importe, la dette des pauvres américains a été titrisée (crédit maison,voiture,carte de crédit) et répandue à travers le monde.
Quand on vous disait qu’ils avaient inventé le Marketing…

Nécronomiquement votre