14/12/2014

Joyeux Noêl

Poster_pere-noel_V5.jpgClick on picture

 

 

 

 

 

 

 

Petit cadeau pour les fêtes, un glossaire nécronomiste pour les nuls réalisé par les membres de Nécronomie Internationale

Adam Smith : Premier homme du paradis du stress et des paillottes de la pensée ultra libérale et créateur du concept de la main invisible du capitalisme.. Première victime du syndrome de Pinocchio qui prit feu en se masturbant.

Assedic Park : Lieu de rencontre des travailleurs fossilisés qui ont perdu leur emploi par manque de compétitivité et qui bénéficient d’un plan de relance déguisé afin qu’ils ne menacent pas la cohésion sociale

Auto consommation (par JWB)

Pour ne plus se consumer d’envie au bal de la sainte marchandise, il convient de se consommer soi-même : crottes de nez, bien sûr, mais aussi larmes, morve, urine et autres fluides corporels à partager si affinité, à deux ou à plusieurs. Ainsi émerge une économie sympathique parce que de taille réduite qui elle ne donne pas à l’économie des macro(n)s beaucoup de grain à moudre, permet de conserver, à chaque instant, les gestes essentiels d’une consommation vraie c’est-à-dire tout à la fois inutile à chacun, profitable à quelques-uns et suffisamment compulsive pour permettre à tous de réaliser, à travers la plus pauvre des existences, l’essence ridicule de l’homme sans qualités qui adresse chaque année, à la faveur des tromperies médiatiques de saison, sa compassion aux directeurs et directrices (parité oblige) de stations de sports d’hiver maudissant à gros flocons, dès la mi-décembre, l’ingratitude atroce des hivers de neige tardive..

Ayrault : Ministre plus près de l’amer que des coquillages, aéroporté  vers l’inutile et l’ hors d’usage.

 

B

Banque centrale : En Europe, banque qui prête aux banques pour qu’elles achètent des dettes d’Etat. Ailleurs dans le monde, banque qui imprime des billets pour acheter des dettes d’Etats.

Bien immobilier

Les hommes construisant des maisons pour oublier qu’ils sont mortels, le bien immobilier sert dans les démocraties de Marché à financer la maison sur médicalisée à 4000 euros par mois.

 

BPI (Banque publique d’investissement)

Banque d’Etat servant à faire éclore des jeunes pousses prometteuses exportatrices. Nous sommes tous des Excaliburs qui demandons à être retirés de notre rocher

C'est Arthur Royal qui me l'a dit...

 

 Bulle verte : La bulle des bulle, la bulle supreme de la consommation durable. Le monde meilleur pour nos enfants dont on a hypothéqué l’avenir. Ceux qui nous ont vendu du jetable veulent maintenant du vendre du durable. Pour ce faire, ils changent de nom ou rajoutent des petits autocollants verts..

C

 

Caisse d allocation familiale

Support de la Banque mondiale et du FMI qui permet d’importer de la pauvreté tout en exportant de la richesse et de gagner de l'argent en faisant des enfants endettés.

Caisse des dépôts :

Dépôt, des pots, et caisse des dépôts

Il ne faut pas confondre le Dépôt, célèbre boite de nuit Gay parisienne et la caisse des Dépôts, on peut néanmoins se demander si finalement la description de l'un ne s'applique pas à l'autre :

La plus grande backroom d'Europe. 1400 m2 de couloirs, de labyrinthes, de cabines. Deux darkrooms complètement noires et pleins de dédales et de recoins et tout ce qu'on peut espérer d'un lieu consacré au sexe (ou à l'investissement).

 

Champs élysées :

On ne remonte pas les Champs Elysées...On les descend...

 

Charia du Marché

La Charia du Marché qui sera exposée en ce début d’année dans le cadre du djihad pour le pouvoir d’achat et l'emploi macron nécronomisé.:

« Pas de jours sans achats, magasins ouverts toutes l’année y compris le dimanche, soldes toutes l’année.

 La balance des paiements des démocraties de Marché  n’est qu’une appellation occidentale du jugement dernier des républiques islamistes. 

 

Châtiment des neufs orifices :

Vous serez puni par tous les orifices par lesquels, vous avez consommé...

 

Chômeur : Personne en formation tout au long de sa vie pour assurer son employabilité car les emplois qui sont détruits ne sont pas les mêmes que sont qui sont crées.

Costa Concordia (par JJr)

Surnom du navire France. C’était un beau navire. Il faisait la fierté de ses habitants qui n’avait jamais jusqu’alors n’avait jamais songé à le quitter.

Sa double coque, le meilleur système social du monde et le meilleur système éducatif était à toute épreuve. Le capitaine dont chacun savait qu’il était l’homme providentiel et qu’il nous mènerait à bon port, était à la barre. Quant à ses seconds longtemps issus de la ligue spatiale enarquo polytechnicienne et plus récemment du barreau intergalactique, ils savaient anticiper les problèmes.

Aucun vortex, aucune faille spatio temporelle ne pourrait troubler le voyage vers la galaxie de la croissance permanente.

Comment faire voler un vaisseau avec un moteur diesel ? Avec la plus grande hélice du monde avaient-ils dit ! Ainsi fut fait.

Mais à peine- et quelle peine- fut elle placée sur son axe qu’elle entraina le beau navire et son équipage par le fond.

 

Dégreçage : (Vince)

Procèdure du FMI dans laquelle vous entrez comme un cochon et ressortez comme une saucisse afin d’éviter de devenir un protectorat chinois ou Qatari.

Le Pirée passé ou le Pirée avenir voire le Pirée certain…La Grèce en faillite doit trouver son business model dans la mondialisation…

A quand des pulls Platon, des jus de fruits smooth up sagesse ?

 

A suivre

 

 amaon.jpeg

 

 

 

 

 

 

 Toujours en vente libre

 

 

 http://www.amazon.fr/Grande-Deconnexion-Passeport-p.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15/07/2014

Hashteumeuleu

On peut se moquer de Kim Jong le dictateur coréen qui fait croire à coups de propagande que son pays est en finale de la coupe du monde , les ficelles utilisées par les dirigeants des Démocraties de Marché sont tout aussi grossières.

Ainsi dans notre beau pays, en guise d’impuissance, nous avons eu droit à des propos lénifiants de Kim Hollande tentant de créer une poussée nationale collective à travers l’histoire de France et les commémorations dans un pays en voie de décomposition

Petit récap nécronomique :

Que les jeunes ne s’inquiétent pas…Ils auront le choix entre le service civique pour Charles-Edouard, l’apprentissage pour Momo et Aboubacar, et  le code HTML pour Chang et Chi. (le tout composant la fameuse démographie française non communautarisée (lol) )

Pour les autres se sera le langage Hashteumeuleu et le gaz de shit compatible green bizzness.

Le marché de la drogue ayant en commun avec le marché des labos pharmaceutiques, le fait de pouvoir s’intéresser à l’existence sociale de ceux qui n’en n’ont pas ou plus…

Le langage hashteumeuleu dès le primaire, il fallait y penser. Surtout quand on sait que les récentes études sur l’éducation en France démontrent que l’illettrisme n’a jamais été aussi grand en France et que le niveau en maths est catastrophique.

La bataille de l’internet s’étant définitivement jouée, il y a 20 ans où certains pionniers français avaient vainement tenté de vendre des moteurs de recherches français, des navigateurs français et même des langages français (Alambik), se faisant jeter par les ministres des télécoms successifs (à commencer par Fillon «  qui vous a demandé de faire cela ? »

Il ne s’agit donc ni plus ni moins que d’occuper les jeunes iroquois. Le nouveau marché n’étant pas le Nasdaq, il n'y a désormais plus aucune chance que les nouvelles pousses françaises formés en primaire puissent un jour rejoindre les Amazon, Google Face book et consorts qui n’ont cessé depuis l’origine de lever des milliards de dollars et qui peuvent aujourd’hui couvrir tous les métiers de la terre.

L’idée d’une économie verte sauvant le monde du chaos, chère aux bobos et aux yuppies, bâtie à coups d’Eco taxes et de règlementations ne pouvant à ce jour fonctionner auprès de la légion des damnés et des consommateurs zombis, l’idée directrice  de nos dirigeants pour faire patienter les foules est donc la fameuse conférence sociale.

En gros, pour les nouveaux amis de la finance propre, il s’agit de faire croire que les intérêts des salariés et du patronat convergent et se confondent.

Naïveté quand tu nous tiens…

On apprend normalement dans les cours de récré de l’école de la rue que l’entreprise est faite pour créer des richesses pas des emplois…Visiblement nos élites n’ont pas fréquentés les mêmes écoles.

Ne nous y trompons pas la mutation que nous vivons n’est pas une mutation des hommes mais une mutation économique. La rentrée sociale et la prochaine stagdéflation européenne que nous annonçons depuis plus de sept ans le démontreront assez largement. Le pansement, c’est maintenant…Après c’est free style Hashteumeuleu.

Nécronomiquement votre

27/02/2014

Invente-moi des maux

Le spectre d’une stagdéflation pouvant succéder à la stagnation ne signifie rien d’autre qu’il faut désormais pour le gouvernement, contrôler jusqu’à diriger la consommation afin d’obliger le peuple à consommer uniquement ce qui peut remettre l’économie sur les rails d’une croissance durable, la fameuse bulle verte telle qu’elle a été définie par la Money Power.  Les gouvernements étant dans l’incapacité d’accélérer le rythme de la mutation tout l’enjeu devient pour eux de transformer un sentiment négatif de retour vers le passé en sentiment positif. Autrement dit, l’économie de Marché essaye de nous décontaminer en nous faisant redécouvrir les vertus du passé où l’on ne confondait pas la vie avec une accumulation de gadgets. Plus fort encore, on essaye de faire passer des comportements de crise comme des modeles de progrès en utilisant les ficelles les plus grossières du marketing pour tenter de créer des tendances de nouveaux comportements. Pour combattre les maux, on invente des mots pour faire oublier qu’Il n’est pas pire destin que celui de l’homme condamné à s’appauvrir sur le lieu même de sa richesse. Les jeunes et les plus pauvres vont chez des fermiers et travaillent gratuitement moyennant nourriture et hébergement. Cela devient le Woofing. Le fait de déjeuner avec des personnes que l’on ne connait pas devient le co-lunching. Comme si tout cela n’était pas possible sans s’inscrire préalablement sur un site Internet. On vante aussi pour ceux qui n’ont pas d’argent les mérites de la co-location comme si c’était une expérience extraordinaire.  On se déplace en rickshaw dans les grandes villes européennes. Le top du top de l’écologie. Bref, on réinvente le pousse pousse... Le covoiturage devient un must du consommateur citoyen prêt pour la mutation. A Paris, nous nous en rendons compte particulièrement car nous sommes dans le temple des bobos. Nous les croisons quotidiennement, nous les voyons aller en short et en en tongs au Monoprix, manger des produits naturels à des prix exorbitants, acheter des jouets en bois pour leurs enfants  Le « c’était mieux avant » est pour les bobos la piste de décollage de la prochaine bulle de la consommation durable. Le SAS de décontamination….Piste de décollage pour les bobos, piste d’atterrissage pour les prolos .

necronomie,crise et mutation,la grande deconnexion