24/06/2008

Necronomy Power

4c06f3d4c53a37df6d14b3131133b9fd.jpg


"Après avoir résisté tant bien que mal à la tempête internationale, la zone euro est bien en train non seulement de s'enliser dans la croissance faible, mais elle risque aussi désormais de plonger dans la récession", a commenté Marc Touati, directeur de la recherche du courtier Global Equities.
Merci Marc, mais il y a peine six mois, tu disais le contraire….
Certes, scier la branche sur laquelle on est assis, revient à se suicider économiquement comme je l’ai fait sciemment en refusant de continuer à passer la serpillière dans les peep show de l’économie globale, bien qu’happé certains jours par la faiblesse hurlante de mes moyens .
Mais être allé si loin dans le néant valait bien la peine qu’on continuât, vers un néant plus absolu encore…
Une théorie (TGD) de contrées économiques inexplorées et une sortie du système solaire des banquiers centraux.
L’honneur de se perdre, en, se souvenant que le déhanchement est un progrès, et qu’un jour d’été, vous est reconnu le privilège d’avoir été fort contre Dieu même si les consommateurs ne font pas de détails et gèrent leur cerveau comme un magasin, l’ouvre et le ferme à heures fixes (le JT de TF1) et laissent tomber sur le sommeil un rideau de fer qu’ils relèvent le matin.
De toutes les images qui s’inscrivent sur les écrans, il en est qui me fascine plus particulièrement. Ce sont celles qui restituent en pointillé le parcours de l’iceberg, son détachement hasardeux de la glaciation économique, sa dérive aveugle et silencieuse vers une télévision prête à imploser le jour ou il s’agira de dire la vérité.
C’est peut être pour cela qui il faut réformer la télévision publique.
Personne hors la société choisie de ceux qui revenus de toute morale obscurantiste ou moderniste, de tout simulacre de repentir, ou succédané d’espoir, savent que la nécronomie suffit à la confusion des temps et au franchissement des espaces : qu’il n’est d’autre loi que celle des monarques de la grande Consommation versant les braises au sein des médias,
D’autre devoir qu’être a leur service et d’autre gloire que célébrer leur règne.
Aux courtiers de l’indicible, j’ai préféré les baroques coureurs des bois lancés sur la piste de la TGD.
Loin, si loin, des spectateurs attardés en l’époque, victime d’un jeu social désuet, divertis et désertés d’eux mêmes, abusés et somnolents , rassurés et inertes.
Riches du ciel bleu, léchant les persiennes de fer, les nécronomistes, aux chaînes de T.V. privées opposaient le froissement d’ailes brûlées de la gnose et de ce blog.

Nécronomiquement votre

02/06/2008

Changement d'herbage rejouit les veaux d'or

Oui Vincent, La TGD vaut tous les feuilletons télé, c'est pourquoi, je livre ici un nouveau round de prédiction :

Alors qu'il est désormais acquis, qu'un trait de méthadone relie encore l'Occident à l' Asie (jeux de pékin)
on peut considérer que Le Marché sous assistance respiratoire plus camisole chimique passera l'été.
Le graph de la Très Grande Dépression allant se former dés la rentrée
j'en veux pour preuve le changement de majordome à la fed dont vous trouverez
ci joint la lettre de démission.

DEMISSION.pdf

L'immense courage des acteurs gouverneurs de la planète n'étant plus à démontrer (cf Greenspan)
Courage, fuyons, c'est dans le deuxième semestre que joyeusement, nous prendrons tous la direction du grand SPLAASH, la piscine des ténèbres.

Il est des signes qui ne trompent pas.

Nécronomiquement votre

Je compte donc sur vous tous pour le Premier banquet de l'Internationale Nécronomiste à la rentrée (reste à trouver un lieu délocalisé)

10/05/2008

la la la lala lalallala the auto-débandade (smoke underwater)

0a383bd33385f28c6cc67d77e1789806.jpg

David Cronenberg "crash"

American International Group (AIG), le numéro un mondial de l'assurance, a annoncé la plus importante perte trimestrielle de son histoire et, en même temps, son intention de lever 12,5 milliards de dollars pour renforcer son bilan

AIG, dont le titre chutait de 5,8% dans des échanges d'après-Bourse après avoir clôturé en baisse de 2,06% à44,15 dollars, a précisé que la perte du premier trimestre comprenait notamment plus de neuf milliards de dollars de dépréciations sur son portefeuille de dérivés de risque de crédit (CDS).


Rappelons que AIG est le numéro mondial des assureurs automobiles


la la la la la la lal la la la
La crise économique c fantastique, la decadence c la bonne ambiance....

Vivement qu'après le Krack immo et le Krack auto, on passe au Krack particulier
1000 milliards de dollars exportés sous forme de titres par les USA...

Néccronomiquement votre