09/03/2020

Coronavirus et nécronomie

 

 

coro.jpgL’ Italie signale un 2e saut consécutif de 1 000+ cas, les décès bondissent de 60%; le taux de mortalité en Italie atteint 5%
Les chiffres quotidiens en Chine affichent une nouvelle baisse dimanche
L'Albanie confirme les deux premiers cas
Le nombre total de cas aux États-Unis dépasse 500
Le président portugais entre en quarantaine
L'État de New York confirme 16 nouveaux cas portant le total au nord de 100
Santa Clara rapporte 5 autres cas à 37
Mass confirme 15 autres cas liés à la conférence de Biogen
Le maire de Blasio dit que NYC pourrait voir des centaines de cas en 2-3 semaines
Le bilan des morts atteint 21 alors que 2 autres cas sont confirmés dans l'État de Washington
L'Oregon déclare l'état d'urgence
16 millions d'Italiens se réveillent en quarantaine
L'Egypte signale le premier décès d'un coronavirus en Afrique, un citoyen allemand
Le pape François annule son discours de dimanche
Le Dr Fauci USA prévient que la propagation dans la communauté devient hors de contrôle.
'Grand Princess' à quai à Oakland lundi
L'Arabie saoudite met en quarantaine la province
La France et l'Allemagne demandent l'interdiction des événements avec plus de 1 000 personnes
Toujours pas de mot sur le moment où 'Grand Princess' atterrira
Un patient au Japon développe une méningite
Le bilan des morts en Espagne atteint 17, 600personnes sont contaminées
Cuomo dit qu'il veut éviter de fermer les écoles de New York et de voyager si possible
Le bilan officiel des morts en Iran atteint 194
Le maire de Daegu corée du sud dit que l'épidémie pourrait ralentir alors que le nombre de nouveaux cas diminue

28/02/2020

Crise Mutation

En 2008, sur le blog, j'écrivais cette note visionnaire que j'allais reprendre dans mon livre culte Crise et Mutation

Chacun peut mesurer maintenant sa justesse

coronaviris,recession,depression,cygne noir,krack,crash,bourse, imm,tres grande depression,futur

 

 


Rien ne change, mais l’économie, de doucereuse et banale devient belliqueuse et brutale. La récession approche.
Elle est apprivoisée par satellite et sur les écrans plasma des salles de rédaction, masquée d’un loup blême pour ne pas affoler le consommateur, muselée par la machinerie methodique des médias et des pouvoirs politiques qui refusent de la rencontrer.

Le lecteur de 60 millions de consommateurs se souvient il qu’il est mortel ?

La récession pourtant, est la mesure universelle. Elle tombe derrière la lumière d’un projecteur noir sur l’orchestre de l’économie mondiale: c’est la récession, qui bien inspirée défie, déchire, divise ou déflore le no man’s land de la fade éternité de la consommation.
Car privée de son projecteur noir, l’économie n’est plus que ce les medias en font : une nausée sans fin, balisée ça et là de quelques accidents.
Quelques millions d’américains, jetés à la rue pour avoir voulu aller au ciel de la consommation, des flux migratoires qu’il nous faut, à la fois, stopper et attirer sans contradictions.
De richissimes fonds souverains aux dollars nimbés d’essence secourant les grandes banques américaines,
est cela la récession ?

La récession est l’ultime rempart d’un monde vidé de sens où dans les grandes métropoles, on peut croiser des femmes voilées et des fillettes qui portent des wonderbras, moments uniques où la religion croise la consommation sans même reconnaître qu'elles réprésentent les facettes d'un même monde en dégénération..

C'est la récession qui redonnera du sens à la vie, en cela, elle n'a pas de prix et il faut refuser sa dévaluation.

Nécronomiquement votre

21/02/2020

REPO ETERNEL

 

 

deutsche-bank-faillite-risques-menace-economie.jpg
Il se peut qu’une grande banque ou une institution financière soit en difficulté et ne puisse pas obtenir le financement dont elle a besoin parce que les autres prêteurs ne sont pas sûrs de récupérer leur argent. C’est l’explication la plus probable de la crise du REPO. Mais de quelle banque s’agirait-il ? Une fois de plus, Wall Street on Parade a une intuition et l’étaye de quelques faits intéressants :
La Deutsche Bank a été un casse-tête constant pour le système financier américain car elle est fortement imbriquée, par le biais des produits dérivés, avec les grandes banques de Wall Street, notamment JPMorgan Chase, Citigroup, Goldman Sachs, Morgan Stanley et Bank of America….
Le jour où une descente de police a eu lieu à la Deutsche Bank, le mardi 24 septembre, la Fed de New York a offert 30 milliards de dollars en prêts à terme d’urgence de 14 jours et a eu une demande de plus du double de ce montant. Cela a conduit la Fed à augmenter ses prêts à terme de 14 jours de 30 milliards de dollars à 60 milliards de dollars, dans la semaine. Les prêts REPO à un jour de la Fed qui ont été offerts la semaine dernière ont également été augmentés de 75 milliards de dollars par jour à 100 milliards de dollars par jour….
Wall Street On Parade estime que la crise des REPO à Wall Street pourrait, au moins en partie, être liée au fait que les grandes banques de Wall Street cherchent à se protéger des risques de leurs prêts à la Deutsche Bank. Vous pouvez lire la chronologie ci-dessous et vous faire votre propre opinion.
https://wallstreetonparade.com/2019/09/the-repo-loan-cris...
Cela expliquerait la hausse soudaine des taux ainsi que l’augmentation de la demande de prêts à 14 jours. Mais, tout de même, comment ces prêts aident-ils une banque qui pourrait être insolvable car, après tout, un prêt doit être remboursé, n’est-ce pas ?
Cela dépend si les prêts sont effectivement remboursés ou s’ils sont simplement reconduits indéfiniment. S’ils sont reconduits indéfiniment, alors ce n’est pas du tout un prêt, c’est un renflouement. Voici un autre extrait de Wall Street on Parade :
Ni le public ni le Congrès n’ont de preuve que ces prêts REPO soient remboursés. Une ou plusieurs des 24 institutions financières de Wall Street (primary dealers), qui sont autorisées par la Fed de New York à lui emprunter directement de l’argent à des taux d’intérêt super bon marché, pourraient simplement reconduire les mêmes prêts ou utiliser de l’argent à terme pour rembourser un prêt en contractant parallèlement un autre prêt.
Il y a une montagne de preuves qui suggèrent que c’est exactement ce qui se passe. (Les prêts REPO de la Fed sont-ils remboursés par les institutions financières de Wall Street ou sont-ils simplement reconduits sans cesse, Wall Street on Parade)
Ah ha, donc les opérations de liquidité de la Fed pourraient s’avérer être une discrète opération de sauvetage ?