08/01/2012

D'un champ à l'autre

 

On dit de Napoléon qu’il a gagné beaucoup de guerres car il faisait marcher ses hommes après la bataille pour officieusement les rapprocher du prochain objectif mais officiellement pour éviter une contre attaque en restant au même endroit pour s’y reposer.

C’est précisément ce que le petit Napoléon qui a vu le modèle US s’écrouler dés son arrivée au pouvoir fait actuellement avec nous et la marche forcée vers le modèle allemand où l’on produit plus que l’on consomme.

TVA sociale payée par les plus pauvres immédiatement et taxe Tobin pour les plus riches à l’initiative de notre pays donc sans effet (mais quel grand objectif)…, Ultime carotte pour faire avancer l’âne qui vient de comprendre que le prix de l’avoine va augmenter au moment où l’on va lui demander le plus d’effort.

Nos dirigeants ont compris désormais que la chute de la consommation, notre pilier traditionnel était inéluctable et n'ont plus peur de tuer une reprise qui ne viendra pas...Le consommateur est contaminé mais rattrapé par son pouvoir d’achat et le durcissement du crédit à la consommation.

Faire le choix de le taxer plus, c’est ramasser les dernières miettes de sa contamination et lui annoncer qu’il va falloir quitter le champ de bataille de "la consommation" pour se rendre sur celui, plus prestigieux, des sociétés postindustrielles en voie de ré industrialisation, le fameux champ de bataille de "la production" ou dans un élan collectif notre pays survivra en exportant son savoir faire. Les touristes qui complèteront à l’import le reste de nos recettes n’en reviendront pas…Quand ça existera...

En route vers la TGD

 

TVA SOCIALE

TVA sociale : L 'avis d'un des plus grand marketeur chinois

republication de la note du 07 7 2007 pour ceux qui ne la connaissent pas ou ne l'on plus en mémoire. Avec le recul, c'est encore plus impressionnant.

 

 

 

De passage à Paris avant de retourner à Istanbul, j'ai eu le plaisir de déjeuner avec Mr M...lobbyiste chinois, père d'une famille de plusieurs millions de personnes (c'est ainsi en chine, il y a un troisième pouvoir qui n'apparait jamais dans aucun commitment). Ceux qui le connaissent le reconnaîtront car c'est à lui que doivent le fait d'être implantées en chine plusieurs grandes entreprises Françaises notamment dans le domaine de la grande distribution.

je lui posais donc la question sur la TVA sociale et sa réponse fût sans appel, c'est pourquoi je vous la livre, parce que après tout l'avis d'une des plus grandes puissances mondiales en terme d'exportations devrait normalement être intéressante si nous n'étions pas en France, pays ou l'on marche sur les mains.

" Nous paierons les nouvelles taxes puisque cela sera la loi mais penser que nous allons en plus baisser les prix pour rester concurrentiel (avec un ecart de 1 à 10 lorsque les produits partent de chez nous) alors que vos entreprises installées chez nous n'espèrent qu'une chose, c'est que nous augmentions pas les salaires dans notre pays, c'est n'importe quoi.
Il y a toujours quelqu'un qui paye et ce quelqu'un c'est le consommateur, point final.

Ce n'est pas à la Chine de régler les problèmes français. Cela ne se passe pas comme cela aux Etats-Unis ou les consommateurs victimes de la crise immobilière se reportent massivement sur les produits importés, faute de cash, cela ne se passera pas en France, petit pays d’Europe du sud, qui a encore tant de réformes à faire.
Vous vous êtes enrichi sur la croissance asiatique, vous n'allez pas nous demander en plus de régler vos problèmes de sécurité sociale et de retraite."

Voilà, c'est dit ....
les prix des produits importés ne baisseront pas par le miracle du libre échange.
c'est ça la mondialisation, le vol du papillon à Shentzen a de l'impact à Paris.

Y a pas besoin de faire des années d'études pour apprendre le bon sens...fût-il chinois....

05/01/2012

Pas de mutation sans dépression...

Comment  faire pour que les gens travaillent plus et  plus longtemps dans un pays à fort taux de chômage ?

Comment faire pour transformer des fonctionnaires, des chômeurs,  en géniaux exportateurs de machines outil s bulle verte  pour imiter le modèle allemand ?

La formation ?  Comme le propose notre Président ?

C’est trop tard, il aurait fallu former bien avant…Car ce n’est pas de formation dont il est besoin mais d’un changement de mentalité et aucun changement de mentalité ne peut se faire  en moins de dix ans hors stratégie du choc.

En gros, il s’agit simplement de nous expliquer qu’il faut travailler plus et plus longtemps mais que comme le travail n’est pas encore là, de se former à ce que la classe administrative  pense être l’avenir  (la même classe qui vient pourtant de démonter à quel point, elle ne voyait rien venir).

A ce stade, on peut se poser la question de la légitimité…Surtout d’une classe administrative transformée en VRP chargé d’aller vendre l’attractivité du territoire et le savoir faire français aux investisseurs étrangers et le tout sans parler anglais….Seuls les politiques sont dispensés de formation.

La mutation en bas n’est donc possible que par la mutation en haut de la pyramide

On ne transforme  pas des ouvriers en bâtiment en ingénieur Airbus et des ministres français en génie du marketing en moins de dix ans.

Raison pour laquelle, il ne peut y avoir de mutation sans dépression.