31/01/2020

le virus c'est viral hépathite qu'il fera beau demain

C'est marrant, en France on ne trouve pas d'analyse comme celle là. En France tout va bien. Et pourtant c'est un pote à Macron qui parle, un mec de la Money Power qui lui s'inquiète Cela dit le coronavirus est peut être une solution mortelle à la réforme des retraites

 

L'ancien président de Morgan Stanley Asia, Stephen Roach, a publié un éditorial lundi 27 janvier via Project Syndicate et est également apparu sur «Trading Nation» de CNBC pour avertir de la façon dont l'économie mondiale pourrait déjà être dans une période de vulnérabilité, où un choc exogène, comme le coronavirus, pourrait être le déclencheur de la prochaine récession mondiale.
Roch nous rappelle qu'un choc quelconque est généralement la cause de la plupart des récessions qui se propagent à travers l'économie. Depuis plusieurs années, le resserrement de la Réserve fédérale, qui a commencé fin 2017 et s'est terminé à l'été 2019, a ralenti l'économie mondiale. Ensuite, la guerre commerciale a fait exploser des chaînes d'approvisionnement complexes et affaibli encore plus les économies développées et émergentes, du 1T18 au 3T19. Ces deux forces ont ouvert un cycle de vulnérabilité pour l'économie mondiale qui la rendrait vulnérable à un choc. Cependant, personne ne pouvait deviner quel serait ce choc jusqu'à présent. "L'économie mondiale fonctionnant dangereusement près de la vitesse de décrochage, la confluence de chocs omniprésents et un coussin commercial fortement diminué soulève de sérieuses questions sur la vision de plus en plus optimiste des marchés financiers des perspectives économiques mondiales", a déclaré Roach via son éditorial dans Project Syndicat.

30/01/2020

CHOREGRAPHIE REVOLUTIONNAIRE

 

 

 

 

cryptoism-bitcoin-theory-324x235.jpgje viens de recevoir cela de copains nécronomistes

 

https://vimeo.com/381912312

29/01/2020

Céline vs Polanski

Soyons clair / il n’y a pas de littéraire américaine contemporaine sans Céline et sans Sade. Ce n’est pas pour rien que Henry Miller a témoigné de la grandeur de Céline à son procès. Ce qui n’empêcha pas Céline d’être condamné à l’indignité nationale.
Imaginez maintenant dans le contexte actuel que l’on remette à Louis-Ferdinand Céline un prix posthume. Vous verriez alors une levée de bouclier. Les grands esprits auraient beau plaider qu’il faut séparer l’œuvre de l’homme rien n’y ferait.
Mais pour Polanski les choses s’annonce différemment. Et à l’heure où l’on parle de nouvel antisémitisme, celui qui vient des banlieues, que pensez-vous que les français musulmans vont penser ?
Tout simplement qu’il y a une catégorie de gens qui peuvent tout faire sans que l’on leur reproche quoi que ce soit. En l’occurrence la communauté juive à laquelle Polanski fait beaucoup de mal…Macron joue les funambules avec la guerre d’Algérie, il essaye de ne stigmatiser personne mais l’intelligentzia et les élites s’en occupent pour lui avec sa permission. Ce n'est pas comme cela que l'on combattra l'antisémitisme/
Les Césars attribués à Polanski seront les césars de la division nationale. C’est moi qui vis dans un ghetto du 93 qui vous le dis…