02/12/2017

Funambulle de bulle en bulle, the great bubble

171201-lca-yellen.jpg

 

 

 

 

 

CLICK ON PICTURE

 

On y croyait pas Marcel et moi mais Euclide la déveine l'a fait. Le mec non identifié, c'est lui. Il était parti voir son oncle qui a un resto à New York et voilà le résultat. Il est content de lui. Bon, pour le reste oubliez pas son surnom les gars...

En attendant si je résume la situation avec les ventes immobilieres qui ont augmentées dans l'ancien. On peut dire que ceux qui ont acheté  ont acheté très cher avec des taux très bas à des gens qui avaient achetés pas cher avec des taux très hauts.

Toute la question est désormais de savoir comment sans inflation (des salaires par exemples) à qui vont pouvoir vendre les derniers qui ont achetés car c'est toujours le dernier qui l'a dans le...ce que Charles Ponzi et son brillant successeur Madoff avaient bien compris.

En conclusion, le Bitcoin, c'est certainement une bulle mais pas plus une bulle que l'immobilier ou les marchés actions qui ont tous été inflatés artificiellement par les masse de liquidités déversées par les banquiers centraux. Principe de la transfusion à celui qui d'hémorragie interne sans que l'on bouche le trou. Bref tous les prix sont bidonnés, les dettes souveraines pourries, les entreprises qui rachètent leur propres actions en profitant de la baisse des taux.

C'est pourquoi des mecs très sérieux commencent à dire qu'on ne pourra plus jamais remonter les taux cata

171127-lca-suisse.jpgclick on picture

 

 

VIVE EUCLIDE

10/07/2012

Je suis négatif

 

 

taux negatifs,croissance negative,guerre,recession,depression,TGD,

Du taux zéro des banques centrales au taux négatifs des Marchés, le couperet de la guillotine semblait s'éloigner du présent mais tombait en réalité sur le futur.

Pouvait on naïvement croire que les investisseurs se crashent pour pourrir, et que désormais désireux de mener le rude combat du rentier qui travaille à se vaincre, confient leurs coffres forts à l’État souverain comme autrefois le croisé la clef de la ceinture de chasteté de sa femme ignorant par delà le droit de cuissage et autres taxes féodales à venir ?

Si tel était le cas, les dettes souveraines seraient vite résorbées et cela serait la rédemption des banquiers sauvés par l'humanité.

La vérité est toute autre :

 

Proverbe nécronomique : Taux négatifs à l'apéritif...Déclaration de guerre pour le dessert...