21/07/2015

La Vassalisation selon DSK et DAF

dsk,daf,crise euro,grece,italie,syriza,podemos

 

 

 

On peut reprocher beaucoup de choses à DSK mais on ne peut que reconnaître son statut d'expert en économie d'austérite et en sexualité rude pour reprendre son expression ou en rapports brutaux mais consentis comme dirait la mère de Tristane Banon. N'a t'il pas été Directeur du FMI...

Bref la punition, l'humiliation (numéro de carte bleue date d'expiration) rien ne lui est étranger pas même le chatiment des neufs orifices.

Dans sa tribune libre, DSK le magicien des sphincters confirme que l'opération de DéGréçage n'aura été pour la Money Power qu'un simple jeu visant à démontrer aux opinions publiques que TINA( There Is No Alternative).

Ce faisant, il accrédite même la thèse de Varoufakis : l'Allemagne est un petit minotaure et les USA le minotaure global.

Nous sommes donc en train de nous faire vassaliser (aie) par Maîtresse Merkel "Der Sheriff" avec la complicité de ses amis FMIens (à ne pas confondre avec les Femen...qui ne sont pas les amis de DSK...)

 

Ainsi donc, la Money Power s'efforce désespérément de produire un individu moyen et malléable mais en raison de la proximité forcée qui nous est imposée par la mondialisation, des divergences d'intérêts et de goûts irréconciliables se trouvent renforcées et aggravées.

De fait l'homo economicus est en train de se diviser en sous espèces. Le grec représentant aujourd'hui la tendance la plus ultime en terme de paresse et de fraude juste devant l'Italien et le Français dont la paresse est compensée par le fait que l'impôt est bien collecté.

Cette tendance de segmentation par sous espèces va se poursuivre et se traduira tôt ou tard par des différenciations fondamentales dans les business model des pays dans l'impossibilité d'harmoniser socialement et fiscalement les économies divergentes.

On ne peut être ami et concurrent (règle nécronomique The winner takes all) comme je l'écrivais en Prêt en bulle de La Grande Déconnexion. L'Europe ne réunit pas les peuples, elle les divise, chacun maugréant contre son voisin pour lequel il estime ne pas avoir à payer.Nous le constatons aussi sur les quotas laitiers de migrants.

D'ici peu, devant l'échec apparent malgré les océans de liquidités déversés; les gouvernants coupés d'observateurs intelligents et attentifs perdront le contrôle et les insurrections type chauffeurs de taxis, éleveurs ou buralistes (tous les perfusés ,subventionnés ou protégés y compris les professions médicales (logique) seront le quotidien...

Les rapports que les gouvernements entretiendront avec les peuples, les accords et conventions qu'ils passeront seront de plus en plus détachés des tendances réelles et du ressenti. Encore une courbe ascendante géométrique..

Heureusement qu'il reste quelques allemands qui ne veulent pas se faire vassaliser par les USA

 

DAF

https://www.youtube.com/watch?v=IdOMCIhsgco

 

09/07/2015

L'OXI gêne (les géneurs s'installeront, les génés s'en iront)

 

 

 

grece,syriza,economie,philos^hie,bien etre,revolution,evolution tsipras

 

Passé la journée avec Hassan un émissioniste notoire que je soupçonne d’être un liquidationiste secret (voir note du 6 mai) et Euclide la déveine.

 

« Mince les gars, je suis juste qu’un vieux cancer dégoutant et il faut bien que je prolifère ». nous dit Hassan les yeux invisibles derrière des lunettes fumées. Nous le regardons consternés.

 

Euclide la déveine est un ami entrepreneur grec. Il faut savoir qu’en Grèce  où il y quarante pour cent de fonctionnaires, il y a peu de salariés du privé donc beaucoup de gens sont indépendants ou en quelque sorte autoentrepreneur de l’économie parallèle. A part le tourisme et le vin et les olives à l’export, il y a peu de bizness made in Grèce. C’est pourquoi il faut être très créatif comme l’est Euclide la déveine qui traine derrière lui une quantité impressionnante d’insuccess stories comme dirait BFM Business.

 

Euclide a fait preuve de beaucoup de créativité pour inventer des business model qui n’existaient pas dans son pays. Il a lamentablement échoué dans l’industrie de la grenouille de table, du chihuahua, du poisson de combats siamois,  des babouins à cul violet de tripoli, des perles de cultures. Il a essayé également sans succès  d’ouvrir un cimetière des amants avec des cercueils deux places, d’exploiter un bordel par Internet, de créer une marque de préservatif pendant la crise du caoutchouc et de commercialiser de la pénicilline sans ordonnance. Le tissu économique et social étant interdépendant avec le tissu affectif, sa femme l'a quitté pour un touriste allemand qui exporte des machines outils et son fils qui ne veut plus le voir fait des études à Londres où il envisage de travailler à la City.

Euclide n'en veut à personne, il a fait ce qu'il a pu et a même promis aux chinois qui contrôlent une partie du port du  Pirée de ne pas se réincarner.

Quant à sa femme et son fils, ils viennent passer leurs vacances en Grèce car on se repose mieux chez les non compétitifs non productifs et ça comme dit Euclide c'est une vraie valeur ajoutée qu'il faut préserver et qui ne peut souffrir d'une augmentation de la TVA.

 

PS feuilletez les premières pages de La Grande Déconnexion (en bas à droite...Tout était déjà écrit sur l'Europe de la Xénophobie)



 

 

 

02/07/2015

Le Bonheur des sots

Si il en fallait plus pour degouter l'opinion publique et laisser le nord et le sud au FN aux élections régionales, les sociaux libéraux du gouvernement auront été à la hauteur avec leurs commentaires  sur le réferendum grec.

Entre Sapin qui dit qu'on ne peut pas discuter avec quelqu un qui dit NON (il a visiblement l habitude de ne discuter qu'avec des gens qui disent oui...)

Et Valls qui invitent les grecs à voter les yeux ouverts ( plus pratique si l'on veut mettre le bon bulletin dans la bonne urne)

Je ne parle même plus d'hollande frappé par la béatitude...

 

Une des choses les plus difficiles à faire pour un être humain est de suspendre l'action de son intelligence pour se reposer. Bienheureux ceux qui sont nés avec cette faculté note Jacques Necker( banquier emerite et ministre des finances de Louis XVI remis en place par les révolutionnaires après la prise de la bastille) dans son remarquable essai

"  Le bonheur des sots"

Visiblement nos dirigeant y arrivent assez bien...