03/11/2017

GONZONOMIE

image1.JPG

On appellera colombes ceux qui privilégient la paix à tout prix et faucons ceux qui, pour préserver la paix, ne craignent pas d'envisager la guerre. Jusqu'au bout faucons et colombes s'affronteront.

C'était le XXe siècle. Tome 4, De Staline à Kennedy de Alain Decaux -  

 

 

Hier, M est venue nous rendre visite. M, c'est un peu ma Chrissie Hynde à moi. Cela fait trente cinq que l'on se connaît et en général, c'est la première personne que je vois quand je me réveille à l'hôpital après un coma. Mais tout cela, c'était avant que je cède à ses conseils et que je décide de mourir en bonne santé. Ce qui va être rendu possible avec la croissance verte et les nanotechnologies...le capital qui rentre dans le corps humain... waaaooouuf...

Bref, M est venue nous voir Marcel, Euclide et moi car elle s'inquiétait vu que cela fait une semaine qu'on répond plus au téléphone. Elle est arrivée pile au moment où on était tous les trois devant la TV à regarder les experts sur BFM business.

La nomination de Powell la colombes à la tête de la FED n'était pas vraiment une bonne nouvelle selon Euclide car  Powell étant un juriste et pas un économiste, cela voulait tout simplement dire les taux d'intérêts ne remonteraient jamais et qu'on dérégulerait un max en plus, histoire d'augmenter encore les profits déjà colossaux et de jouer la suite de l'histoire au casino. Car c'est justement le peu de réglementation que nous avions qui nous a sauvé momentanément de la Grande Dépression.

Plus on garde les taux d'intérêts bas, plus la dette augmente notamment la dette privée via l'immobilier. Le problème, c'est qu'on ne plus les augmenter et le plus incroyable, c'est que seuls les allemands et les Hollandais en semblent conscients. Bref nous roulons vers le mur et que faisons nous : nous accélérons...

Dire qu'on va mettre un républicain modéré à la tête de la FED, c'est comme si je vous disais que l'on va mettre un islamiste modéré à la tête de DAESH.

La Mollahrisation de l'économie ne peut passer que par la Charia du Marché...sinon tout finira par s'écrouler.

Dans ces conditions, il aurait fallu un faucon à la tête de la FED.

Nécronomiquement votre

 

 

 

21/04/2013

Du Big bang au Gang Bang (de Copé à Nabilla).

JF Copek le ptit kennedy veut un big bang économique.

"Une politique économique, c'est de produire avant de consommer."

Fin de la séquence Chômage/RSA/Assistanat

Ne seront désormais encouragés que les groupes auto-aliénés dépendants de la séquence

Travail-Consommation-Mort

Petit rappel nécronomique :

 Assisté : Personne peu recommandable qui a perdu son emploi par manque de compétitivité mais reste un agent économique majeur puisque ce qu’on lui donne repart immédiatement dans la consommation. Bénéficiare d’un plan de relance déguisé afin qu’il ne menace pas la cohésion sociale.

Supprimer le chomage et le RSA ne signifie rien d’autre qu’il faut désormais pour les gouvernements futurs, contrôler jusqu’à diriger la production afin d’obliger le peuple à consommer uniquement ce qui peut remettre l’économie sur les rails d’une croissance durable, la fameuse bulle verte telle qu’elle a été définie par la Money Power.


Stopper la consommation sans sommation est la clef de l'évolution...Ainsi nous n'aurons pas à produire plus et le revenu d'existence deviendra une obligation.


PS  /
4000 ans de civilisation pour en arriver à Frigide barjot et à Nabilla...Pense t'on réellement que seules les marques survivront à la TGD (Très Grande Dépression) ?