24/02/2019

Mon avissionnaire

heli.jpg

 

 

mario-draghi-gift.jpgChers amis nécronomistes, je pense avoir trouvé la suite des évènements et particulièrement la manipulation qui va suivre de la Money Power après les élections européennes pour nous remercier d'avoir bien voté et de ne pas entraver la marche forcée vers le fédéralisme comme il était défini dés le départ par les tenants du grand Kapital.

Aujourd'hui dans les pays de la zone Euro, la consommation fait du sur place et tous les pays sont frappés par le manque de pouvoir d'H.A.

Devant pareil blocage, le quantitative easing tel qu'il a été pratiqué jusqu'alors ne s'est pas avéré particulièement efficace. L'argent ayant du mal à sortir du coffre fort des banques pour atterrir dans l'économie réelle., je fais donc le pari osé que la solution pour faire face à la colère des peuples et les réconcilier avec l'Europe se fera de la manière suivante

HELICOPTER MONEY

initié par Milton Friedman en 1969 et repopularisé par Greenspan dans un article en 2002, il existe trois sortes d'Helicopter Money.

La première l'annulation des dettes souveraines par leur rachat. Pour info la BCE détient 26% de la dette publique européenne.

La deuxième consiste à financer des grands travaux directement par la BCE

Enfin la troisième, celle qui je pense sera retenue, un transfert de monnaie directement aux entreprises et aux particuliers.

Pourquoi je crois en cette solution, tout simplement parce que l'on ne s'en sortira pas avec pour seule stratégie de réduire les dépenses publiques ou de diminuer les salaires pour retrouver de la compétitivité.

Le moins que l'on puisse dire est que cette stratégie ne recueille pas l'adhésion des peuples et contribue à la détestation de l'Europe et les pousse à des manifestations de plus en difficiles à contenir.

Surveiller et punir n'est pas un programme économique.

Comme je l'écris depuis si longtemps le vrai danger c'est la japanisation, la trappe à liquidités avec des investisseurs qui n'investissent plus et des consommateurs qui ne consomment plus. Le Japon n'en n'est jamais sorti malgré des milliards de yens qui n'ont servi à rien si ce n'est à bétonner le pays.

c'est pourquoi le vrai danger est la déflation, un danger mortel pire que la dette et suicidaire pour les pays de la zone Euro.

Gageons, que le successeur de Draghi, si d'aventure les partis eurosceptiques ne prennent pas le pouvoir , calmera les ardeurs souverainistes avec de l'Helicopter Money en direction des menages et des entreprises afin que tout ce monde puisse CONSOMMER en disant merci l'EURO

relire ma note visionnaire du 28 12 2008 plus de dix ans j'annonçai la couleur les taux zéro et la suite

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archives/tag/...

 

PS vous le noterez, je suis hyperpositif aujourd'hui...des opiacés ne point trop abuser...

 

12/04/2009

Carte Postale du pays (pour mes amis exilés et les autres)

Un compteur qui tourne à 3000 chômeurs par jour... Des tribunaux de commerce engorgés... plus de 200 000 familles prises au piège du crédit relais... Un plan de relance de l'emploi basé sur la mobilité à un moment ou les gens ne peuvent plus vendre leur maison. Une ministre de l'intérieur qui reconnaît lucidement qu'elle préférait le temps où le parti communiste était fort car il jouait un rôle de stabilisateur social (comme la drogue et l'alcool..) Un livre désormais culte « l insurrection qui vient » qui vaut à son éditeur d'être entendu comme témoin dans l'affaire des sabotages SNCF Un philosophe Alain Badiou «l hypothèse communiste» qui ne croit plus en l'insurrection immédiate constatant l'absence totale de synergie entre les jeunes de cités et le reste de la jeunesse. La pyramide perte de repère, perte de valeur, perte de sens s'érige inéluctablement sans que personne semble t'il ne soit en mesure de l'arrêter ni même de la commenter (a part nous, rappelez vous quand nous parlions 2 ans auparavant des 3000 milliards, on nous prenait pour des fous alors que le FMI va probablement annoncer 4000 milliards en mai...) De crise financière, la crise est devenue économique, elle est désormais sur le point de muter en crise sociale voir sociétale. D'ici peu, les media traditionnels qui ont fait leurs choux gras de la crise devront inventer de fausses bonnes nouvelles, désormais conscients que la chute des recettes publicitaires va les contraindre à distiller les bonnes nouvelles -chèque aux porteurs de bonnes news oblige. Le gouvernement vient d'ouvrir un site " sortie de crises" sous le haut patronage de la brillante NKM promotrice française de la bulle verte. On y réfléchit parait-il aux valeurs qui vont émerger de la refondation du capitalisme. Vous n'y trouverez pas des questions comme celle ci : Comment faire tenir les pauvres sans crédit facile et sans augmenter leurs salaires ... dans des démocraties de Marché où le bonheur est assimilé à la consommation ??? Questions qui sont pourtant les deux seules qui taraudent l'esprit des dirigeants du monde entier. Nécronomiquement votre PS / Le rôle du commerce de drogues libres est démontré par David Friedman, promoteur de l'anarcho-capitalisme, fils de Milton à qui nous devons l'origine du bordel actuel si l'on en croit Naomi Klein (La stratégie du choc). PS 2 A telecaster Man, suis à Paris, jusqu'a fin mai, Huzun est là aussi, envoie moi un mail (mail dans à propos) si tu souhaites qu'on cogne de la bière...ou autre chose...