22/09/2010

Domination/Soumission

 

crises_s.jpg

 

Même en période d’attentats, Le Dieu de la Conso est le seul luxe,

Nécronomistes convaincus, nous savons qu’il ne s’apprécie que vicieux et sale...

Le consommateur s’aventurant pour la première fois hors de son corps découvrait que derrière chaque acte d’achat se dissimulait un plan social, quittant le sanctuaire immaculé et peu sadienne cellule nécronomique,…effrois et légers dés (des)astres lorsqu il fallut face a la masse aveugle prendre place …

Il ne s’agissait plus d’avancer masqué d’un loup blême mais par pas de deux, aux termes desquels allaient se produire un autodafé du règne du consommateur idiot vêtu d’un smoking de fumée…Bulle verte oblige...

L’ acte d’achat commandant le privilège de vendre

Bienvenue dans la Très Grande Dépression....