11/12/2018

La question nécronomique du jour du jour

1523639309_2.jpg2516915843.jpg

 

 

Le mouvement des gilets jaunes est-il un mouvement de consommateurs ou un mouvement de producteurs ?

 

 

 

J’écris sur une explosion. L’explosion des travailleurs pauvres. L’explosion du mécontentement dans un arc en ciel nécronomique où se confondent suivant les sensibilités : Gilets jaunes, colère noire, peste brune, verts de terre, yeux rouges lacrymogènes.

 

Le discourt ambiant de la Money Power que l’on ne peut rien faire ou très peu à à cause des déficits publics omet le fait que c’est la finance privée, crise de 2008, qui a obligé les États à accroitre cette dépense pour sauver l’économie. Cette même crise qui a fait chuter les recettes fiscales et augmenter les dépenses sociales et donc creuser les déficits. Pendant toute cette période, le nombre de chômeurs ayant explosé les embauches se sont faites sur la base de bas salaires sous la pression de la concurrence libre échangiste et la rentabilité actionnariale.

Le bilan de l’opération, nous le constatons aujourd’hui avec aucune autre solution que le surendettement des ménages via le crédit conso. Le travail seul ne permettant plus de survivre.

C’est pour cela que les nécronomistes pensent que le mouvement des gilets jaunes est un mouvement de consommateurs portés  par des producteurs.

 

08/09/2010

Republique banalière, quand tu nous tiens...

33c0b631d892cad19c65683c402a02e8.jpg

Après le banalisme vu d'en haut, le banalisme vu d'en bas....

Durant la bagarre, trois jeunes, dont deux mineurs, ont été reconnus par les forces de l’ordre. Ils ont été interpellés tôt ce matin et placés en garde à vue. Ils sont entendus actuellement par les enquêteurs qui essaient de savoir qui a porté les coups. Le syndicat Alliance « s’insurge contre la banalisation des violences faites à l’encontre des policiers et attend la part de la justice une réponse rapide et exemplaire


Banananal banananal bananal split...ement votre

 

 

07/09/2010

République banalière

Parfois j'aimerai être Higher...

 

WIKIPEDIA


Une république banalière désigne un pays dirigé par un gouvernement où la corruption est devenue la norme et par conséquent considerée comme un fait banal.

Cette expression date de la première moitié du XXIem siècle, à l'époque où la France grand pays producteur de banalités manipula les systèmes de retraite pour mieux conduire ses activités économiques.

Le concept de république banalière a été inventé par le journaliste d'investigation nécronomique MCINCHA résidant du blog NECRONOMIE pour chroniquer l'actualité des affaires en cours .