19/07/2019

ATTENTION CHEF D OEUVRE

 

Pankaj.jpg

 

 

Il y a qq années, j'avais insisté sur la lecture d'un livre " La Valeur de rien" de Raj Patel. C'était bien avant que Ruffin aille le rencontrer et s'empare des ses théories.

Aujourd'hui mon conseil de lecture sera ce livre incroyable, un pavé que j'ai littéralement dévoré et qui explique historiquement comment nous en sommes arrivé là et pourquoi nous nous dirigeons immanquablement vers le Grand Effondrement.

Ce livre est l'oeuvre de Pankal Mishra qui est considéré comme l'un des cinquante plus grands penseurs globaux.

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pankaj_Mishra

Si vous aimez Naomi Klein alors vous allez adorer Pankaj Mishra, une vraie bombe. Préparez les armes et organisons un repli tribal nécronomique

L'âge de la colère

https://www.mondialisation.ca/lage-de-la-colere/5574360

Bonne lecture

16/06/2019

Journée chargée c le cas de le dire...le 18 joint et Begaudeau

Mardi grosse journée pour la Nécronomie mais dans le même périmètre pas loin de mon ghetto

 

Tout d'abord à la vilette

appel-18-joint-2019-750x410.jpg

 

 

 

 

Grand débat sur l’herbe au Parc de La Villette, M5 Porte de Pantin à partir de 17h30.
Stand et prises de parole avec Jacques Boutault (maire EELV du IIème arrdt de Paris), Francis Caballero (ex-avocat spécialiste du Droit de la drogue – sous réserve), Xavier Deleu (co-auteur avec Stéphanie Loridon de Big Marijuana chez Hugo Doc), Dr Bertrand Lebeau (GRECC, SOS Addictions), François-Georges Lavacquerie (porte-parole du CIRC à Paris) et Fabienne Lopez (Principes Actifs).
Débat animé par Anthony Bellanger, journaliste et chroniqueur éditorialiste international à France Inter.
Animation musical par la fanfare Tarace Boulba.

j'espère à cette occas, pouvoir choper le seul maire que je connaisse...

Comment vaincre l'UE et la bourgeoisie ? »

Le rv est Salle André-Breton, 25ter rue du Pré-Saint-Gervais, Pantin

Conférence-débat avec Judith Bernard et François Bégaudeau à 19 heures, 

Je serai évidemment présent aux deux évènements 

Pour ceux qui n'avaient pas vu la prestation mémorable de Bégaudeau à C en clair avec mise à l'amende généralisée!

https://www.youtube.com/watch?v=8OXwj298Yfk

Nécronomiquement votre

13/01/2019

Dernières lueurs avant le crépuscule

Bernard-Henri Levy sur les gilets jaunes

"C'est un vrai mouvement social. Mais animé par des passions tristes, mortifères, nihilistes.

" Le consommateur zombie ne peut être que mortifère, ça tombe sous le sens"

JPC

 

 Femme d'un grand philosophe en string hypermarket non mortifère

arielle3.jpg

 

 

Que nous apprennent les propos  de Marlene Schiappa qui veut identifier les donateurs de la cagnotte du boxeur, de Castaner qui dit que les manifestants seront complices des casseurs ? Sans oublier évidemment la cagnotte des forces de l’ordre à plus d’un million d’euros (qui sont les donateurs Madame Schiappa ?). Semaine après semaine toujours le  même discours, merci et bravo aux forces de l’ordre…

L’État social est progressivement, et pourtant de manière cohérente et sans relâche, en train de se transformer en un État policier,  un État qui protège de façon croissante les intérêts des corporations globales et transnationales de la maison Business France alors qu’il élève le niveau de répression et de punitions sur le front domestique.

Les problèmes sociaux deviennent de plus en plus criminalisés. La répression s’accroît et remplace la compassion. Les vrais problèmes, tels que le pouvoir d’H.A, le marché du logement  et le chômage massif sont négligés en faveur d’une politique d’endiguement, associée à la discipline et au contrôle. Les Français n'ont pas le sens de l'effort, ils sont donc responsables de la situation dans laquelle ils se trouvent. Pas de réconfort sans effort. C'est bien connu. Dans les démocraties de Marché, l'acte d'achat est plus important que le droit de vote car notre avenir commun se détermine au centre commercial qu'il soit virtuel ou réel. L'individu est donc intégré par son acte de consommation qui définit aussi son identité et son statut social. Lorsque le consommateur ne peut plus séparer le fait de vivre du fait de consommer et que le fruit de son travail ne lui permet plus qu'assurer ses besoins premiers, il devient un consommateur zombie dans une société où l'on ne cesse de nous faire confondre la vie avec une accumulation de gadgets.

 

gilets jaunes,evolution,rebellion,consommation,pouvoir acaht,pouvoi r on achat,futur,insurrection

La proximité de déserts économiques ruraux et de banlieues s’étendant et absorbant toujours plus de  consommateurs zombies , Not In The Labour Force susceptibles de ne plus jamais produire, demande une politique ségrégationniste plus stricte et des mesures de sécurité extraordinaires. De peur que la santé de la société et le  fonctionnement "normal " du système, ne soient mis en danger. Il s'agit donc pour survivre de se consacrer quasi exclusivement à la séparation étanche du consommateur zombie et à sa neutralisation afin que celui ci ne viennent perturber la société En Marche repliée dans les citadelles métropoles.

 

Le consommateur zombie doit  être déplacé vers de lointaines décharges : les territoires périphériques ou les banlieues avoisinantes, modernes oubliettes. C'est ainsi qu'il est placé fermement hors des frontières de la « vie normale »par la gentrification et le prix du mètre carré.

Merci et bravo aux forces du désordre

Séquence musicale

 https://www.youtube.com/watch?v=WsFfHdqNOWIséquence musicale