18/05/2020

Les scénarios possibles

crise et mutation,plus grande grise,fin capitalisme,avenir capitalisme,changement,évolution, révolution,insurrection,populisme,clolere,anarchie,futur;stagflation,deflation


1- Youpi c’est reparti

Le scénario rêvé par les gouvernements, les médias, BFM Business et les Néo-libéraux : Tout va aller très bien Madame la Marquise, dormez tranquille braves gens, les mesures prises sont suffisantes, il n’y aura pas de déflation, le chômage revient à ses plus bas historiques. Le virus disparaît et les chaînes d’approvisionnement se rétablissent comme avant. La guerre commerciale entre les USA et la Chine disparait comme le virus

2- Une glorieuse stagflation pendant longtemps.
Pénurie dans certains secteurs, prix de détails qui montent dans l’alimentaire et pour certains produits fabriqués par des entreprises qui ont relocalisé leur production. inflation des produits vendus par des entreprises qui perdent de la productivité.Le chômage demeure élevé

3- le scénario nécronomiste : l’endettement public et privé et l’incapacité de maintenir des budgets équilibrés ou de rembourser pour les entreprises et les ménages transforme la récession mondiale en dépression mondiale. L’économie rentre dans un processus de déflation par la dette. Ayant peur d’euthanasier les rentiers avec des taux fortement négatifs, les banquiers centraux arrêtent les taux négatifs et entreprennent une politique de normalisation monétaire. Les gouvernements repartent dans l’austérité comme avant la crise. C’est la cata….le chômage reste à 20% pendant plusieurs années.

NDLR :

Question : Pourquoi banquiers centraux auraient-ils peur d’euthanasier les rentiers ?
Réponse : Parce qu’à terme cela représente la mort du capitalisme comme Keynes l’expliquait ;

On euthanasie les rentiers en éliminant le rapport de force favorable au prêteur en cessant de le récompenser, car «… s’il existe parfois des raisons intrinsèques à la rareté de la terre, il n’y a aucune raison intrinsèque à la rareté du capital », ajoutait Keynes.
La mort du capitalisme serait donc rendue inéluctable par des taux d’intérêt très bas, ne comprenant plus que « le coût de l’usure et de l’obsolescence, et une marge modeste couvrant le risque et rémunérant l’exercice du talent et du bon jugement », expliquait-il encore.
Les Allemands gueulent à cause de ça…et la cour de Karlsruhe vient de le rappeler.

En conclusion chers amis nécronomistes, dans tous les cas de figure hors scénario Youpi, on est mal ou très mal…

13/02/2020

L' impossible réforme des retraites

 

 

 

Les-origines-du-populisme.jpgQuand Daniel Cohen le Directeur du département économie à l'école normale supérieure dit qu'il n'a pas les moyens intellectuel pour comprendre la réforme, des retraites telle qu'elle est proposée, il y a de quoi s'inquiéter.

Il donne d'ailleurs un excellent exemple lié à la diminution des fonctionnaires :

 

" imaginez que demain, l'Etat supprime tous les fonctionnaires pour faire des économies, il s'apercevrait alors qu'il y a bcp moins de cotisations et qu'en conséquence, il faudrait soi diminuer les retraites soi augmenter les cotisations."

 

Conclusion, la politique qui est menée n'est pas compatible avec la réforme des retraites, c'est aussi simple que cela.

 

03/03/2019

Je suis gravement malade

index.jpgHier matin, je me suis réveillé, mouillé de sueur et d'une humeur massacrante. J'ai allumé la TV et suis tombé sur une chienne info et mon humeur a encore empiré lorsque j'ai entendu Cohn Bendit le consultant en émeutes. Je me suis mis à gesticuler tout seul dans mon salon en brandissant le poing et en lançant des injures à la télévision. Dans l'incapacité de faire quoi que ce soit et toujours animé par une furie difficilement contrôlable, j'ai donc appelé ce bon Docteur Benway.

Le Docteur Benway me connaissant bien et sachant les exactions que j'étais capable de commettre dans pareil état, m'a demandé sans plus tarder de passer à son cabinet. Heureusement, il habite non loin du ghetto dans lequel je réside et m'a reçu immédiatement sans rendez-vous. Après m'avoir dûment examiné il me posa un certain nombre de questions l'air de rien.

"Vous avez entendu ce qu'il a dit l'acteur François Berléand ?"

https://www.gqmagazine.fr/pop-culture/article/gilets-jaun...

" Ouais... je lui ai fait mais je partage pas ses idées..."

" JPC, est ce que vous pensez que le peuple doit être consulté par référendum sur des sujets qui engage son avenir ?"

"Oui Docteur..."

"Est ce que vous pensez que les revenus des grands prédateurs comme Jeff Bezos qui fait de la marge en sur le dos de ses travailleurs sont scandaleux..."

"Oui Docteur..."

Le Docteur posa son stétoscope, s'assit derrière son bureau et me regarda d'un air grave. Je ne lui avais jamais vu jusqu'alors cette mimique.

" JPC, nous nous connaissons depuis longtemps, je vous apprécie et nous pouvons tout nous dire, n'est ce pas ?"

"Oui Docteur" Je le regardai interloqué, mesurant la gravité soudaine qui gagnait notre conversation.

" JPC, vous souffrez d'un début de peste brune. La bête immonde vous a contaminé. Vous êtes en train de basculer dans le populisme."

" Mais Docteur, vous connaissez mes idées"

" Mon cher JPC, les choses ont changé avec la Macronerie. Désormais le populisme est une variante du fascisme rampant. C'est le grand philosophe de l'Hypermaché mondial, BHL qui le dit et vous connaissez son influence."

" Mais que dois je faire Docteur"

" Il n'y a pas le choix, je vous prescris douze seringuées de solutions surconcentrées de Morphine en espérant que cela vous calmera. Revenez me voir après. Nous verrons si le mal progresse avant les échéances Européennes.

" Merci Docteur, vous me sauvez la vie, je cours de ce pas à la Pharmacie"