23/04/2016

connerie réelle vengeance virtuelle

JPCREPIN1.jpg

J’étais là dans un bar et je regardais la télé. Pour une fois, ça ne parlait pas de Joey Starr et de Cyril Hanouna. On voyait un bateau couler avec à son bord des migrants : hommes, femmes, enfants…mais dans le bar tout le monde semblait s’en foutre plus ou moins. C’était devenu la routine en quelque sorte. Assis à une table à mes côtés, il y avait un type d’une quarantaine d’année en costard cravate qui lui aussi fixait l’écran. De temps à autre, il jetait un œil vers moi en me dévisageant. Il semblait porter un grand intérêt à mon tee shirt Jack Daniels. Au bout d’un moment, peut-être s’ennuyait-il, il engagea la conversation. »

Je travaille à la commission européenne…et vous ? »

J’étais étonné d’une approche aussi directe mais je luis lui répondis aussi directement :

« J’écris des trucs sur l’économie : Nécronomie, Crise et mutation, La Grande Déconnexion… »

« Ah c’est vous…Une fois je suis tombé par hasard sur votre blog, j’ai même fait un lien sur ma page Facebook."

« Qu’est-ce que vous faites à la commission pour tous ces gens qui se noient…? » lui demandai je.

Il me contempla en baillant avec une certaine hauteur. Un peu comme si j’appartenais à une espèce inferieure.

« Vous comprenez, il faut avoir une vue globale… »

C’était exactement ce que je faisais. J’avais une vue globale de cet eurocrate qui bouffait son entrecôte en regardant des migrants se noyer et en me prenant pour un con.

Je pris la carafe d’eau et lui vidai sur la tête.

« Ca fait ça de se noyer… »

Deux jours après, j’ai reçu un mail.

« Votre attitude désinvolte envers l’économie vous transforme un une personne intolérante et déprimante. Je me déconnecte de vous. Vous ne vous trouverez plus jamais dans mes liens. »

 

 

 

08/09/2015

Il ne me reste que mes yeux pour ruisseler

 

Water_and_soil_splashed_by_the_impact_of_a_single_raindrop.jpg

 

 

 

La théorie économique du ruissellement dont on se gargarise sur BFM business vise à démontrer qu' enrichir les plus riches, comme on le fait actuellement via l'action des banques centrales, sera profitable à toute l'économie car cet argent gagné sera ensuite soit dépensé dans la consommation soit investi dans des entreprises. La redistribution se faisant alors naturellement sans intervention de l'Etat. Inutile de vous préciser que cette théorie est d'essence néolibérale.

 Un sociologue pragmatique comme Richard Sennett note d'ailleurs que cette théorie ne pouvait naître que dans le cerveau d'économistes aux origines judéo-chrétiennes puisque cette théorie est l'exacte reproduction de la chimère du paradis.

Pour ma part je note qu'elle ressemble beaucoup à l'évangile selon  Reagan (grand ami de Jean-Paul 2... on comprend mieux pourquoi il tremblait...)

Appauvrissez vous pour que s'enrichissent ceux qui ont mis leur salut dans l'argent...

 

A cette définition fantasmé, je préfère la définition du monde réelle non fanstasmé telle qu'on la trouve sur Wikipédia.

 Le ruissellement diffus ou en nappe, est un écoulement superficiel pelliculaire (sheet wash) ou en filets divagants qui, par érosion pluviale (« effet splash », éclaboussure des gouttes d'eau) et érosion latérale, exporte les particules fines et met en relief les cailloux.

Vous le savez chers amis nécronomistes, je fais souvent allusion au grand Splaaaash la piscine des ténèbres de l'économie...Alors sachez que les partcules fines qui s'exportent dans d'autres pays (comme la Belgique par exemple) sont les grands bénéficiares de l'effet ruissellement. Les pauvres sont les cailloux mis en relief...

La richesse s'exporte aussi sûrement que la pauvreté s'importe ou reste sur place.

Il ne faut pas confondre les nomades et les migrants et tous ceux qui sont délocalisés dans leur propre pays.

En attendant Podemos s'est adjoint les services de Piketty pour lutter contre la pauvreté...Preuve s'il en fallait que ça ne ruisselle pas beaucoup mais que ça splaash énormément...

 

 

 

 

21/07/2015

La Vassalisation selon DSK et DAF

dsk,daf,crise euro,grece,italie,syriza,podemos

 

 

 

On peut reprocher beaucoup de choses à DSK mais on ne peut que reconnaître son statut d'expert en économie d'austérite et en sexualité rude pour reprendre son expression ou en rapports brutaux mais consentis comme dirait la mère de Tristane Banon. N'a t'il pas été Directeur du FMI...

Bref la punition, l'humiliation (numéro de carte bleue date d'expiration) rien ne lui est étranger pas même le chatiment des neufs orifices.

Dans sa tribune libre, DSK le magicien des sphincters confirme que l'opération de DéGréçage n'aura été pour la Money Power qu'un simple jeu visant à démontrer aux opinions publiques que TINA( There Is No Alternative).

Ce faisant, il accrédite même la thèse de Varoufakis : l'Allemagne est un petit minotaure et les USA le minotaure global.

Nous sommes donc en train de nous faire vassaliser (aie) par Maîtresse Merkel "Der Sheriff" avec la complicité de ses amis FMIens (à ne pas confondre avec les Femen...qui ne sont pas les amis de DSK...)

 

Ainsi donc, la Money Power s'efforce désespérément de produire un individu moyen et malléable mais en raison de la proximité forcée qui nous est imposée par la mondialisation, des divergences d'intérêts et de goûts irréconciliables se trouvent renforcées et aggravées.

De fait l'homo economicus est en train de se diviser en sous espèces. Le grec représentant aujourd'hui la tendance la plus ultime en terme de paresse et de fraude juste devant l'Italien et le Français dont la paresse est compensée par le fait que l'impôt est bien collecté.

Cette tendance de segmentation par sous espèces va se poursuivre et se traduira tôt ou tard par des différenciations fondamentales dans les business model des pays dans l'impossibilité d'harmoniser socialement et fiscalement les économies divergentes.

On ne peut être ami et concurrent (règle nécronomique The winner takes all) comme je l'écrivais en Prêt en bulle de La Grande Déconnexion. L'Europe ne réunit pas les peuples, elle les divise, chacun maugréant contre son voisin pour lequel il estime ne pas avoir à payer.Nous le constatons aussi sur les quotas laitiers de migrants.

D'ici peu, devant l'échec apparent malgré les océans de liquidités déversés; les gouvernants coupés d'observateurs intelligents et attentifs perdront le contrôle et les insurrections type chauffeurs de taxis, éleveurs ou buralistes (tous les perfusés ,subventionnés ou protégés y compris les professions médicales (logique) seront le quotidien...

Les rapports que les gouvernements entretiendront avec les peuples, les accords et conventions qu'ils passeront seront de plus en plus détachés des tendances réelles et du ressenti. Encore une courbe ascendante géométrique..

Heureusement qu'il reste quelques allemands qui ne veulent pas se faire vassaliser par les USA

 

DAF

https://www.youtube.com/watch?v=IdOMCIhsgco