31/10/2018

Padam padam padam contre ces gens là

 

hhh.jpgLe monde s’était fissuré en deux : d’un côté les nationaux protectionnistes, plus communément les PIMP car ils voulaient maquereauter leurs ressources et leurs économies.

Les PIMP étaient nostalgiques de l’ancien monde, le c’était mieux avant et ne juraient que par l'Ancien Monde.

Les PIMP nationaux protectionnistes commençaient toujours leurs discours par « Ces gens-là »

Par ces gens-là, ils désignaient toutes sortes de gens parmi lesquelles

- Les migrants

- Les homosexuels

- Les fonctionnaires

- Les chômeurs et les assistés

- Les musulmans

Le chef de file des Nationaux protectionnistes était Donald Trump

Mais beaucoup s’inspiraient de lui, de Salvini à Orban, jusqu’ à plus récemment Bolsonaro

Leur porte-parole était français et s’appelait Éric Zemmour

 

En face des nationaux protectionnistes se dressaient les Echangistes Globalistes

Ils commençaient toujours leurs phrases par « Padam Padam Padamalgam »

Pour eux les migrants étaient une chance pour le pays d’accueil.

Ils avaient également toute une hiérarchie qu’ils jugeaient progressiste.

Ainsi, le maghrébin, c’était bien, mais l’Africain, c’était très bien.

L’homosexuel, c’était bien mais le transsexuel c’était très bien

Ils détestaient, les illettrés, les alcooliques, les fumeurs et ceux qui carburaient au Diesel.

Ils ne juraient que par le Nouveau Monde

Leur Président était un roi nu nommé Macron, leur porte-parole Benjamin Griveaux

 

Et au milieu de tout ça, indépendant de tout, existait encore une petite population : les nécronomistes pour qui la chute était l’ultime condition du salut, un peu comme une secte survivaliste ou apocalyptique.

06/10/2018

Le Grand Abandon (ethnique ta mère)

 

hhh.jpgEn trente ans, la société française a quitté un modèle laïque républicain pour être projetée dans un modèle multiculturaliste, communautariste et anti-laïque. Il s'agit d'une authentique révolution qui se poursuit encore aujourd'hui sous nos yeux. Les élites politiques, économiques et institutionnelles ont balayé le vieux modèle laïque et républicain sans demander l'avis du reste de la population. Les élites françaises ont été à l'origine du plus grand casse du siècle, lequel s'avère être aussi un casse de la démocratie et de la laïcité

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/10/05/31001-201...

Cela fait maintenant plus d'un an que je me suis fait gentrifié, boosté hors de Paris pour atterrir dans le fameux 93 et qui plus est, dans une zone de sécurité prioritaire où jusqu'à ma présence dans les lieux, on avait vu les gaulois juste à la télé;

Dominante africaine, ensuite maghrébine, puis Sri lankaise, enfin asiatique.

Reste moi, quatre polonais ultra - catholiques travailleurs détachés et deux roumaines orthodoxes et puis c'est tout...La population qui peuple la zone est donc très majoritairement musulmane à part les asiates et les Sri lankais.

En fait, je me suis intégré sans problème avec tous les bénéfices que cela comporte pour le pouvoir d'achat et le mystère qui fait que la viande Hallal est beaucoup moins chère que la "viande normale". Etant ultra minoritaire, je me suis rapproché de la communauté Sri lankaise, les fiers tigres tamouls et leur légendaire coupe-coupe. Ils n'ont peur de personne. Donc je claque mon argent dans leur commerces. Cela suffit pour être sous leur protection. Je ne comprends toujours rien au Cricket et ne sait dire qu'un seul mot "Namasté" mais cela suffit. Il n'ya pas besoin d'en dire plus.

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2006/06/16/01006-...

En tous cas, ce que je peux vous affirmer, c'est qu'ici la république laïque a échoué et pas qu'un peu. Tout est ethnique (ethnique ta mère). A commencer par les commerces. En fait les gens ne se mélangent pas. Le plus flagrant est au PMU où il y a la table des asiatiques, la tables des africains, la tables des maghrébins etc...Pire encore, les gens ne souhaitent pas ou n'éprouvent pas le besoin de se mélanger. Raison pour laquelle, il est quasi impossible de se faire un ami hors de son ethnie. Cela aussi est un fait et il est bien trop tard pour s'en préoccuper alors BANZAÎ...

02/10/2018

REMETTRE LES MAUX DANS LE DESORDRE

trudeau.jpg

 

Un autre qui voit aussi la fête de slip se terminer, Justin Trou d'Air le Macron canadien.

Enorme victoire de l'Anti-mmigrationniste nationaliste Legault

Il n'y a quasiment plus de PQ (parti québécois) et le liberal Couillard va tirer les conclusions de l'echec de son (ses) parti après avoir pris une dégelée...

http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2018/2...

 

Main, gaule, trou d'air, Couillard PQ, dégelée remettre les maux dans l'ordre pour constater que partout dans le monde où la nuit tombe sur les frontières que seules les  fermetures éclairent.

 

                                                       Suis je clair ???