11/10/2010

Rest In Peace Momo...

 

Maurice Allais est mort ce jour...

On s'interrogera longuement sur le fait que le seul prix Nobel français d'économie n'ait jamais été entendu lorsqu'il prévenait de la folie de la Mondialisation...

L'économie traditionnelle meurt avec lui, Vive la nécronomie....

 

Morceaux choisis :

 

arton1520.jpg

L’hostilité dominante d’aujourd’hui contre toute forme de protectionnisme se fonde depuis soixante ans sur une interprétation erronée des causes fondamentales de la Grande Dépression.

En fait, la Grande Dépression de 1929-1934, qui à partir des Etats-Unis s’est étendue au monde entier, a eu une origine purement monétaire et elle a résulté de la structure et des excès du mécanisme du crédit (ndlr : ça vous rappelle quelque chose...?)

Le protectionnisme en chaîne des années trente n’a été qu’une conséquence et non une cause de la Grande Dépression. Il n’a constitué partout que des tentatives des économies nationales pour se protéger des conséquences déstabilisatrices de la Grande Dépression d’origine monétaire.

- Les adversaires obstinés de tout protectionnisme, quel qu’il soit, commettent une seconde erreur : ne pas voir qu’une économie de marchés ne peut fonctionner correctement que dans un cadre institutionnel et politique qui en assure la stabilité et la régulation.

- Comme l’économie mondiale est actuellement dépourvue de tout système réel de régulation et qu’elle se développe dans un cadre anarchique, l’ouverture mondialiste à tous vents des économies nationales ou des associations régionales est non seulement dépourvue de toute justification réelle, mais elle ne peut que les conduire à des difficultés majeures.

 

Nécronomiquement tien, Maurice

En route vers la Très Grande Dépression...

 


26/04/2010

Génese de la retraite et de l'épargne forcée

 

 

nic.jpg

 

 

En 1889, au moment où il mettait en place en Allemagne le premier système de retraites au monde, le chancelier Bismarck aurait demandé à son conseiller : «  A quel âge faut-il fixer l’âge de la retraite pour qu’on n’ait jamais à la verser ? »

« A 65 ans », lui aurait-il répondu, ce qui avait fort amusé celui qui, à cette date, en avait 70.

 

Economie : A chacun d'assurer son employabililté/ Formation tout au long de sa vie/ Retraite calculée sur la mortalité/

Nécronomie ; Tel le léopard, je mourrai avec mes (taches) Tâches...(comme cette charmante japonaise dont le tatouage signifie résistance...)