08/05/2009

La reprise de mes chaussettes....

 

« Du point de vue économique tout est économique »

existentaliste /bourdon /mâle

 

 

Tyrannique, l’économie était le tout, la quête mythique qui régénère et désintègre ; l’acte de violence et la génuflexion, la splendeur et le simulacre, la transfiguration et le miracle…

Une guerre économique, sans cesse recommencée, une odyssée où la croissance, tout comme la sonde pénétrant les espaces, rencontre queues de comètes et trous noirs, tsunamis et canicules, continuant d’émettre cependant, antennes, cameras et systèmes de régulation tout entiers tournés vers le Verbe comme les politiques savent le faire, afin d’y retrouver, qui sait, la divinité, ou plus simplement justifier une utilité comme ils viennent de l'accomplir à travers une pandémie de peur qui renforcera la santé des labos plus qu’elle ne fera de dégats.

 

Je crois en la bourse, je crois au Tamiflu….

 

Réchappé psychiquement de ces QHS mentaux, dont avait su s’extraire, en sa compagnie une bande de joyeux iroquois nécronomistes, JPC se voyait –il gratifier d’une remise de peine sous la forme d’une reprise boursière tant souhaitée par des comiques troupiers et autres autistes des marchés financiers , junkies du ciel zébré de Wall Street ?

Ou bien était ce là, proverbial chant du cygne, le dernier tour de piste du samouraï en habit noir , signant sous des filtres mythocondriaques, l’acte de décès d’un art dévalué : la nécronomie. ???

 

Une chose était certaine : On pouvait tout nous voler … sauf le talent…et la liberté d’esprit.

La nécronomie est là pour rester.