16/02/2019

NEET Vous allez en entendre parler...

NEET.png

 

 

 

 

Dans la première interview que j'ai donné avec feu Charles Antoni à la sortIe de Crise et mutation, j'avais annoncé la couleur en disant que nous allions connaître le sort du Japon dans les années 90, trappe à liquidité, déflation, suicide de masses. Ce que j'avais nommé à l'époque d'une manière un peu cynique, j'en conviens : le châtiment des neufs orifices. Vous serez puni par tous les orifices par lesquels vous avez consommés.

Cela ne s'est pas produit pour l'instant à cause des injections massives de cash des banques centrales qui ont inflaté artificiellement les actifs, immobiliers ou marché actions.

Ceci avec les taux zéro ou en rachetant à tour de bras les dettes souveraines ou d'entreprises pourries.

Il n'empêche que la tendance globale est toujours à la déflation puisque l'inflation a disparue, volatilisée.

Dans ce contexte apparaisse dans nos émissions économiques de nouvelles expressions. Ainsi depuis peu sur BFM Business l'usage du mot NEET qui signifie Not in Education Employment or Training. Ni étudiant, ni employé ni en formation et concerne des jeunes entre 15 et 34 ans.. 

Ce terme d'origine anglaise s'est très vite répandu au Japon avec la crise des années 1990 ou les japonais virent en simultané s'écrouleur le prix des marchés actions et de l'immobilier. et a pris un nouvel essor  puisque les NEET se sont regroupés dans une union  nationale des NEET qui a manifesté sous le nom de la révolte des amateurs et La Grande Fronde de la Pauvreté. Ils ne se nourrissent plus ni s'habillent dans les circuits officiels. Désormais la vie des inclus comme ils s'appellent ceux qui sont intégrés leur parait hors de portée et sans intérêt. Ils ont donc déplacé le débat sur le terrain existentiel. Se battre pour une dérisoire reconnaissance sociale et quelques satisfactions marchandes ? Pas pour eux… Ainsi une de leur figure Koji Tuskino passe sa vie habillé en pyjama pour contester toutes les formes de vanités qui obligent les gens à maintenir un standing inutile.

ils seraient 700 000 au Japon, en France on parle de 17% de la jeunesse et c'est bien évidemment à ceux là que la Macronie veut s'attaquer (A Noter qu'en France les NEET n'ont pas d'idéologie et même si ils sont en survêtement, sont acculturés totalement par les marques à l'inverse des NEET japonais.)

Car le discours ambiant des experts est que le SMIC français jugé élevé est le seul frein à l'embauche car à partir de deux mille euros, il n'y a plus de chômage et que seuls ceux qui sont tous en bas ne trouvent pas de boulot car ils sont trop chers...Bref on veut transformer les NEET en FREETERS

Alors qu'est ce qu'un FREETER ?  FREETER est néologisme composé de l'anglais FREE (libre) et de l'allemand ARBEITER (travailleur). Un FREETER désigne une personne qui vit de petits boulots. Des précariens qui vivent du précariat (néologisme précaire et salariat). Ce terme a été inventé par un mag japonais.Ils sont quatre millions au Japon.

En plus , de ces deux catégories, il y a aussi les HIKIKOMORI: jeunes qui refusent les liens sociaux et même sortir de leur chambre. Ils seraient 700 000 et plus d'un million serait sur le point de basculer HIKIKOMORI. Il est très difficile d'en connaître le nombre car leur parent ont honte.

l'individu passe la plus grande partie de la journée et quasiment chaque jour confiné chez soi ;

2) il évite de manière évidente et régulière toute situation sociale ;

3) ses symptômes interfèrent significativement avec sa routine habituelle, ses fonctions professionnelles (ou académiques), ses relations ou ses activités sociales ;

4) il perçoit le retrait comme un comportement égosyntonique ;

5) il s'est isolé depuis au moins six mois ;

6) il ne souffre d'aucun trouble mental qui puisse expliquer le retrait social et l'évitement.

Enfin dans ce panorama du désastre, n'oublions pas les KAROSHI qui font 18 heures par jour et finissent cramés (burn out) ou suicidés.)

Le pouvoir d'être achevé…pour le pouvoir d'H.A

JPC

 Un bon doc de Tracks

https://www.youtube.com/watch?v=GmEPZbRzifA

 

 

07/11/2013

STAGDEFLATION

 

Pour vous familiarisez avec votre futur et au prochain mot à la mode ....Petit rappel visionnaire

 

note du 15 mars 2009

 

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2009/...

 

et du 6 Mai 2009

http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/archive/2009/...

 

Bon, je vous laisse, je dois manger avec mes poteaux du Credit Immobilier de France dont je vous annonçais le plan social qui fait la une de le presse éco de ce jour...Ainsi meurt les boites centenaires...

17/05/2012

Balkanisation,déGrèçage et mate tas d'or...Un ptit résumé nécronomique

 

La money power n'est jamais démunie lorsqu'il s'agit de faire du fric...

Pour gagner de l'argent sur facebook, c'est très simple, il s'agit de faire comme Goldman sachs, c'est à dire sortir du capital le jour de l'intro « ainsi va la chasse aux papillons... règle nécronomique, si tu vas pas à la chasse tous les jours, ça veut dire que c'est toi le gibier. »

 

Pour le reste, alors que tout le monde prétend le contraire pour tenter d'influencer les élections législatives en Grèce, la Draghi connection sachshienne, est prête pour l'éventualité de la balkanisation ambiance retour vers une Grèce des colonels ou naissance du premier protectorat chinois en Europe …

Les efforts vont devoir porter sur le second mais gros malade, celui qu'il faut à tout prix sauver, à savoir l’Espagne, à laquelle les banques françaises et allemandes ont prêtée 350 milliards.

La demande de soutien officiel de Rajoy à Draghinette ne signifie rien d'autre...

Le tout sous les acclamations FMIennes de Lagarde à vue qui désigne le modèle référent à suivre , celui du Full Monti en Italie (foutre les gens à poil pour recapitaliser les banques).

 

Autrefois, on braquait les banques, Dans le nouveau monde, ce sont les banques qui te braquent....

 

Bref, nous en sommes là , ne reste plus qu'a bétonner encore plus l’Espagne en créant de super infra structures qui ne serviront à rien par le biais d'un plan Marshall de croissance européen, histoire de donner quand même du travail à la masse de la population composé en grande partie d'ouvriers en bâtiment qu'on ne pourra pas transformer en ingénieurs Airbus du jour au lendemain.

Le Japon des années 90 avait agi ainsi...L'économie réelle n'est jamais repartie..En route vers le châtiment des neufs orifices à la japonaise...